Brive s'impose aux forceps face à Oyonnax (33-30)
Publié le dimanche 3 décembre 2017 à 06:00

Préparez les couvertures chauffantes et les défibrillateurs car dans un match de la peur comme celui entre Brive et Oyonnax, cela peut être très utile. La victoire est recherchée par les deux équipes mais gagner cette bataille ne suffira pas à gagner la guerre, la guerre du maintien.

Pour cette rencontre, Brive change quelque peu son pack. Oyonnax fait confiance à ses cadres pour ce déplacement en Corrèze.

 

Première période : Bonne entame de Brive

Brive commence tambour battant et ne pouvait rêver meilleure entame. Les brivistes tiennent le ballon et multiplient les temps de jeu. Sisa Koyamaibole casse les plaquages et va au sol. Le jeu rebondit vite sur les extérieurs, Matthieu Ugalde dégaine une passe sautée vers Benito Masilevu. Le fidjien dépose Codjo dans un tout petit espace pour inscrire son 3e essai en autant de rencontres (7-0, 3').

3e essai en 3 matchs pour Benito qui lance parfaitement le CAB

 

Après ce coup de froid initial, Oyonnax relève la tête et met la pression sur la défense briviste. Botica puis Sobela créent le danger dans la défense briviste mais un en-avant met fin à cette action prometteuse. Sur la mêlée qui suit, Brive est sanctionné. Ben Botica passe les premiers points de son équipe (7-3, 9'). Oyonnax poursuit son travail et confisque le ballon. Brive enchaine les fautes (plaquage haut, faute en touche) et offre une possibilité à Oyonnax. Malheureusement, Botica manque la cible (13'). Après ce temps faible, le CAB remet un peu la main sur le ballon mais le jeu va s'articuler autour des mêlées qui cherchent leur point d'équilibre. Les avants brivistes activent le mode "poussée" et gagnent une pénalité. Des 50 mètres, Gaëtan Germain a la direction mais il lui manque de la distance, le ballon passant juste sous la barre transversale (20'). Les 3/4 brivistes accélèrent et poussent à la faute la défense adverse. Germain trouve la cible (10-3, 22'). La réponse d'Oyonnax est immédiate. Attaque au grand large qui déjoue totalement la défense briviste. Le surnombre est à l'extérieur, Inman se joue de deux défenseurs avant de servir Codjo qui aplatit au milieu des poteaux (10-10, 24'). Après vidéo, la dernière passe est limite, on aurait tendance à dire en-avant. Tout est à refaire pour Brive qui se montre tout de suite dangereux. Après une pénaltouche à 5 mètres, les avants tentent d'y aller en force mais ils sont repoussés. Samuel Marques éjecte la balle vers Ugalde qui décide d'y aller et malgré un plaquage haut marque le 2e essai du CAB (17-10, 28'). Le secteur de la mêlée est toujours aussi instable et Oyonnax pousse à la faute les brivistes. Botica ramène les siens à quatre points (17-13, 34'). Après une balle perdue, Brive récupère une pénalité après un bon contest de Koyamaibole. Germain redonne un peu d'air au CAB (20-13, 36'). L'USO répond du tac o tac en provoquant la faute au sol de Brive. Botica réussit son coup de pied (20-16, 39'). A la sirène, Brive décide de s'offrir une dernière occasion. En force, les avants franchissent la ligne mais Koyamaibole est retourné et ne peut aplatir. C'est la pause et les deux équipes se répondent rapidement. Brive mène de quatre points 20 à 16.

 

Deuxième période : Oyonnax ne lâche rien

Les deux équipes ne perdent pas de temps en ce début de seconde période. Oyonnax est sanctionné et Germain rajoute 3 points de plus (23-16, 42'). La réponse va être immédiate. Après une pénaltouche, Oyonnax enchaine les temps de jeu à quelques mètres de l'en-but briviste. Gondrand se faufile dans un trou de souris et déblie son bras pour aplatir. Après vidéo, l'essai est bien validé pour le demi de mêlée de l'USO (23-23, 44'). Sonné lors d'un choc, Julien Brugnaut doit céder sa place à Karlen Asieshvili pour passer le protocole commotion (48'). Germain réussit une nouvelle pénalité et Brive reprend les devants (26-23, 50'). Alors que le vent rafraichit encore un peu plus le frigo Amédée Domenech, le public commence à monter en température après quelques décisions de Mr Raynal qu'il n'a pas apprécié. Brive ne creuse pas l'écart et Oyonnax va frapper un grand coup. Sur un groupé pénétrant, les avants de l'USO franchissent la ligne en force. L'essai est accordé à MacDonald (26-30, 57').

Oyonnax ne lâche rien et passe devant Brive au score

 

Coup de froid sur la Corrèze et Brive qui se retrouve mené pour la première fois du match alors qu'on arrive à l'heure de jeu. Pour l'instant, Oyonnax ne s'est jamais affolé et pose de gros problèmes aux brivistes. Botica commet un plaquage haut. Brive a deux possibilités mais choisit d'aller en touche. Le lancer est assuré et les avants veulent rendre la monnaie de sa pièce à leurs adversaires. Si par le maul, ça ne passe pas, on continue les charges et on se rapproche. Au pied des poteaux, Asieshvili prend la balle et franchit en force la ligne. Brive reprend les devants (33-30, 66'). Oyonnax ne renonce pas mais ne parvient pas à enchainer, la faute à quelques imprécisions par-ci par-là. Brive a une grosse occasion de faire le break mais au bout d'un très mouvement des 3/4, la transmission entre Arnaud Mignardi et Benito Masilevu n'est pas assurée. Les deux équipes vont à nouveau vivre une fin de match stressante car tout peut se passer. Oyonnax commet une énième faute au sol. Mais Germain connait son 2e échec de la soirée et ne creuse pas l'écart (78'). Oyonnax ne se sort pas de la défense briviste et subit un contest gagnant. Nouvelle opportunité pour Germain qui n'est décidemment pas en réussite lors des fins de matchs avec un nouvel échec (79'). Oyonnax va donc avoir une dernière occasion d'aller chercher le match nul ou mieux. Brive se met à la faute et Oyonnax opte pour la touche afin de se rapprocher. Johan Snyman se met à la faute sur la touche. En position de pénalité, Botica choisit finalement la pénaltouche dans les 22 brivistes. L'USO semble vouloir aller chercher la victoire. Et c'est à ce moment que Saïd Hirèche surgit et vole la munition en touche. Florian Cazenave tape en touche et Brive remporte une nouvelle victoire "cardiaque" (après celle contre le Stade Français) face à Oyonnax. Une victoire qui fait du bien, sans totalement rassurer tout le monde.

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais par Masilevu (3'), Ugalde (28') et Asieshvili (66') ; 4 pénalités (22', 36', 42', 50') et 3 transformations de Germain

1 Brugnaut (48' Asieshvili) - 2 Da Ros (65' Acquier) - 3 Jourdain (48' Johnston) - 4 Ledevedec (65' Snyman) - 5 Marais - 6  Hireche (Cap) - 7 Sanconnie (48' Hauman) - 8 Koyamaibole (48' Luafutu) - 9 Marques (75' Cazenave) - 10 Ugalde (61' Laranjeira) - 11 Masilevu - 12 Galala - 13 Mignardi - 14 Lapeyre - 15 Germain

 

Oyonnax : 3 essais par Codjo (24'), Gondrand (44') et MacDonald (57') ; 3 pénalités (9', 34', 39') et 3 transformations de Botica

1 Raynaud (48' Vartan) - 2 MacDonald - 3 Tui (54' Ceccarelli) - 4 Fabbri (56' Ma'afu) - 5 Battye - 6 Sobela - 7 Ursache (Cap) (68' Browning) - 8 Grice (76' Taieb) - 9 Gondrand - 10 Botica - 11 Muller - 12 Seuteni - 13 Inman (56' Hansell-Pune) - 14 Codjo - 15 Etienne

 

 

En bref

Brive se devait de remporter ce duel face à un concurrent direct mais que ce fut encore compliqué pour le CAB. Cela le sera jusqu'à la dernière journée. Il faudra se dépouiller pour aller chercher le moindre résultat. Les brivistes ne sont jamais parvenus à lâcher des joueurs d'Oyonnax qui ont confirmé leurs intentions de jeu vues ces dernières semaines. L'indiscipline aurait pu creuser l'écart mais Gaëtan Germain manque 3 pénalités dont 2 dans les cinq dernières minutes. Des échecs qui auraient pu se payer cash. Le CAB laisse le bonus défensif à Oyonnax, un point qui pourrait peser lourd au moment du décompte final.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Oyonnax dans notre album photos

 

Retrouvez tous les résultats dans notre partie résultats du Top 14

Retrouvez le classement dans notre partie classement du Top 14

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 Racing 92 68
 
9 Lyon 56
10 Brive 50
11 Montpellier 50
 
13 Bayonne 40
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Pau 29 35 Racing 92
Bordeaux Castres
La Rochelle Agen
Stade Français Paris Montpellier
Toulouse Bayonne
Lyon Brive
Clermont Ferrand Toulon
Résultats Top 14