Top 14 analyse Bordeaux - Brive : le vin s'est tranformé en vinaigre pour le CAB
Publié le mardi 30 décembre 2014 à 11:17

Bordeaux - Brive marquait le dernier match de l'année 2014 et le premier match de la phase retour du Top 14. Une rencontre à la croisée des chemins entre une équipe en manque de résultats dernièrement et une équipe en confiance qui remonte au classement. Mais l'UBB s'est à nouveau montré maître à domicile, envoyant un message à ses concurrents et au CAB. Les brivistes doivent se remettre au travail.

img-accroche-analyse-match-top14-bordeaux-brive 

Après son succès contre Oyonnax, le CAB voulait continuer dans le droit chemin et emmagasiner le maximum de confiance pour la suite de la phase retour qui commençait par ce déplacement à Bordeaux. Malgré un bon début de match, la partie est à l'avantage des bordelais qui vont renouer avec la victoire et de quelle manière. Une victoire bonifiée 46-10 avec 7 essais marqués. Une victoire bonne pour la confiance bordelaise et une défaite porteuse d'interrogations pour l'équipe briviste.

Les points positifs

L'entame de match. La partie a commencé au même niveau que la confiance des deux clubs. Bonne du côte de Brive, avec un léger doute à Bordeaux. Le CAB a bien attaqué la rencontre tout en profitant du vent en sa faveur. Les brivistes ont occupé le camp girondin et se sont montrés efficaces. D'abord avec une pénalité de Germain puis avec un essai de Radikedike à la conclusion d'une charge de Waqaniburotu. Brive a globalement maitrisé le premier quart d'heure mais les choses se sont gâtées par la suite. La maladresse de Bernard a laissé le CAB dans le match, à portée de l'UBB. Jusqu'à la pause. La suite, on la connait.

Piqure de rappel. Cela est douloureux mais c'est nécessaire. Depuis plusieurs semaines, Brive enchaine les bons résultats et s'est replacé au classement. Entre deux matchs pour le maintien (qui plus est à domicile), ce déplacement à Bordeaux ressemblait à un piège. Restant sur 4 défaites dont une contre Toulouse, l'UBB devait réagir et il l'a fait. Le CAB retombe lourdement sur terre mais a l'occasion très rapidement de repartir de l'avant et d'effacer cette contre performance. Ce ne sera pas simple contre Bayonne assurément mais Brive est prévenu et espérons-le vacciné contre une nouvelle rechute.

Le soutien populaire. L'effervescence est montée progressivement mais ce déplacement tenait à cœur aux supporters brivistes. Chaque groupe de supporters nous l'avaient confirmé : les brivistes seraient en nombre à Chaban Delmas ce dimanche. Cela s'est confirmé avec la présence de quelques centaines de noirs et blancs dans les tribunes. Bruyants en avant match et au début de la rencontre, les décibels ont peu à peu baissé au fil de la rencontre en même temps que le score gonflait pour les bordelais. Mais jusqu'à la fin, les joueurs ont été soutenus par leurs supporters. Malgré la défaite, l'équipe est venue saluer ses fans présents dans le virage Nord. A noter le très beau geste avant et après la rencontre de Simon Gillham venu au plus près des supporters.

img-contenu-analyse-match-top14-bordeaux-brive-1

Mr Gillham n'oublie pas de saluer les supporters malgré la défaite encaissée

Les points négatifs

Le combat. C'est le contraire d'Oyonnax. Une semaine auparavant, Brive avait dominé la bataille des rucks et les différentes phases de combat. Dimanche, c'est Bordeaux qui a gagné ces combats. Plus disciplinés, plus organisés et tout simplement meilleurs, les bordelais ont privé de munitions et de temps les brivistes qui se sont constamment retrouvés sous pression. A l'opposé, Brive a bien tenté de ralentir la sortie de balle mais cela n'a pas vraiment perturbé l'attaque girondine. Mais c'est en mêlée et dans les mauls que Bordeaux a assis son succès. Le pack briviste n'a jamais trouvé les solutions pour contrer son homologue qui en a profité pour provoquer une exclusion temporaire et marquer 3 essais. Un match pour se souvenir avant d'affronter Bayonne, gros morceau dans ce secteur du combat.

img-contenu-analyse-match-top14-bordeaux-brive-2 

L'UBB a dominé le combat, secteur principal dans le rugby

Match zappé ? On n'aura jamais la réponse mais on peut au moins se poser la question. Entre deux matchs pour le maintien, Brive se déplace à Bordeaux. La priorité reste les deux matchs à domicile. La composition de l'équipe pour Bordeaux n'enlève pas forcément ce doute. La moitié du XV de départ est changé par rapport à Oyonnax. Les 2/3 du pack est changé (dont entièrement la 1ere ligne). Le banc est très solide (Acquier, Shvelidze, Waqaniburotu, Koyamaibole, Swanepoel) et le staff veut l'utiliser pour faire quelque chose en fin de match. Malheureusement deux faits de match viennent contrarier le plan corrézien : la blessure de Luafutu dès le début de match et l'ampleur du score à l'heure de jeu. La fin de match est un calvaire avec une équipe "bricolée" : aucun 2e ligne de métier, Acquier en 3e ligne, Germain à l'aile et Swanepoel à l'arrière. Est ce qu'avec l'équipe qui a battu Oyonnax, le résultat aurait été différent ? Peut être bien mais on ne le saura jamais.

Le classement. Il y a une semaine, au soir de sa victoire contre Oyonnax, Brive avait fait un petit break au classement par rapport à la zone de relégation. Une semaine après, le mini-break est effacé. L'écart a fondu de moitié et le match contre Bayonne devient très important. Pendant que le CAB coulait en Gironde, Oyonnax, Lyon, La Rochelle et Castres empochent les 4 points et resserrent la lutte pour le maintien. Ce yo-yo varie en fonction du calendrier, des réceptions et des déplacements des autres. Tout le monde s'est imposé à domicile le week-end dernier. Espérons que cela soit toujours le cas samedi. Sans oublier qu'à partir de maintenant, les résultats lors des matchs allers vont compter dans le cas d'une égalité au classement. Brive serait bien inspiré à reprendre le goal average particulier avec Bayonne.

 

En conclusion

Pas simple de défier Bordeaux, une équipe en quête de rédemption après 4 défaites consécutives. Malgré une belle entame de partie, le CAB a été balayé par le vent et l'UBB au fil du match, encaissant la bagatelle de 7 essais et 46 points. Les résultats n'ont pas été favorables ce qui rajoute un peu plus de pression à Brive pour sa réception de Bayonne dès samedi. Mais pour oublier une contre-performance, le meilleur remède est de se remettre tout de suite au travail. 2015 doit commencer sur une bonne note : à savoir une victoire (la cerise sur le gâteau serait de rattraper le retard du match aller - 17 points -).

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux 25 16 Clermont Ferrand
Résultats Top 14