Brive, une équipe à deux visages contre Clermont, l'analyse du match
Publié le mardi 27 décembre 2022 à 06:00

Ce match contre Clermont était un peu le match de tous les dangers pour Brive. Une défaite ne validait pas la relégation, tout comme une victoire n'assurait pas du maintien, mais il était important de stopper la mauvaise série actuelle. Brive bascule sur la phase retour sur une bonne note mais tout reste à faire.

 

Les points positifs

Enfin une victoire. Depuis le 1er octobre, Brive était à la recherche d'une victoire. Avant cette rencontre de la 13e journée, le compteur était monté à 9 défaites consécutives (7 en Top 14 et 2 en Challenge Cup). Depuis sa promotion en tant qu'entraineur en chef, Arnaud Méla n'avait pas encore connu la victoire. A l'issue d'un scénario incroyable, Brive débloque enfin son compteur et connait sa 3e victoire de la saison, seulement la 2e à domicile. Mais cette victoire ne peut pas mieux tomber. On dit bien que plus une série dure plus elle s'approche de la fin mais quelle aurait été la suite si Brive avait enregistré une 10e défaite de rang ? Brive se relance dans la course à la 13e place avec la défaite de Perpignan à Montpellier. Le CAB est toujours dernier mais n'a plus qu'un point de retard sur l'USAP. L'idéal serait d'aller chercher la 12e place mais Brive compte à ce jour 9 points de retard sur Castres, ce qui parait très difficile à combler sur une équipe comme le CO. Cette victoire permet à Brive de respirer un peu mieux et redonne de la confiance à l'équipe.

La seconde période. Que cela soit à la TV ou au stade, même les plus optimistes n'imaginaient pas un tel scénario à la mi-temps du derby. Même si l'écart n'était pas fait au tableau d'affichage, ce qui se passait sur le terrain n'était guère encourageant. Et puis, voilà que des ailes ont poussé dans le dos des brivistes. Alors que chaque attaque, chaque charge se prenaient un mur en première période, en seconde période, les brivistes trouvent les espaces et les intervalles. Un premier essai vient conclure le temps fort mais on sent bien que la dynamique s'est inversée. Brive égalise mais va se retrouver à nouveau derrière alors qu'il ne reste plus que quelques minutes à jouer. Et Brive va forcer son destin après la sirène pour obtenir ce succès. Finalement, même si elle est obtenue "à l'arrache", la victoire est finalement logique statistiquement parlant. Le CAB a dominé largement Clermont balle en main : 402 mètres parcourus à 226, 163 courses à 53, 201 passes à 74, 26 défenseurs battus à 10, 11 passes après contact à 4. La deuxième période est encourageante mais désormais, il faudra être performant sur les deux périodes.

L'apport du banc. Le réveil en seconde période a été aussi l'apport clé de plusieurs joueurs du banc. Même s'il a été en difficulté en mêlée, Nathan Fraissenon amène toujours beaucoup d'explosivité balle en main. Confronté à un problème familial, Vano Karkadze a dû déclarer forfait et c'est Aymeric Tronc qui a donc connu sa première en Top 14. Finalement, il a eu droit à presque 15 minutes de jeu et a été parfait au niveau des lancers et notamment les deux derniers dans les 22 clermontois qui vont déboucher sur l'essai de la victoire. Un essai marqué par Abraham Papali'i qui était sorti à la demi-heure de jeu et que le staff a remis sur le terrain pour cette dernière touche et dernier maul. A la 56e minute, le staff décide d'apporter du changement derrière. Enzo Sanga fait une très belle entrée et marque l'essai de l'espoir. Un essai qui a sûrement fait changer les choses sur son départ à Clermont. Le remplacement de Nicolas Sanchez par Tom Raffy était un peu étrange voyant le niveau de jeu de l'argentin qui était le seul joueur à faire des différence dans la défense clermontoise (56 mètres parcours, 10 défenseurs battus, 1 franchissement). Mais Raffy a fait le boulot derrière. Thomas Laranjeira est le dernier du trio et il a été bon. Au pied, il a réussi ses trois coups de pied et notamment les deux premiers (avec ou sans transformation sur le dernier essai, Brive aurait eu la victoire). Mais dans le jeu, il a été intéressant avec plusieurs prises de balle tranchantes (4 courses, 33 mètres parcourus, 4 défenseurs battus), ce qu'on n'avait pas vu depuis un petit moment.

 

Le point négatif

La première période. Le jour et la nuit entre la première et la seconde période. Ou plutôt la nuit et le jour. Vous êtes sur neuf défaites de rang, vous avez besoin d'une victoire et vous prenez un essai dès la 2e minute de jeu. Ce n'est pas le départ idéal ! Derrière, on sent une équipe dans le doute, qui peut rapidement être en difficulté en défense face aux offensives clermontoise et qui n'arrive à rien en attaque malgré la possession. Chaque attaque briviste se heurte à un mur infranchissable, qui ne se met pas à la faute, qui n'offre pas d'espaces et qui va petit à petit faire reculer l'attaque puis va au final récupérer la balle. Cette première période était finalement à l'image de ce que produit le CAB durant sa série de défaites : des intentions mais pas d'efficacité et un jeu trop lisible. Clermont monte le curseur juste avant la pause pour ajouter 2 pénalités et faire monter le score à 13-3 en sa faveur. A ce moment là, il est difficile d'envisager ce qui va se passer après la pause.

 

En conclusion

Brive avait besoin d'une victoire plus que tout, peu importe qu'elle soit face à Clermont ou une autre équipe. Cette victoire était nécessaire et elle fait du bien au classement et au moral de tout le monde. La première période n'était pas bonne mais finalement, elle était dans la continuité des dernières semaines. Et puis, il y a eu le réveil des brivistes. Après 9 matchs et demi sans victoire, Brive a dit "c'est fini". Et Brive a retrouvé le chapitre où on explique comment gagner un match. Le banc apporte sa pierre à l'édifice et est déterminant. L'équipe a su amener le public avec elle et tout le monde y a cru jusqu'au bout et notamment durant cette extra vie qu'ont représenté les arrêts de jeu. Pour ne pas que cette victoire reste une étoile filante, il va falloir enchainer et ne pas reproduire le scénario de la saison 2017/2018.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 66
2 Béziers 63
 
5 Mont de Marsan 56
6 Brive 51
7 Colomiers 51
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 39
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 21
Vannes 45 17 Béziers
Mont de Marsan 27 17 Nevers
Soyaux-Angoulême 33 15 Provence Rugby
Dax 19 13 Aurillac
Brive 29 3 Valence Romans
Rouen 29 10 Montauban
Colomiers 51 14 Biarritz
Agen 40 3 Grenoble
Résultats Top 14