Paul Abadie « Désolé aux supporters, à tout l'entourage du club qui nous a soutenu »
Publié le lundi 15 mai 2023 à 06:00

Trouver les mots après tant de déceptions durant la saison n'est pas facile. Pourtant, la réalité est là et elle fait mal. Après avoir repris/gardé l'espoir, le couperet est tombé avec cette relégation en Pro D2. De nombreux sentiments sont présents à l'issue de cette rencontre qui est à l'image de la saison.

La victoire à Montpellier a reboosté cette équipe de Brive à deux journées de la fin. Brive pourrait reprendre son destin entre ses mains en combinant une victoire face à Castres et une défaite sans bonus de Perpignan face à Toulouse. Tout est encore possible pour aller accrocher cette place de barragiste.

Mais voilà, au moment de débuter la rencontre, Perpignan l'a emporté face à Toulouse et place le CAB dans une situation des plus compliquée. Le scénario est encore plus difficile mais avant tout, il faut gagner face au CO. Les deux équipes peinent à mettre du rythme et à produire de longues séquences. Après un duel de buteurs (6-6) et une incapacité à faire fructifier ses supériorités numériques, Brive trouve la faille juste avant la pause grâce à un travail des avants et l'essai de Julien Delannoy sur un maul (13-6). Esteban Abadie regrette le manque de réalisme de l'équipe et sait qu'il faudra régler ça pour pouvoir l'emporter.

Il n'y a rien qui est fait. C'est très serré, on se rend coup pour coup. C'est bien qu'on arrive à marquer avant la mi-temps. On se nourrit un peu de leur indiscipline. Il faut continuer comme ça sur la deuxième période.

 

Castres réduit l'écart mais Brive mène toujours la partie. Mais avec une nouvelle supériorité numérique, Brive ne parvient toujours pas à marquer. Ce manque de réalisme va se payer cher à l'heure de jeu avec l'essai de Castres qui passe devant au tableau d'affichage. Si l'issue semble être actée, les joueurs veulent aller chercher la victoire. Si Nicolas Sanchez manque l'égalisation en touchant le poteau, l'équipe presse pour marquer cet essai. Mais Castres résiste bien en défense et profite des imprécisions locales pour se donner de l'air. Dans un stade silencieux, la partie s'achève sur une 9e défaite à domicile, celle de trop pour le CAB qui a encaissé un 10-0 en seconde période et a manqué trop d'occasions pour remporter ce match.

Paul Abadie est abattu et présente ses excuses au public et au club pour cette relégation. En ce qui concerne le match, c'était un match à portée mais trop d'occasions d'essais ont été manquées pour l'emporter.

Extrêmement déçu de laisser le club dans cette position mais c'est à l'image de notre saison. Je ne pense pas qu'on mérite de perdre ce soir mais on n'a pas été assez pragmatique. On a eu un paquet de ballons devant leur ligne sans marquer. On aurait pu les mettre loin au score mais bon, c'est anecdotique. Franchement désolé aux supporters, à tout l'entourage du club qui nous a soutenu. Il nous reste à jouer un dernier match et on tâchera de faire bonne figure pour rendre honneur à ceux qui nous suivent depuis le début de la saison. Dans l'envie, on sait rarement manqué depuis le début de la saison. Encore aujourd'hui, je pense qu'on est arrivé à mettre notre jeu en place mais on n'a pas réussi à scorer et ils nous tuent sur deux contres. On n'arrive pas à marquer derrière, c'est comme ça.

 

Nicolas Sanchez a changé le visage de l'équipe depuis son arrivée mais cela n'a pas été suffisant pour éviter cette issue. Ce problème de concrétisation a tué le CAB samedi.

 

Patrice Collazo est satisfait de l'engagement mis par ses joueurs durant la partie, moins comment elle a fini ses actions de marque. Il se donne du temps pour analyser les causes qui ont amené cette relégation en Pro D2.

 

S'il n'y avait pas un grand danger, il fallait encore faire un dernier effort pour assurer ce maintien et Castres l'a fait du côté de Brive. Ceka a été loin d'être parfait, avec une grande indiscipline (3 cartons jaunes) mais le CO a été solidaire en défense et réaliste en attaque. Pour Jeremy Davidson, le match était particulier, lui qui a débuté la saison du côté de Brive. Sa victoire envoie son ancien club à l'étage d'en dessous.

A.Seguret : on venait assurer notre maintien. Comptablement, ce n'était pas fait. On avait les cartes en main pour le faire. L'équipe l'a bien préparé toute la semaine, l'équipe a fait un gros match. On a été tueurs, c'est ce qu'on voulait, se le faire tout seul et pas attendre le résultat des autres. C'est chose faite. Je suis désolé pour Brive, devant leur public, ça doit être dur mais on avait le club à maintenir. On voulait être patient, s'appuyer sur notre conquête malheureusement ça n'a pas été le cas aujourd'hui mais on a pu voir toute la solidarité qu'on a eu notamment en défense. On a scoré quand il le fallait . C'était un match serré, on le savait mais ça bascule pour nous donc tant mieux.

 

 

Ce match est à l'image de la saison du CAB : comme l'a dit Paul Abadie de l'envie mais un manque de concrétisation criant en attaque. Brive a eu les occasions pour l'emporter face à une équipe de Castres loin d'être terrifiante mais c'est bien elle qui repart avec les quatre points de la victoire. Les brivistes ont repoussé l'officialisation mais désormais, c'est acté : Brive jouera en Pro D2 à partir de la saison prochaine. Les deux dernières semaines en Top 14 vont être étranges à vivre. Le temps des grandes manoeuvres (ou pas) vient de commencer.

 

Image : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Béziers 63
2 Provence Rugby 61
 
6 Aurillac 47
7 Brive 46
8 Colomiers 46
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 35
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 20
Grenoble 40 29 Brive
Béziers 25 20 Mont de Marsan
Dax 25 5 Soyaux-Angoulême
Nevers 24 19 Agen
Valence Romans 21 13 Montauban
Biarritz 22 8 Rouen
Aurillac 30 17 Colomiers
Provence Rugby 16 13 Vannes
Résultats Top 14