Brive inquiète et le match à Biarritz le confirme
Publié le mardi 26 octobre 2021 à 06:00

Depuis samedi, il y a de la colère et pas seulement chez les supporters à la suite de la défaite de Brive à Biarritz. Mais ce match est finalement à l'image de ce début de saison. Il a mis en lumière les carences d'une équipe qui ne trouve pas de solutions pour les corriger.

Match après match, défaite après défaite, Brive recule petit à petit au classement. Le CAB, à ce rythme, va reprendre sa position "naturelle" pour se mettre dans son objectif de la saison : le maintien. Si la saison est encore longue (seulement un tiers du championnat déjà joué), Brive affiche des points faibles qui sont présents depuis le début de la saison et qu'il faudrait corriger au plus vite sous peine de plonger dans la crise.

Volume de jeu offensif

Oui, Brive a fait fort sur ses deux premiers matchs à domicile avec 66 points marqués, 7 essais et 2 bonus offensifs. Le match à Montpellier était aussi intéressant, tout comme celui du Stade Français mais entre imprécision et manque de réalisme, l'attaque n'a pas concrétisé sa domination. Mais l'attaque et la production offensive ne sont pas au niveau en ce début de saison. Brive est 12e en terme de points marqués (136) et d'essais marqués (12). Quand on regarde en détail, le jeu briviste fait peine à voir et la situation s'est aggravée lors des 3 derniers matchs. Brive n'a plus marqué un essai depuis 4 matchs complets. Dans toutes les caractéristiques offensives, Brive est soit à la dernière place soit pas loin. Brive est la seule équipe à 2000 mètres parcoururs (2040), la plus proche équipe est le Racing 92 (2495), Brive est seul à moins de 800 passes et de loin (662 passes) et à moins de 600 courses (574). Si pour les défenseurs battus et les passes après contact, le CAB est à la lutte avec Perpignan, il a surtout beaucoup de mal à casser la ligne de défense avec seulement 15 franchissements. Alors certes, Brive perd peu de ballons (95) mais avec si peu de volume de jeu, c'est normal. Par rapport à la saison dernière, beaucoup de joueurs sont bien en deça de leur réel niveau. Est ce un problème physique, un changement de plan de jeu qui ne convient pas ? Peut être que mettre plus le curseur sur l'attaque que sur la défense à l'entrainement peut aider à trouver des solutions.

 

Indiscipline

Si l'attaque n'est pas au point, la défense est là. Mais la défense est positionnée trop bas sur le terrain pour être totalement efficace. A défendre constamment dans son camp, Brive ne peut éviter les fautes. Et à cette distance, cela offre des pénalités tentables aux buteurs adverses. Perpignan, Pau et le Stade Français sont restés en vie grâce à ça. Brive fait partie des 4 équipes à plus de 100 pénalités et c'est celle qui en a commis le plus avec 110. Avec 8 cartons jaunes, Brive est en compagnie de Biarritz, La Rochelle et du Stade Français comme l'équipe avec le plus de carton jaune. Avec son 2e carton jaune en 2 matchs, Saïd Hirèche est désormais sous le coup d'une suspension d'une rencontre au prochain carton. Depuis le début de saison, Brive se met à la faute sur des actions plus qu'évitables comme les montées défensives trop précoces par exemple. La discipline est un travail de tous les jours et un travail collectif. Si une équipe n'arrive pas à gommer ses erreurs de discipline, elle va souffrir toute la saison et tout le monde (arbitres, adversaires) va savoir quoi faire pour la mettre à la faute.

 

Seconde période

A chaque début de saison, toutes les équipes espèrent réaliser un match plein, un match référence pour pouvoir construire dessus. Pour le moment, Brive a seulement réalisé des périodes de référence et généralement la première. Mis à part la seconde période à Montpellier, Brive s'éteint petit à petit après la pause. Alors quand comme face à Perpignan et Pau, vous avez construit une avance confortable, ça ne pose pas de problèmes mais quand ce n'est pas le cas, ça sent le sapin. Brive a du mal à produire en seconde période et les scores ne sont guère flatteurs :

  • Brive - Perpignan 10-6
  • Montpellier - Brive 7-12
  • Brive - Pau 3-0
  • Bordeaux - Brive 20-0
  • Brive - Stade Français 6-6
  • Toulon - Brive 3-9
  • Brive - La Rochelle 0-5
  • Biarritz - Brive 27-3

Brive a inscrit seulement 3 essais après la pause. On dirait qu'à la mi-temps, on appuie sur l'interrupteur pour le mettre sur "off". Est ce un problème physique avec plus d'essence dans le moteur (ce qui serait inquiétant) ? Est ce un problème de banc de touche qui n'arrive pas à dynamiser l'équipe après la pause ? Si Brive ne trouve pas la solution, les équipes adverses savent ce qu'elles doivent faire : être au contact à la pause et ça va passer durant les 40 dernières minutes de jeu.

 

Conclusion

Nous aurions pu faire l'analyse spécifique du match à Biarritz, mettre en avant la bonne prestation du CAB en mêlée et sur les ballons portés mais depuis quelques semaines, tout le monde se répète et les mêmes maux reviennent inlassablement. Alors autant les identifier et essayer de trouver une solution. A notre niveau de supporters, nous ne pouvons rien faire mais si cela nous saute aux yeux, il faut espérer que cela soit aussi le cas pour les personnes concernées. Au bout de 8 journées, Brive n'est pas dans la position d'Agen la saison dernière. Mais la dynamique actuelle est inquiétante et Brive doit retrouver ses valeurs, ses vertus, oublier un objectif inatteignable (salut 8e place !) et se diriger vers son objectif : le maintien en Top 14.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Bordeaux 33
 
9 Pau 22
10 Brive 21
11 Toulon 20
 
13 Biarritz 18
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Perpignan 26 24 Clermont Ferrand
Montpellier 25 24 Castres
La Rochelle 36 8 Pau
Biarritz 17 14 Stade Français Paris
Toulon 19 13 Lyon
Toulouse 18 11 Brive
Racing 92 Bordeaux
Résultats Top 14