Un match plein et abouti pour Brive face à Bordeaux, l'analyse de la rencontre
Publié le mardi 22 octobre 2019 à 06:00

Samedi, Brive passait un nouveau test à domicile avec la réception de Bordeaux. La série d'invincibilité tient toujours mais jusqu'à quand ? Un jour, elle tombera mais ce n'était pas face à Bordeaux, contre qui elle avait commencé. Les brivistes ont fait un match plein, peut être fondateur pour la suite.

Les points positifs

La conquête. Depuis le début de saison, il y a eu à boire et à manger. Brive sortait d'un match très compliqué à La Rochelle au niveau de la conquête. La mêlée avait plus que souffert tandis que la touche avait perdu beaucoup de munitions. Une semaine plus tard, la donne a complètement changé. La mêlée a été efficace et a dominé son adversaire après l'heure de jeu quand l'absence de Diaby se faisait le plus sentir dans les jambes des bordelais. L'essai du bonus vient d'une mêlée dominée par le pack du CAB qui envoit Matthieu Voisin dans l'en-but. Mais c'est bien la touche qui a été impressionnante. Cette saison, elle a connu plus de bas que de hauts mais face à Bordeaux, elle a reigné. En volant 6 ballons (plus d'autres contestés), l'alignement briviste a privé de munitions l'UBB dans toutes les parties du terrain. Et bien évidemment, il a permis à l'attaque du CAB de pouvoir bénéficier de munitions supplémentaires pour occuper le terrain et mettre à mal à la défense de Bordeaux. Brive n'avait pas réussi une performance pareille (tant en attaque qu'en défense) depuis bien longtemps et on espère tous que cela va donner de la confiance pour les prochains matchs et que la touche redeviendra une arme dans l'arsenal du CAB.

La supériorité numérique. Brive avait connu une pareille situation à Pau et n'en avait absolument pas profité. Au moment de l'expulsion de Diaby à la 9e minute, les supporters se sont demandés : est ce que le CAB va en profiter ? Dans un premier temps, Brive fait le premier break mais Bordeaux ne se laisse pas détacher et ne semble pas trop pénaliser. Surtout que Brive va écoper d'un carton jaune et remettre les deux équipes à égalité, avec 14 joueurs. Ce qui redonne de la vie à Bordeaux. Mais avec le retour d'Axel Muller puis le dépassement de l'heure de jeu, le carton rouge se fait sentir dans les jambes et Brive le sent et va en profiter. D'abord avec un essai à un quart d'heure de la fin puis avec un autre essai à cinq minutes de la fin qui va offrir le bonus offensif à Brive. Ce même bonus que le CAB n'était pas parvenu à obtenir face à Toulouse. Face à une longue supériorité numérique, vous devez en profiter mais vous devez vous montrer patient et appliqué. Et utiliser la bonne tactique pour pousser là où il manque un joueur. Pau a semble-t-il servi de leçon. Si c'est vraiment le cas, cela montre que l'équipe progresse et apprend de certaines de ses erreurs.

Nico Lee. Son recrutement avait surpris puis il a fallu attendre plusieurs semaines avant de le voir en Top 14. De retour de blessure, Nico Lee ne rate pas ses débuts à La Rochelle avec un essai. Dans un contexte difficile, le sud-africain montre de belles choses. De belles choses qui seront confirmées une semaine plus tard. Lee apporte le danger à chaque prise de balle mais surtout, ce qui marque le plus, c'est son attitude : toujours la tête levée, à regarder où se situe son soutien. Servi à hauteur par Enzo Hervé, Nico Lee casse deux plaquages dans la ligne avant de progresser dans le camp bordelais. Il part vers la ligne de touche et sert Julien Blanc qui marque le 2e essai du CAB. Ce n'est pas un centre qui possède un gabarit de déménageur mais il est difficile à prendre à défaut. Il possède surtout une grande intelligence de jeu. Sans faire injure aux autres joueurs, une association Stuart Olding - Nico Lee commence à faire saliver de nombreux supporters. On va patienter mais sur 2 matchs, Lee a montré des choses très intéressantes et a déjà à son actif un essai et une passe décisive.

A ce rythme, Lee va devenir une pierre angulaire de l'attaque du CAB

 

Les points négatifs

L'entame de 2e période. Ce n'était pas faute d'avoir été prévenus à la pause par Jeremy Davidson. A la suite du carton jaune d'Axel Muller, les brivistes ont 7, 8 minutes à passer à 14 contre 14. L'entraineur prévient que Bordeaux va chercher à revenir dans ce laps de temps. Et c'est ce qu'il se passe. Grâce à la puissance et la vitesse de Seta Tamanivalu, l'UBB crée plusieurs brèches qui débouchent sur des occasions d'essais. Les bordelais sont à deux doigts de faire basculer la rencontre en leur faveur et là, qui sait ce qu'il se serait passé. Fort heureusement, les bordelais ne franchissent pas la ligne et ne concrétisent cette domination que par 3 points. Les brivistes s'en sortent bien et après avoir laissé passer l'orage, vont dominer la fin de rencontre. A l'issue de la rencontre, Maxime Lucu et Christophe Urios regrettaient ces actions manquées qui auraient changé la physionomie de la rencontre.

Tamanivalu a fait passer quelques sueurs froides dans le dos des brivistes

 

En conclusion

C'était sûrement l'adversaire le plus armé que Brive a reçu en ce début de saison. C'était l'adversaire qui arrivait avec le plus de certitudes sur son jeu et son équipe. Mais rien n'y fait, à Amédée Domenech, Brive reste maitre chez lui. A défaut d'avoir frappé fort en début de match, le CAB a su se montrer patient et rigoureux pour contre une équipe bordelaise rapidement réduite à 14 et qui a payé ses efforts en fin de match. Les brivistes ont su faire le dos rond et accélérer quand il le fallait. Porté par une grosse conquête et une touche retrouvée, le CAB ne se contente pas seulement de la victoire mais va glaner le bonus offensif. Un cadeau supplémentaire avant de partir quelques jours en vacances.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 9
Toulon 19 19 Montpellier
Castres 28 26 Brive
Bordeaux 23 0 Agen
Bayonne 3 9 Pau
Toulouse 34 8 Clermont Ferrand
Lyon 45 17 La Rochelle
Stade Français Paris 9 25 Racing 92
Résultats Top 14