Brive n'a rien lâché dans le combat, l'analyse du match
Publié le mardi 23 février 2021 à 16:00

Après la déception ramenée de Bayonne, la réaction était attendue du côté de Brive lors de la réception de Bordeaux. L'UBB venait avec des ambitions et s'attendait à un solide combat. Cela s'est confirmé sur le terrain. Brive remporte une nouvelle bataille et redémarre du bon pied.

 

Les points positifs

Les réactions. A la suite de la défaite à Bayonne, Brive se devait de réagir. Car malgré sa belle série depuis décembre, le CAB pouvait à nouveau se remettre dans la difficulté en enchainant plusieurs défaites d'affilée (Bayonne, Bordeaux, Toulouse). Mais les brivistes ont su parfaitement réagir pour vaincre l'UBB, invaincu en 2021, et ainsi revenir rapidement dans la colonne victoire. Cela, c'était la réaction générale mais à l'intérieur de la rencontre, Brive a su réagir également pour reprendre de la marge au tableau d'affichage. Les bordelais reviennent à deux points à la suite de l'essai de Scott Higginbotham. Immédiatement, le CAB réagit et inscrit lui aussi un essai, par Pietro Ceccarelli, et rentre aux vestiaires avec une avance de 9 points. Une avance qui va fondre après la pause, avec deux pénalités de Maxime Lucu. Brive va répondre grâce à deux pénalités d'Enzo Hervé pour conserver cette marge de 9 points. On pourrait dire que les brivistes n'ont été que dans la réaction mais cette réaction était nécessaire et amène la victoire.

La défense. Les bordelais s'attendaient à du combat, ils n'ont pas été déçus. Ces dernières semaines, Brive s'était illustré par des beaux mouvements offensifs. Face à Bordeaux, le réalisme offensif et la solidité défensive ont fait le travail. Bordeaux a tenu le ballon et s'est montré dangereux balle en main. Mais le CAB a déployé une grosse défense, laissant peu d'espaces à l'adversaire (mis à part en fin de match). L'UBB a franchi mais un briviste était toujours là pour stopper l'attaquant. Retief Marais a joué les pompiers de service, Nico Lee également en récupérant deux ballons bouillants en fin de match. Malgré son gabarit léger, Vasil Lobzhanidze ne s'échappe pas en défense. Quand le physique a commencé à lâcher en fin de match, la défense est devenue très importante pour conserver l'avance au score. Il a fallu déployer beaucoup d'énergie pour contrer les longs temps de jeu des bordelais. Si la défense a craqué une fois, elle restera solide jusqu'au bout pour conserver une mince avance mais suffisante pour l'emporter. Comme l'a répété à l'issue de la rencontre Saïd Hirèche, l'équipe n'est pas la plus puissante mais elle s'accroche et elle est solidaire. Cela s'est vu en défense samedi.

Nouveau ballon récupéré par Nico Lee à quelques mètres de l'en-but

 

Le classement. La défaite à Bayonne aurait pu remettre dans le doute Brive surtout si les mauvais résultats s'enchainaient de nouveau. Et avec la réception de Bordeaux puis un déplacement à Toulouse, cela pouvait être craint. Mais cette victoire fait du bien, non seulement à la tête mais aussi au classement. Car de ce point de vue là, Brive fait également une bonne opération. Cette victoire, combinée aux défaites de Castres, Pau et Bayonne, redonne la 9e place au CAB et un matelas de 13 points sur la place de barragiste. En attendant de voir Bayonne purger ses deux matchs en retard, Brive se retrouve entre deux eaux : en avance pour le maintien et en retard pour le Top 6. Avec le calendrier qui reste (et notamment les 4 gros déplacements à effectuer), Brive doit avant tout assurer son maintien en restant solide à domicile. Si le CAB ne fait pas "le con", le Top 14 sera toujours au programme la saison prochaine. Avec, on l'espère, le retour du public dans le(s) stade(s).

 

Les points négatifs

La panne d'essence. C'est quelque chose qui n'est pas nouveau et que Brive traine depuis de nombreuses saisons : Brive souffre face aux grosses cylindrées. La fin des matchs est difficile à gérer pour les brivistes qui se retrouvent à court de carburant. Face au Racing 92, ça s'est payé cash. Face à Toulon, ce n'est pas passé à Mayol et c'est passé à la limite au Stadium. Vers l'heure de jeu, le CAB a commencé à baisser le pied physiquement et la pression défensive a été moins forte. L'UBB a alors commencé à déployer son jeu avec plus de facilité. Le staff bordelais savait que la fin de match allait être dure pour Brive compte tenu d'une semaine de préparation plus courte. Dans ces moments-là, l'appui du public est important. Mais si Brive veut s'offrir un objectif un peu plus haut que le maintien, il faudra éviter d'avoir ce trou d'air pour finir les rencontres face alors à des concurrents directs.

Brive commence à s'approcher dangereusement de son en-but

 

Le calendrier. Difficile d'avoir de la continuité durant cette période du calendrier. Entre les internationaux qui vont et viennent avec les sélections, les samedis sans match ..., les staffs doivent être astucieux pour maintenir en forme les équipes. Ces trous sont des bonnes choses pour vider les infirmeries et on peut plus facilement aligner sa meilleure équipe tout en la faisant souffler régulièrement. Après cette réception de Bordeaux, Brive est face à un dilemme : envoyer la grosse équipe à Toulouse ou faire tourner ? Sachant que derrière Toulouse, il y aura deux semaines libres de match avant la réception d'Agen à la fin du mois de mars. Dans une semaine, avec le début réel de la préparation du déplacement toulousain, on aura des indications sur le choix fait par le staff. Si certains cadres sont ménagés pour Toulouse, nul doute qu'un travail physique sera effectué pour les maintenir en forme et préparer la fin de la saison. En espérant que ces nombreuses coupures ne cassent pas la dynamique actuelle.

 

En conclusion

Si Brive aime bien jouer et surtout recevoir Bordeaux, le défi était de taille avec une équipe particulièrement en forme en ce début d'année 2021. Si Brive a été moins flamboyant offensivement que lors des précédents matchs, il s'est appuyé sur une grosse défense, du combat (comme annoncé par Bordeaux !) et une bonne dose de réalisme. La fin de match a été compliquée à gérer, ce qui nous a offert une nouvelle fin à suspense (comme d'habitude avec Brive !) mais le CAB décroche une nouvelle victoire qui rapproche le maintien. 5 points obtenus en 2 matchs en février : le contrat est rempli.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux 25 16 Clermont Ferrand
Résultats Top 14