Brive ne se trompe pas et régale face à Agen, l'analyse du match
Publié le mercredi 31 mars 2021 à 11:00

C'était il y a un peu plus d'un an et Agen s'imposait à Brive. L'histoire allait se répéter ? Non, elle ne va pas se répéter et Brive a fait le travail en effectuant une grosse production offensive pour décrocher un bonus offensif. Les brivistes continuent leur route qui doit les amener vers le maintien dans quelques journées.

 

Les points positifs

Pas de piège. Sur le papier, il n'y avait pas grand chose à craindre de ce match sans sous-estimer les agenais. Si Brive jouait à son niveau, l'objectif d'obtenir le bonus offensif était raisonnable. Mais il fallait absolument éviter de tomber dans le piège, de jouer n'importe comment et de vouloir aller trop vite et surtout ne pas respecter l'adversaire. Car si Agen n'a pas gagné depuis un an, sa dernière victoire remontait à son précédent déplacement la saison dernière à Brive et historiquement, Agen a souvent posé des problèmes au CAB. Le début de match a tourné à l'avantage du SUA qui a tenu le ballon mais Brive ne s'est pas affolé et a su rester concentrer. En attaque, le CAB a été opportuniste pour virer à la pause avec 12 points d'avance. Le reste, le plan de jeu a été déroulé. Brive n'est pas tombé dans le piège et a validé l'objectif de ce match.

L'attaque. Depuis plusieurs saisons, Brive n'est pas réputé pour son attaque et son style offensif. Cela commence petit à petit à se débloquer mais il y a encore du travail à faire. Avec la réception d'Agen, cela pouvait ressembler à un défi, presque jouer contre nature : prendre le bonus offensif et marquer beaucoup d'essais. En deuxième période, les brivistes se sont fait plaisir en marquant 6 essais et 42 points au passage. Les avants n'ont pas été trop invités à la fête (seul So'otala Fa'aso'o a marqué) mais disons que c'était un match pour les 3/4 : doublés pour Axel Muller et Seva Galala, essais pour Setariki Tuicuvu, Julien Blanc et Setareki Bituniyata. En attaque, Brive a effectué 17 franchissements, battu 34 défenseurs et parcouru 576 mètres. Brive a réalisé le match attendu. La fin du championnat s'annonce d'un tout autre calibre mais cela serait bien de construire sur cette performance et que l'équipe se lâche un peu plus offensivement et quitte les dernières places du classement des attaques.

Seva Galala. On le sait, les joueurs marchent à la confiance. On espère que son doublé en fin de match va lui en donner beaucoup. On connait tous Seva Galala, depuis de nombreuses années. On connait son potentiel mais aussi son irrégularité. Cette année, il n'a pas eu un gros temps de jeu mais il est toujours là. Après sa titularisation à Toulouse, il enchaine avec une deuxième feuille de match et a profité de ses minutes pour inscrire un doublé en fin de rencontre. Et si ces essais pouvaient être le déclic pour lui, déjà sur cette fin de saison mais surtout pour la saison prochaine ? On le sait, Eneriko Buliruarua va rejoindre La Rochelle et une place est donc libre au centre de l'attaque. Dans un style différent, Galala pourrait être ce joueur, amenant de la puissance en attaque (ce qui manque parfois au CAB) et étant solide en défense (attention à la hauteur des plaquages). Certes, ce n'était que de la Pro D2 mais Seva Galala était le fer de lance avec 29 matchs joués, 26 titularisations et 8 essais marqués. Jeremy Davidson a bien réussi à trouver les mots pour débloquer Setareki Bituniyata et Eneriko Buliruarua. A lui de les trouver pour Seva Galala.

Une chance à saisir pour Seva Galala ?

 

Les points négatifs

Le début de match. Brive a été bien bousculé en première période par Agen. Certes, le SUA a pris l'habitude de bien attaquer ses rencontres avant d'exploser en cours de seconde période mais on aurait apprécié un peu plus de maitrise sur ce début de rencontre. Ou en tout cas défendre plus loin que dans ses 22 mètres. Sans ballon et un peu indiscipliné, le CAB a contenu les attaques agenaises, le temps que l'orage passe. Si on pouvait croire à un cavalier seul durant 80 minutes, cela n'a pas été le cas. Mais au moins, ce début de rencontre aura montré que rien n'est jamais acquis et qu'un scénario de rencontre n'est jamais écrit à l'avance. Brive aura eu le mérite de ne pas encaissé d'essais durant ce temps faible et finalement d'avoir piqué à 2 reprises pour s'offrir une belle avance à la pause.

L'indiscipline. Attention à l'indiscipline et à l'accumulation de cartons jaunes. Alors que tout roulait parfaitement pour le CA Brive qui évoluait en supériorité numérique, un grain de sable est venu se loger dans l'embrayage : le carton jaune pour Setareki Bituniyata. L'ailier fidjien est pris par la patrouille pour un plaquage à l'épaule qui ne s'imposait absolument pas. Si sur ce match, cela n'a pas eu de conséquence, cela ne sera pas toujours le cas. Surtout, si l'épaule touche la tête, cela aurait été son 2e carton rouge de la saison et à 6 matchs de la fin, potentiellement une fin de saison pour lui. D'ailleurs, avec ce carton jaune, Bituniyata est désormais sous la menace d'un match de suspension automatique au prochain carton. Il rejoint Mitch Lees et Luka Japaridze qui sont dans le même cas que lui. Il faut rester discipliné jusqu'au bout.

Attention à l'indiscipline Setareki !

 

En conclusion

Est ce que Brive allait être la première équipe à s'incliner face à Agen cette saison ? Si le début de match n'a pas trop rassuré, la suite a été un long cavalier seul et le CAB a fait le boulot en déroulant offensivement avec 57 points marqués et 8 essais. Cela faisait près de 5 ans qu'on avait pas vu une production pareille et cela fait plaisir de voir les joueurs jouer libérés et se faire plaisir, tout en respectant l'adversaire jusqu'au bout. La ligne de 3/4 a été très inspirée avec des ailiers en feu (3 essais, 211 mètres parcourus, 6 franchissements, 11 défenseurs battus). On va en profiter car pour la prochaine journée et le déplacement à Clermont, pas sûr qu'on assiste au même récital offensif de la part du CAB !

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 66
2 La Rochelle 63
 
9 Stade Français Paris 45
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 32
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 20
Stade Français Paris 27 34 Clermont Ferrand
Bayonne 23 13 Racing 92
Bordeaux 11 26 La Rochelle
Brive 57 3 Agen
Castres 38 33 Pau
Toulouse 16 29 Montpellier
Lyon 54 16 Toulon
Résultats Top 14