Merci Peet Marais et bonne chance pour ta nouvelle vie
Publié le mercredi 30 juin 2021 à 06:00

Une blessure est toujours redoutée mais elle fait partie du métier. Elle peut vous mettre sur la touche pour quelques semaines, quelques mois. Mais aussi définitivement. Plusieurs joueurs disent stop en même temps que leur corps. On clôt une vie et on en commence une autre.

Ces dernières saisons, plusieurs joueurs, à travers le monde, ont raccroché les crampons plus vite que prévu. Pas vraiment par absence de contrat mais par blessures. A Brive, on a connu ça avec Petrus Hauman et Johan Snyman. Peet Marais, autre sud-africain, rejoint la liste.

Après un début de carrière en Afrique du Sud, Peet Marais rejoint la France et Brive en 2014. Il suit les traces laissées par le grand frère Jandre qui seront également suivies par le petit frère Retief. Peet va s'imposer assez rapidement à Brive dès sa première saison. Si son début de carrière en Top 14 est idyllique, l'année 2016 va être terrible. Marais enchaine trois grosses blessures, à cheval sur deux saisons : la cheville, le coude et enfin le genou. Le 2e ligne ronge son frein en attendant des jours meilleurs. Après une saison 2016/2017 quasi blanche, Marais est de retour sur les terrains, en pleine forme. Malgré des résultats sportifs très décevants, Brive peut compter sur son joueur qui aligne 24 matchs en Top 14. La relégation en Pro D2 est là mais le sud-africain n'abandonne pas le navire. Pièce maitresse du pack, le 2e ligne participe à la remontée du club en Top 14. Les saisons se suivent et se ressemblent. Certes, les coéquipiers changent autour de lui mais lui, il est toujours là. Jusqu'à ce match contre Toulouse le 17 octobre. Pris en tenaille entre Faumuina et Meafou, le poignet gauche cède. Normalement, nous sommes partis pour quelques mois à l'infirmerie sauf que la blessure est plus grave que prévue et la récupération ne se passe pas comme prévu.

Après 7 saisons, 112 matchs joués (91 titularisations) et 1 essai, Peet Marais raccroche les crampons, la mort dans l'âme. Il va laisser sa marque dans l'histoire du club, dans la lignée des ses 2e lignes, travailleurs de l'ombre. Brive aura toujours une place particulière pour lui, son frère étant toujours au club et ses trois filles étant nées à Brive.

 

Merci pour toutes ces saisons avec le CAB et bonne chance dans ta nouvelle vie en Afrique du Sud !

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Peet MARAIS
Deuxième ligne
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Toulouse 18 8 La Rochelle
Résultats Top 14