Pas de victoire et une 15e place pour Brive au SuperSevens
Publié le dimanche 2 février 2020 à 06:00

La France se lance dans le rugby à VII avec la première édition de son championnat de France, le Super Sevens. Dans l'écrin de la Paris La Défense Arena, le spectacle a été au rendez-vous. Brive repart fanny mais tentera de faire mieux la saison prochaine.

Tandis que le championnat anglais dispose de sa version à VII (disputé en avant saison) depuis plusieurs saisons, le Top 14 se dôte enfin de son championnat à VII. Les 14 équipes du Top 14 sont représentées ainsi que les Barbarians et Monaco. Monaco qui sera l'adversaire du CAB en 1/8e de finale.

1/8e : Brive - Monaco (12-17 ap)

Brive entre en piste en 3e position et ne part pas favori face à l'un des outsiders à la victoire. En effet, Monaco se présente, certes, avec Benjamin Lapeyre mais surtout 12 sud-africains issus de la filière septiste sud-africaine dont plusieurs sont dans l'anti-chambre des Blitzboks, l'équipe nationale qui dispute le circuit mondial. Les brivistes ont peu le ballon mais sont appliqués en défense et parviennent à mettre en défaut les individualités monégasques. Sous les yeux de Matthieu Voisin, Brive va frapper en premier. Aaron Grandidier-Nkanang perce plein champ mais il est repris. Après plusieurs séquences, les espaces sont trouvés au large et Retief Marais croise avec Setareki Bituniyata qui inscrit le premier essai du match.

Bituniyata marque le 1er essai du CAB en SuperSevens

 

A la sirène, Christoffel Grobbelaar s'échappe le long de la ligne de touche et permet à Monaco de mener à la pause 7 à 5. Brive résiste comme il peut en seconde période, Grandidier-Nkanang parvenant à sauver un essai tout fait de Monaco. Mais à la 10e minute, Ronal Brown permet à Monaco de prendre les devants au score (5-12). A la toute fin de match, Brive lance une dernière attaque, se rapproche de la ligne et à la sirène, Eneriko Buliruarua marque l'essai.

Buliruarua va chercher l'essai de la prolongation face à Monaco

 

Gonzalo Lopez Bontempo passe la transformation et c'est la prolongation. La première équipe qui marque gagne. Sur la première action, la pépite sud-africaine Kurt Lee Arendse réalise un petit exploit pour offrir la victoire à son équipe. Brive n'a pas démérité mais va désormais devoir se contenter du tableau secondaire.

 

Match de classement (9-16) : Brive - Montpellier (19-29)

Pour ce match, le staff a décidé de faire tourner et ce sont globalement les Espoirs qui sont titulaires. Et si contre Monaco, la défense était présente, Brive pêche dans ce secteur comme dans celui des soutiens. Montpellier en profite et fait parler la poudre très rapidement. Roméo Ballu (2') et Calum Randle (3') prennent de vitesse la défense briviste sur les extérieurs. Les deux remettent ça juste avant la mi-temps et Montpellier mène très largement à la pause : 22-0. Philippe Carbonneau tente de réveiller ses joueurs et veut éviter de prendre une fessée. Grandidier-Nkanang fait parler sa technique et son expérience à VII en réalisant une grosse percée mais il est repris dans les 22 mètres. Brive va un peu mieux et va sauver l'honneur par Buliruarua.

A peine entré en jeu et déjà un autre essai pour Buliruarua

 

Après un jeu au pied dans le dos de la défense briviste, Randle est le plus rapide et inscrit un triplé dans cette rencontre. Le match est plié mais le CAB va réduire l'écart au score pour l'honneur. Buliruarua s'offre un doublé (13') avant que Pierre Tournebize y va aussi de son essai, après une jolie toupie sur le défenseur du MHR (14').

Le doublé pour l'honneur pour Buliruarua

Premier essai sous les couleurs du CAB pour Tournebize

 

L'entame aura été très coûteuse pour un jeune CAB qui a paru sans jambes lors de ce 2e match.

 

Match de classement (13-16) : Brive - Lyon (21-24)

Pour son dernier match de la journée, Brive va essayer de ne pas repartir sans une victoire. Lyon pense marquer le premier essai mais Mr Castaignède revient à une faute lyonnaise. Brive pense, lui aussi, marquer le premier essai grâce à Tournebize mais l'arbitre de touche a vu un mauvais geste de Buliruarua lors de son débordement qui amène l'essai. Au ralenti, le raffût semble bon mais l'essai est refusé. Lyon frappe tout de même en premier avec l'essai de Jules Margarit (3'). Les malheurs vont s'enchainer pour Brive. Buliruarua est pris en l'air mais le corps arbitral ne dit rien et sur le contre, essai de Lyon. Et ça continue ! Ranger Van Eerten coupe une passe sans commettre d'en-avant mais ... il est sanctionné d'un carton jaune pour un en-avant volontaire ! Même Franck Corrihons (qui commentait la rencontre) ne comprend pas l'arbitrage de Mr Castaignède. A la pause, Lyon a fait un premier break en menant 14-0. En supériorité numérique, les lyonnais accroient leur avance avec un 3e essai. Brive va enfin réagir, comme au match précédent. Maxence Darthou parvient à passer les bras sur ses 22 pour servir Buliruarua. Le fidjien ne sera plus revu (7-19, 10').

Déjà le 4e essai dans ce tournoi pour Buliruarua

 

Pour ne pas être à 10 mètres à la suite d'une pénalité rapidement jouée, Buliruarua écope d'un carton jaune. Lyon en profite pour marquer un 4e essai et s'assurer une victoire dans cette compétition. En fin de match, Tournebize, après un exploit personnel, et Grandidier-Nkanang inscrivent 2 essais pour recoller au score mais insuffisant pour l'emporter.

Une course en solitaire pour l'essai de Tournebize

Un dernier essai pour terminer ce SuperSevens

 

Conclusion

3 matchs, 3 défaites. Brive termine à la 15e place (Bayonne étant 16e) de ce premier SuperSevens. Bien évidemment, la rencontre face à Monaco laisse des regrets car on a vu la meilleure version du CAB en ouverture du tournoi. Une victoire et c'était une place assurée dans la première partie du classement. Derrière, l'équipe a semblé en panne d'énergie pour débuter les rencontres et a trop accumulé de retard pour espérer l'emporter. Physiquement et techniquement, il y aura des choses à travailler et à améliorer pour la prochaine édition (à condition de se maintenir en Top 14) qui se disputera en aout (3 tournois) et en novembre (tournoi final). Parmi ceux qui ont montré de belles choses sur l'ensemble des matchs, on peut citer Eneriko Buliruarua (4 essais), Aaron Grandidier-Nkanang (1 essai) et Pierre Tournebize (2 essais).

Aaron Grandidier-Nkanang n'est pas un spécialiste du VII par hasard

 

Un petit mot pour finir sur Valentin Tirefort, futur briviste. Avec La Rochelle, il a été très bon avec notamment un essai contre Bayonne mais il a connu 2 pépins physiques : un premier coup à la tête sur son essai et une sortie sur KO face à Toulon.

Futur briviste, Valentin Tirefort a montré de belles qualités

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 61
2 Lyon 53
 
9 Castres 33
10 Brive 33
11 Bayonne 33
 
13 Agen 26
14 Stade Français Paris 25
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 17
Racing 92 49 0 La Rochelle
Bayonne 20 10 Toulouse
Pau 19 15 Montpellier
Agen 15 32 Clermont Ferrand
Brive 30 16 Lyon
Bordeaux 26 24 Castres
Toulon 19 18 Stade Français Paris
Résultats Top 14