Brive termine son été par une victoire face au Racing 92 (20-15)
Publié le samedi 27 août 2022 à 06:00

Le sablier continue sa folle course pour basculer vers une autre compétition. Dernière semaine d'intersaison pour les clubs de Top 14 avant la reprise du championnat. Et comme souvent, Brive et le Racing 92 s'affronter pour boucler la préparation. Brive gagne de la confiance avant la réception de Lyon.

 

Les XV de départ

Pour Brive

1 Vanaï - 2 Karkadze - 3 Van Der Merwe - 4 Zafra - 5 Ratuva - 6 E.Abadie (Cap) - 7 Gué - 8 Papali'i - 9 Lobzhanidze - 10 Olding - 11 Muller - 12 Galletier - 13 Lee - 14 Bituniyata - 15 Jurand

Remplaçants : Tronc - Brennan - Rixen - Bruges - Voisin - Sanga - Hervé - Ceccarelli - Laranjeira - Tuicuvu - Paulos - Fraissenon - Tapueluelu - Japaridze - P.Abadie - Arnold - Bedou - Raffy - Dufour - Van Eerten - Biasotto

 

Pour le Racing 92

1 Gogichashvili - 2 Chat - 3 Gomes Sa - 4 Woki - 5 Bresler - 6 Lauret - 7 Diallo - 8 Kamikamica - 9 Le Garrec - 10 Russell - 11 Dupichot - 12 Chavancy (Cap) - 13 Fickou - 14 Tuivuaka - 15 Spring

Remplaçants : Kolingar - Ben Arous - Maiau - Tarrit - Narisia - Kharaishvili - Da Cunha - Le Roux - Palu - Hemery - Baudonne - Coulibaly - Iribaren - Gibert - Tabuavou - Benmegal - Klemenczak

 

Faits marquants

A Brive

2 essais par Lee (25') et Galletier (38')

2 transformations et 1 pénalité (17') d'Olding

1 pénalité (65') de Laranjeira

1 carton jaune (4') de Van Der Merwe

 

Au Racing 92

2 essais par Le Garrec (11') et Tabuavou (58')

1 transformation (58') et 1 pénalité (67') de Gibert

1 carton jaune (37') de Bresler

 

Le résumé

Brive et le Racing 92 attaquent la rencontre avec des équipes de départ qui ne sont pas des équipes de départ d'un match amical mais qu'on pourrait sans problème retrouver la semaine prochaine lors de la première journée de Top 14. Brive se procure la première offensive et Stuart Olding tente de créer le décalage mais la défense du Racing est hors-jeu. En voulant chercher à se rapprocher au maximum de la ligne d'en-but, Joris Jurand envoie la pénalité en ballon mort. Sur la mêlée, les premières lignes s'expliquent et Mr Blasco Baque adresse un carton jaune à Marcel Van Der Merwe pour un mauvais geste (4'). Les brivistes résistent dans un premier temps mais subissent la puissance adverse et se mettent à la faute. Si sur une pénaltouche à 5 mètres, le contre briviste se met en évidence, la pénalité est en suivant de la mêlée. Nolan Le Garrec joue rapidement la pénalité et ouvre le score (0-5, 11'). Brive ne perd pas le fil de son match et repart à l'attaque. On envoit alors les blindés Setareki Bituniyata et Abraham Papali'i mais pas une fois, plusieurs fois dans la même attaque. La défense du Racing recule et se met à la faute. Face aux perches, Stuart Olding réussit la pénalité (3-5, 17'). Si la touche est bien en place pendant ces matchs amicaux, la mêlée ne veut pas être en reste. Brive remporte le duel et gagne la pénalité, Olding amène le jeu à 10 mètres de l'en-but adverse. Malheureusement, la touche est perdue et le ballon va être dégagé en touche pour donner lieu à une pause fraicheur (tandis que Sasha Gué se fait soigner le genou). Brive repart à l'attaque mais perd le ballon, une munition tout de suite exploitée par Wenceslas Lauret qui fait avancer son équipe. En bout de ligne, le ballon arrive mais c'est intercepté par Nico Lee qui n'a plus qu'à aller jusque dans l'en-but (10-5, 25').

Les deux équipes se livrent totalement dans les duels et les défenses sortent les muscles. Malgré tout, il y a de l'indiscipline des deux côtés. Et on passe d'une action d'essai pour le Racing à une action d'essai pour Brive. Papali'i montre beaucoup de qualités et permet de faire avancer l'équipe, le Racing peinant à mettre au sol rapidement l'ancien joueur du Connact. L'attaque avance et Bituniyata est stoppé devant la ligne. Le Racing est à la faute et Anton Bresler écope d'un carton jaune (37'). Brive veut profiter de cette supériorité numérique pour faire le break juste avant la pause. Après avoir fixé la défense dans l'axe, le ballon est écarté, Olding feinte la passe pour servir Guillaume Galletier lancé. Le centre marque en force (17-5, 38').

Sur l'action, Olding prend un coup et cède sa place à Enzo Hervé par précaution. La pause est sifflée et Brive vire en tête face au Racing 92. Belle période des deux équipes qui se livrent sans réfléchir.

Autant être franc tout de suite, si tout le monde a apprécié la première période, ce n'est pas vraiment le cas de la seconde période ! Les deux équipes cherchent à occuper le camp adverse au pied. Quand les attaques se lancent, les ballons sont perdus au contact. Les multiples changements peinent à apporter quelque chose et surtout de la continuité dans le jeu. Après un peu plus de 50 minutes de jeu, Tevita Ratuva et Abraham Papali'i sont remplacés. Le Racing va alors se retrouver dans un temps fort. Petit à petit, ça avance et cela se rapproche de l'en-but briviste. Le CAB défend sur sa ligne et parvient à repousser le danger. Mais voilà, si près de sa ligne, difficile de résister jusqu'au bout surtout quand le ballon est rapidement écarté vers Inia Tabuavou qui marque (17-12, 58'). Comme la semaine dernière, Brive voit revenir son adversaire au cours de la seconde période. Mais le contre en touche reste performant avec une nouvelle munition volée. L'attaque avance mais la défense est à la faute. Comme cela ne suffisait pas, on râle et Thomas Laranjeira a gagné 10 mètres sans rien demander. Il passe la pénalité (20-12, 65'). La réaction est immédiate avec l'offensive du Racing qui obtient une pénalité. Face à l'accumulation de fautes, Mr Blasco Baque prévient Laranjeira. Antoine Gibert rapproche les siens (20-15, 67'). Durant ce dernier quart d'heure, les deux staffs poursuivent leur revue d'effectif et font considérablement évoluer leur effectif, la qualité de la rencontre en souffre. Le rythme a baissé, tout comme le soleil. Si les deux équipes tentent offensivement, c'est dans la conservation du ballon et la discipline que cela pêche. A ce petit jeu, c'est Brive qui tire les marrons du feu et le chrono diminue. Longue séquence de jeu au pied avec finalement Brive qui trouve la touche. Le Racing lance ses dernières forces pour aller l'emporter mais la défense briviste est intraitable et ne lâche rien. Sur une dernière touche, le ballon est perdu et l'arbitre siffle la fin de la rencontre avec cette victoire du CAB sur le score de 20 à 15 et remporte ainsi ses deux rencontres amicales lors de cette intersaison.

 

Conclusion

Cela ne rapporte pas de points au classement du Top 14 mais Brive gagne ses deux matchs amicaux de l'été et a livré une belle performance face à une équipe du Racing 92 qui était venue pour gagner. La première période a été intense où le CAB a bien réagi après avoir encaissé un essai en infériorité numérique. Deux essais viennent mettre Brive devant au score à la pause. Mais en seconde période, le Racing va revenir au score à deux reprises sans toutefois repasser devant. Brive a pu compter sur un solide pack et une très belle 3e ligne composée d'Esteban Abadie, Sasha Gué et Abraham Papali'i. Stuart Olding a très bien mené la barque avant de sortir plutôt que prévu par précaution. Après ses victoires face à Bristol et le Racing 92, le CAB a fait le plein de confiance. Mais attention à l'enflammade ! Il y a 5 ans, Brive avait gagné 3 matchs amicaux dont le premier à La Rochelle. C'était quelques semaines avant la victoire ... des rochelais à Brive lors de la première journée du Top 14. La victoire est belle et bien construite mais la vraie victoire sera celle obtenue face à Lyon samedi prochain en ouverture du championnat de Top 14.

 

Vidéo de la rencontre

 

Réactions

 

Photos du match

 

Retrouvez toutes les photos du match entre Brive et le Racing 92 à travers notre galerie

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 35
2 La Rochelle 31
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Pau 22 6 Brive
Montpellier 35 14 Bayonne
La Rochelle 53 7 Castres
Perpignan 23 20 Bordeaux
Stade Français Paris 12 17 Toulon
Racing 92 46 12 Clermont
Lyon 21 14 Toulouse
Résultats Top 14