Jeremy Davidson « J'ai dû regarder tous les matchs 7 ou 8 fois »
Publié le mercredi 8 avril 2020 à 06:00

Quasiment du jour au lendemain, leur quotidien a changé. Tous les clubs se sont mis sur pause et patientent. Encore et toujours en attendant la reprise. Pour un actif comme Jeremy Davidson, le quotidien a bien changé mais on s'adapte et on s'occupe.

Les entrainements ne se font plus, les analyses non plus, les matchs sont repoussés ... Jeremy Davidson fait comme tout le monde, il attend le retour sur les terrains. Pendant ce temps là, le rugby n'est jamais bien loin mais un peu plus allégé dans son programme hebdomadaire.

En temps normal, la semaine est très chargée pour le manager du CAB. Le lundi, c'est arrivée à 5h30 et départ à 20h. Le mardi et le jeudi sont aussi des grosses journées, de 12 heures environ. Le mercredi est un peu plus calme, juste de 8h à 13h.

Mais désormais, le programme de la semaine a bien changé. Jeremy passe plus de temps avec sa famille et notamme sa fille de presque 3 ans Ruby. Ou avec son chien !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par Jeremy Davidson (@jeremydavidson16) le

 

Malgré tout, l'entraineur reste au contact des joueurs, en observant leur programme.

Bien sûr, c'est une période difficile, mais sur le plan logistique, nous faisons tout notre possible pour nous en sortir. Chaque club est dans la même situation que nous. Vous continuez. Vous ne pouvez pas vous sentir désolé pour vous-même.

Etre entraineur de Brive représente bien plus qu'être entraineur d'une équipe lambda. Il y a l'histoire de la ville, l'histoire du club et ce que cela représente pour les supporters du club.

Certes, vous sentez la responsabilité lorsque vous voyez 14 000 personnes se présenter à un match à domicile (environ un tiers de la population de la ville). Ils vivent pour le rugby, leur ville. Personnellement, j'adore la pression qui vient de là.

Pendant ce confinement, Jeremy Davidson se repasse tous les matchs de Brive depuis le début de la saison. On doit être à 7 ou 8 fois chaque match !

Mais il y a aussi la saison prochaine à préparer et si le recrutement est lui aussi à l'arrêt, cela n'empêche de continuer à observer et à prendre des contacts pour un éventuel transfert en regardant des matchs en France, Australie ou bien Nouvelle-Zélande et en activant son réseau à travers le monde.

Jeremy Davidson a son plan en tête pour le CAB : la première saison était la remontée (validé !), la deuxième est le maintien (en cours) et la troisième est de viser le Top 6. Après, l'entraineur nord-irlandais a un rêve : entrainer un jour l'Ulster. Mais pas n'importe comment, le faire au sommet de sa carrière et y réussir. Et satisfaire le rêve de ses 2 fils !

Mais en attendant, il faut patienter et attendre. Le rugby reviendra.

Les gens meurent de cette maladie pourrie, les gens sont malades. Nous sommes des privilégiés et même si nous sommes un peu frustrés en ce moment, ça va passer. Nous aurons toujours notre rugby et notre santé.

 

Pour l'article de The42.ie (en anglais), c'est ici

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Jeremy DAVIDSON
Deuxième ligne
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 18
2 Clermont Ferrand 18
 
8 Bayonne 12
9 Brive 9
10 Stade Français Paris 9
 
13 Castres 4
14 Agen 1
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 6
Toulon 19 6 Castres
Toulouse 7 16 Lyon
Stade Français Paris 25 27 Racing 92
Agen 15 26 Bayonne
Clermont Ferrand 50 29 Pau
Montpellier Brive
La Rochelle Bordeaux
Résultats Top 14