Brive se tire une balle dans le pied contre Perpignan (22-24), le résumé du match
Publié le dimanche 5 février 2023 à 06:00

Direction le bas du classement pour cette 17e journée avec le duel entre Brive et Perpignan. S'il reste encore neuf matchs à jouer, gagner celui là est important pour les deux équipes pour gagner de la confiance et plonger dans le doute son adversaire. Brive est dans le doute et c'est mérité.

Pour ce match, Brive remet plusieurs cadres par rapport à Bayonne. Perpignan reste dans la continuité de sa victoire face au Stade Français.

 

Première période : Brive peut s'estimer heureux

Le soleil est au rendez vous pour ce match à très fort enjeu dans la course au maintien. Si Brive reçoit ce match, c'est bien Perpignan qui se montre offensif dès les premières minutes. L'USAP est tout de suite menaçant dans les 22 mètres brivistes, notamment avec la puissance d'Afusipa Taumoepeau. La défense tient et parvient à avancer sur plusieurs plaquages et à provoquer un en-avant (4'). Brive ne parvient pas à rentrer dans la rencontre et s'offre un premier coup de chaud. Profitant d'une glissade de Motu Matu'u, Lucas Dubois perce dans la défense et est repris dans les 22 mètres. Mais l'ailier est sanctionné au sol. Privé de ballon, le CAB parvient enfin à mettre la main sur la balle et à enchainer plusieurs temps de jeu. Nicolas Sanchez joue sur ses appuis pour effacer la défense et s'enfoncer dans le camp adverse. Il joue au pied pour libérer Setariki Tuicuvu mais le repli défensif est là et les catalans peuvent se dégager sous pression (8'). Derrière une mêlée, Paul Abadie lance le jeu. Au large, Nico Lee résiste à plusieurs plaquages avant de passer les bras pour Mathis Ferté. L'arrière avance et passe après contact à Setareki Bituniyata qui termine l'action dans l'en-but (7-0, 13').

Mais l'éclaircie va être de courte durée pour le CAB. Perpignan gagne les duels et avance dans le camp briviste. Sadek Deghmache feinte la passe et prend l'espace pour s'offrir l'essai de l'égalisation (7-7, 15'). Malgré son essai, Brive subit le jeu et ne parvient pas à sortir de son camp. Dans cette situation, Perpignan se montre souvent dangereux dans une défense en difficulté à l'image de Tuicuvu qui manque plusieurs interventions. La défense briviste est hors-jeu et offre une pénalité à Jake McIntyre. L'ouvreur perpignanais réussit son coup de pied (7-10, 20'). Sur le renvoi, McIntyre est percuté en l'air par Paul Abadie. Carton jaune logique pour le demi de mêlée briviste (21'). Rien ne va à Brive en cette première période, Perpignan est bien l'équipe qui en montre le plus même si pour le moment, le score reste serré. En difficulté, Setariki Tuicuvu cède sa place à Sammy Arnold qui doit amener un peu plus de densité au centre de la ligne de 3/4 (26'). Dans les 22 brivistes, Eddie Saiwalu avance en puissance. Le ballon circule sur toute la largeur et l'USAP accélère et trouve le décalage. Ali Crossdale pense marquer en coin mais sur le plaquage d'Arnold, l'ailier commet un en-avant (28'). Depuis son camp, Brive parvient à inverser la pression et à lancer le contre. Si l'action est un peu confuse au départ, elle gagne en clareté par la suite. Les avants comme Lucas Paulos avancent en puissance dans l'axe. La défense parvient à refaire la ligne sur ses 22 mètres. Les temps de jeu se multiplient mais la faille n'est pas trouvée. Voulant concrétiser cette action, Nicolas Sanchez se recule et ajuste le drop des 30 mètres (10-10, 33').

L'infériorité numérique n'aura rien coûté et aura même rapporté 3 points pour le CAB. Cela tape dur et Brive parvient à répondre à ce duel mais cela se passe systématiquement dans son camp. Nico Lee et Sammy Arnold tentent de créer des différences mais cela manque par moments d'un soutien plus proche. Tristan Tedder perce la défense et Dubois s'en va marquer l'essai catalan. Après vidéo, l'essai est refusé pour un en-avant (39'). A la sirène, cela chauffe encore du côté de l'en-but briviste. Tedder sprinte vers l'en-but mais il est repris par un Bituniyata qui n'a pas l'air à 100% juste devant l'en-but et Axel Muller parvient à obtenir une pénalité à la suite de son grattage (40'). Si le score est de parité, Perpignan a clairement dominé cette première période et peut avoir des regrets de ne pas mener. Brive a subi, a évolué dans son camp et peut s'estimer heureux de ne pas être mené.

 

Deuxième période : Perpignan termine fort

Après une première période décevante, on espère voir un autre CAB. Et le visage semble bien différent dans les premiers instants. Tevita Ratuva fait la toupie sur son défenseur et avance dans les 22 mètres avant d'être repris à 5 mètres. L'action ne donnera rien mais l'arbitre revient à la faute au départ de l'action. Sanchez réussit la pénalité (13-10, 44'). Cela va mieux pour Brive qui joue enfin dans le camp adverse et se montre dangereux. Sanchez accélère le long de la ligne de touche et choisit de garder le ballon avant d'être plaqué (45'). Perpignan est plus sous pression et se met à la faute dans le jeu au sol après un grattage de Saïd Hirèche. Sanchez continue son sans faute (16-10, 49'). Le match s'est inversé dans sa physionomie. Désormais, c'est Brive qui dicte le jeu. Sanchez ajuste un très beau jeu au pied qui fait courir Tedder qui dégage en touche sur ses 22 mètres. Cela offre une belle position d'attaque au CAB. Tuicuvu charge plein axe mais reçoit un plaquage à l'épaule. Après vidéo, cela ne sera qu'une pénalité. Sanchez accentue l'avance des siens (19-10, 54'). Perpignan se réveille et se montre menaçant. Sanchez doit concéder une mêlée à 5 mètres (pas de plaquage haut sifflé sur Sanchez). Sur la mêlée, Perpignan fait l'effort et obtient un avantage. Les avants enchainent dans l'axe et se rapproche de la ligne. Au large, transversale de McIntyre pour Crossdale mais l'ailier laisse échapper le ballon dans l'en-but. Sauf qu'après vidéo, Mathis Ferté est sanctionné pour une faute (interférence de passe pour ceux qui connaissent le football américain). Sauf qu'elle empêche l'essai d'être marqué, donc essai de pénalité pour l'USAP et carton jaune pour l'arrière (19-17, 57'). Perpignan revient dans le match mais Brive va de l'avant. Retief Marais vole la touche perpignanaise et on envoie à la charge Paulos. Faute de Perpignan et voilà Brive de retour dans le camp adverse. Sur la touche, les avants enchainent dans l'axe. Parfois, ça recule mais cela parvient à avancer de nouveau. Derrière un ruck, Léo Carbonneau, presque à l'instinct, se recule et claque le drop (22-17, 65').

Avec déjà une infirmerie bien remplie, Axel Muller doit céder sa place, touché à la cheville (68'). Au centre du terrain, Arnold est attentif et actif en défense en obtenant une pénalité sur grattage. A 52 mètres, Sanchez s'essaie mais il manque un mètre à sa tentative (71'). Sur une touche, le staff procède à un triple changement, une décision qui fait beaucoup parler depuis. La touche est perdue sur une mauvaise compréhension de la combinaison. Perpignan profite de ce temps faible pour appuyer là où ça fait mal pour Brive : devant et dans l'axe. Perpignan sent qu'il y a quelque chose à faire, surtout avec 5 points de retard. Les avants déroulent un maul et se rapprochent de la ligne. Le ballon est écarté vers Saiwalu qui échappe à plusieurs défenseurs avant de marquer son essai. McIntyre réussit la transformation et Perpignan repasse devant (22-24, 74'). Tout le stade vient de prendre un gros coup de froid avec cet essai. Tout est encore possible et Brive peut encore le faire, il n'y a qu'à se rappeler de la victoire obtenue contre Clermont avant Noël. Perpignan, en plus de la victoire, peut également viser un gros coup car il ne manque plus qu'un essai pour le bonus offensif et dans le même temps sortir Brive du bonus défensif. Mais il semble que la situation actuelle va bien à l'USAP. Perpignan contient Brive dans son camp, proche de ses 22 mètres. Brive bouge le ballon pour trouver la faille qui ne présente pas. Le temps s'écoule et il reste encore 40 mètres à faire pour se mettre en position pour une pénalité tentable pour Enzo Hervé (à partir de la ligne des 40). Crossdale est proche de récupérer une passe risquée de Brive mais commet un en-avant. Dernière chance pour le CAB derrière cette mêlée. Mais à l'impact, Perpignan récupère le ballon et s'empresse de taper en touche pour valider sa victoire. Tandis que Perpignan recolle à son adversaire dans la course au maintien avec cette victoire méritée, Brive s'est manqué et ne parvient pas à confirmer après sa série de 3 victoires.

 

Fiche technique

 

Brive : 1 essai de Bituniyata (13') ; 1 transformation, 1 drop (33') et 3 pénalités (44', 49', 54') de Sanchez, 1 drop (65') de Carbonneau ; 2 cartons jaunes de P.Abadie (21') et Ferté (57')

1 Brennan (52' Tuimauga) - 2 Matu'u (72'-80' Fraissenon) - 3 Van Der Merwe (52'-74' Coria Marchetti) - 4 Ratuva - 5 Paulos - 6 Marais (72' Zafra) - 7 Hirèche (Cap) (66' Gué) - 8 E.Abadie - 9 P.Abadie (54' Carbonneau) - 10 Sanchez (72' Hervé) - 11 Muller (68' Bituniyata) - 12 Lee - 13 Tuicuvu (27' Arnold) - 14 Bituniyata (MT Tuicuvu) - 15 Ferte

 

Perpignan : 3 essais de Deghmache (15'), de pénalité (57') et Saiwalu (74') ; 2 transformations et 1 pénalité (20') de McIntyre

1 Tetrashvili (54' Lotrian) - 2 Lam (54' Tadjer) - 3 Joly (54' Fia) - 4 Labouteley - 5 Faasalele (Cap) (50' Moreaux) - 6 Shields - 7 Bachelier (50' Oviedo) - 8 Mamea Lemalu (54' Galletier) - 9 Deghmache (57' Rodor) - 10 McIntyre - 11 Crossdale - 12 Sawailau - 13 Taumoepeau - 14 Dubois (72' Goutard) - 15 Tedder

 

En bref

On ne va pas tourner autour du pot pendant trois heures : Perpignan mérite sa victoire en étant plus impliqué dans le match, montrant plus de choses et se créant plus d'occasions d'essais. A la pause, l'USAP doit presque avoir tué le match mais rentre aux vestiaires avec 10-10 au tableau d'affichage. Brive n'a montré qu'un beau visage pendant 20-25 minutes en seconde période. Car en première période, on n'aurait pas dit que Brive jouait à domicile et allait imposer son rythme à son adversaire. Est ce que l'enjeu a paralysé le CAB ? Il ne faudrait pas car le maintien est le pain quotidien chaque saison et la saison est encore longue et il va y en avoir des matchs pour le maintien à jouer. Le CAB n'a plus vraiment son destin entre ses mains. Il va falloir compter sur des défaites à domicile de Perpignan et Pau. A condition déjà de faire le boulot de son côté.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Perpignan dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Béziers 67
2 Vannes 66
 
5 Mont de Marsan 56
6 Brive 51
7 Colomiers 51
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 39
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 22
Béziers 34 15 Brive
Aurillac Nevers
Mont de Marsan Soyaux-Angoulême
Montauban Agen
Grenoble Rouen
Valence Romans Dax
Provence Rugby Colomiers
Biarritz Vannes
Résultats Top 14