Brive a respecté sa parole, l'analyse du match
Publié le mardi 15 septembre 2020 à 06:00

Ce n'était que le premier déplacement de la saison mais c'était l'occasion de se tester grandeur nature pour Brive. Après ce résultat positif, les brivistes peuvent construire par-dessus pour aller décrocher de futurs gros résultats.

Les points positifs

Des paroles aux actes. Par le passé, on a trop souvent entendu le discours du " on y va sans pression, on n'a rien à perdre, on y va pour faire un résultat " pour finalement, 24 heures plus tard, assister à une prestation bien loin des attentes. Mais cette fois, le contexte devait et a bénéficié au CAB. Sans matchs depuis 2 semaines, Bordeaux avait des chances de connaitre un gros coup de moins bien en seconde période. Brive avait joué ces 2 dernières semaines dont la semaine précédente face à Bayonne en match officiel. Après avoir laissé passer l'orage, Brive est revenu dans la partie et s'est rapproché très près de Bordeaux, sans pouvoir s'offrir une balle de victoire. Mais l'essentiel est là : le bonus défensif. Brive ne voulait pas repartir à vide. Il repart avec un résultat positif et des certitudes. Des certitudes à confirmer sur les prochains matchs et le déplacement à Castres lors de la 4e journée, où s'était passé tout tout près la saison dernière pour Brive.

L'engagement. Même si Brive parvient régulièrement à ramener de bons résultats de Bordeaux, chaque match est différent. Bordeaux est entré dans une nouvelle ère en étant un des favoris du championnat, ce qui rend la tâche d'autant plus difficile. En première période, Brive n'a pas vu beaucoup la balle et a du défendre chaque centimètre carré de sa moitié de terrain. Solidaires, courageux, les brivistes n'ont rien lâché pendant la tempête bordelaise et reste au contact à la pause. L'essai de Cordero en début de seconde période ne change rien et le CAB continue de croire en son objectif. Derrière, Brive ne fait pas de folies mais joue appliqué. Le CAB a fourni un gros travail collectif pour obtenir ce résultat à Bordeaux. Un visage qu'on n'a pas toujours vu à l'extérieur la saison passée.

Brive s'y met à plusieurs mais ça ne passe pour l'essai

 

Les recrues. Ce n'est qu'un tout petit échantillon et il faudra attendre un peu avant d'avoir un vrai premier bilan avec les nouvelles recrues. Actuellement, seul Setariki Tuicuvu n'a pas été aligné sur une feuille de match (on peut rajouter aussi Irakli Tskhadadze qui sort d'une saison blanche). Pietro Ceccarelli prend ses marques en première ligne et doit encore s'habituer à la mêlée sauce "Top 14". Propulsé titulaire, Florian Dufour est bien en rythme, actif sur le terrain et relativement précis en touche. Mention spéciale quand même à Badri Alkhazashvili qui en très peu de temps montre de belles choses depuis son arrivée à Brive. On sent encore que le rythme n'est pas encore là mais Brandon Nansen amène de la puissance dans le pack. Wesley Douglas n'a pas eu beaucoup d'espaces samedi mais il a fait son travail. Auteur de 2 essais lors des matchs amicaux, Valentin Tirefort en ajoute un de plus mais cette fois en Top 14. Très vif ballon en main, il l'est aussi au niveau de l'esprit pour sentir le coup dans ce petit côté dégarni et derrière une sortie de mêlée perturbée. La seule chose sûre est que les recrues brivistes semblent s'être bien intégrées et apportent tout de suite leurs qualités.

 

Les points négatifs

La première période. Le début de match a été très compliqué pour le CAB. Brive n'a quasiment pas touché le ballon durant les premières cinq, dix minutes de jeu et a été contraint à défendre au niveau de ses 22 mètres. Bordeaux a tout lâché durant le premier acte, récitant ses lancements de jeu. Brive a, lui, récité sa défense mais ça allait vite, trop vite pour les brivistes qui ont attendu que la tempête se calme un peu pour sortir la tête de l'eau. Brive peut s'estimer un peu heureux de n'être mené que 14 à 8 à la pause. Cela aurait pu être plus lourd si l'UBB avait été réaliste durant ce gros temps fort.

L'attaque. C'est vrai qu'il peut y avoir quelques regrets d'être passé proche d'un gros exploit en allant gagner à Bordeaux. En y regardant de plus près, la déception est plus à Castres la saison dernière qu'à Bordeaux cette année. Sur l'ensemble de la rencontre, les occasions d'essais se sont fait rares. Valentin Tirefort marque sur la seule occasion d'essai en première période. So'otala Fa'aso'o passe tout proche en seconde période. Mis à part ça, pas grand chose à se mettre sous la dent. Pour son premier match de la saison, Thomas Laranjeira n'a pas connu son meilleur match avec le CAB. Auteur d'un 5/8 au pied (8 points laissés au pied), l'arrière briviste (ouvreur en seconde période) n'a pas encore retrouvé son tranchant et sa vista sur le terrain. Pour espérer l'emporter à l'extérieur, et notamment chez un gros, il faut que tout soit aligné. Offensivement, cela a manqué de munitions et de précision.

Il ne manquait pas grand chose pour pointer dans l'en-but

 

En conclusion

Après la victoire face à Bayonne, Brive était rassuré sur son état de forme et son jeu. Compte tenu du contexte (et du potentiel manque de rythme de Bordeaux), il était évident que le CAB se devait de jouer le match à fond. Il y avait la place de faire un résultat. Il a d'abord fallu résister à la pression bordelaise avant de pousser à la faute l'UBB en seconde période. Brive échoue tout près (5 points) mais valide ce qu'il s'était dit avant la rencontre. Les fondations de cette saison sont bien posées. Reste à confirmer face à Pau et à Castres (deux équipes du niveau de Brive) début octobre pour valider ces 5 premiers points de la saison.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Racing 92 9
2 Pau 8
3 Brive 5
4 Toulon 5
 
13 Lyon 1
14 Montpellier 1
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 2
Pau 33 23 Agen
Racing 92 41 17 Montpellier
Toulouse 39 23 La Rochelle
Bayonne 21 19 Clermont Ferrand
Bordeaux 25 20 Brive
Castres 16 22 Stade Français Paris
Toulon 36 14 Lyon
Résultats Top 14