Jeremy Davidson « On ne va pas commencer à compter les brulés »
Publié le samedi 13 avril 2019 à 12:00

Davidson revient sur la victoire de ses protégés contre Carcassonne 54 à 17Malgré deux équipes remaniées, Brive n'a fait qu'une bouchée des audois de Carcarssonne en s'imposant 54 à 17. Une victoire qui permet de qualifier Brive pour les phases finales. Maintenant pour jouer un quart à la maison ? Ou une demi finale à la maison ? Personne ne veut se relacher et l'objectif top 14 est sur toutes les bouches.

Après le derby manqué contre Aurillac et endeuillée par le décés de François Graffouillère, l'équipe du CABCL avait à coeur de montrer un visage séduisant pour la fin de ce bloc. Pourtant, il a fallu 20 bonnes minutes afin de percer le verrou carcassonnais. Pour Vivien Devisme, il n'y a pas trop d'explications :

On était un petit peu lent, un échauffement où on était un petit moins dedans et il a fallu que Carcassonne nous rentre un petit peu dedans et nous provoque pour nous faire prendre conscience qu'il fallait s'y mettre.

Vivien Devisme revient sur le retard à l'allumage du CABCL contre Carcassonne

Un retard à l'allumage rare pour une équipe briviste qui a tendance à très bien démarré ses matchs. On peut mettre cela aussi sur le compte d'une équipe carcassonnaise constituée de jeunes joueurs pleins de fougue d'agressivité et d'envie mais qui a commencé à baisser en intensité au fil du match. Pour l'entraineur en chef Jeremy Davidson toujours très exigeant, ce soir c'est une bonne prestation malgré le fait qu'il y ait du très bon et du moins bon.

Par moment, on était très très bon mais par moment on était faible aussi. Cela montre qu'il reste du travail mais on a pu voir également l'étendu de nos capacités. [...] Ce soir on est premier et on est fier de nos joueurs. C'est l'accomplissement de tout le travail fournit durant la saison.

Il reste cependant très lucide. Carcassonne a largement fait tourner et hors de question de donner quelconques éloges à son équipe. Il retient les cinq points. Le job est fait point barre et la première place est anecdotique. Il sort un petit dicton anglais qui va bien « On ne va pas commencer à compter les brulés ». Les journalistes lui répondent qu'en France on dit « c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses ».

Evidemment, on a le même son de cloche de la part d'un des hommes du match Axel Muller qui a pu faire de jolis sprints durant 80 minutes. L'ailier briviste se réjouit des 5 points et estime qu'il faut rester concentrer à l'approche des phases finales. Il n'oublie pas que le prochain match c'est Oyonnax, son ancien club et on sent une pointe d'amertume au fond de lui sur la fin de son aventure dans l'ain.

Il faut vraiment continuer car les prochains matchs vont être plus compliqués. Il faut rester concentrés sur nous. [...] Notre prochain match c'est Oyonnax et personnellement j'ai beaucoup à jouer. C'est toujours bien d'affronter une équipe dans laquelle on a joué. [...] Une fois ces 2 matchs passés (Oyonnax et Bayonne), notre second objectif et le principal sera de jouer la montée en top 14.

Si certains pensaient que l'on ne voulait pas monter, voici quelques matchs que le club affiche haut et fort son objectif, la remontée immédiate. Maintenant, place aux deux gros derniers matchs à Oyonnax et Bayonne. Sachant que Bayonne a perdu à Angoulême, Brive va t'il faire l'impasse à Mathon ? Selon Jérome Thion dans Soir de Pro D2, Brive est capable de tout.

Le déplacement à Oyo, ce n'est peut être pas leur objectif principal, c'est surtout la réception de Bayonne. Avec un effectif pléthorique comme celui de Brive, ils sont capables de tout. Quand on voit que ce soir Said Hirèche est au repos et que la troisième ligne est composée de Retief Marais, Otar Giorgadze et Dominiko Waaniburotu, ils ont vraiment un effectif très volumineux. Ils sont capables d'aller chercher des points à l'extérieur.

Jerome Thion parle des phases finales et de l'effectif briviste dans soir de pro d2

Petit ajustement, Said Hirèche est au repos depuis 2 matchs et donc 3 semaines sans jouer avec la semaine de repos qui arrive. L'effectif a été très bien géré par Jeremy Davidson et son staff. Il y a eu du roulement toute la saison. Tout le monde a élevé son niveau de jeu et le CAB est à l'approche des phases finales en pleine bourre à la différence de certains clubs qui accusent le coup comme Nevers et Bayonne le principal concurrent pour venir nous déloger du duo de tête.

Ne crions pas victoire trop vite car dans le sport tout peut aller très vite mais il faut bien reconnaitre que les voyants sont au vert. Ne gâchons pas cette saison, le plus dur est à venir mais aussi le plus beau.

Allez Brive !!

Réactions recueillis sur FR3 Limousin et Soir de Pro D2

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Jeremy DAVIDSON
Deuxième ligne
Axel MULLER
Trois quart aile
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Demi-Finales
Nevers 15 15 Béziers
Biarritz 18 21 Colomiers
Bourg en Bresse 25 20 Montauban
Vannes 25 5 Aurillac
Massy 24 28 Mont de Marsan
Brive 54 17 Carcassonne
Soyaux-Angoulême 22 18 Bayonne
Provence Rugby 29 23 Oyonnax
Résultats Top 14
AllezBriveRugby vous propose ces vidéos de rugby