[La palette d'Allezbriverugby] : Racing 92 - CABCL #6
Publié le mercredi 4 novembre 2015 à 10:51

En ce jour de finale de Coupe du Monde, le match entre le Racing et Brive n'a pas offert autant de spectacle que la finale mondiale mais le suspense a été présent jusqu'à la fin. Loin d'être favori, le CAB a pourtant touché du doigt la victoire avant qu'elle ne tombe dans l'escarcelle du Racing en fin de match. Nous vous proposons de revenir sur les essais de Galala et de Ben Arous.

img-accroche-palette-match-top14-racing-brive

Voici le résumé de la rencontre :

 

Décortiquons l'essai briviste :

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-1

En déplacement au Racing, le CAB a bien entamé la rencontre. Germain a ouvert le score et vient de trouver une belle pénaltouche à une quinzaine de mètres de l'en-but parisien. François Da Ros assure le lancer en premier sauter et Brive enclenche un maul qui progresse bien mais qui termine au sol. Il va falloir sortir la balle et ouvrir au large.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-2

Iribaren éjecte vite et fait sonner les charges. Koyamaibole puis Sanconnie créent les premiers points de fixation. Et le puissant n°8 fidjien s'y recolle et est stoppé à 5 mètres de l'en but du Racing. Ça chauffe pour les racingmen !

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-3

Le demi de mêlée briviste lit bien la défense et choisit de jouer petit côté, là où les brivistes sont en nombre. Il y a un surnombre à bien négocier : 5 contre 3

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-4

Dans la ligne, Benito Masilevu tente de prendre de vitesse les défenseurs parisiens dont certains sont des avants. Malheureusement, il est repris tout proche de la ligne. Le jeu rebondit malgré tout Brive qui se montre de plus en plus menaçant dans cette offensive.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-5

En voulant inverser l'attaque, Iribaren se fait chasser par Chavancy et commet un en-avant. Un ballon tombé qui passe inaperçu aux yeux de Mr Minery. L'action se poursuit donc pour le CAB qui s'en sort bien sur ce coup.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-6

Les brivistes ne cessent de pilonner la ligne adverse et tente de trouver la faille. Elle se trouve le long de la ligne de touche. Da Ros et Galala n'ont que Rokocoko face à eux. Si la balle sort bien, ça peut faire essai.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-7

Iribaren voit bien ce surnombre et saute son talonneur pour servir Galala. Le jeune centre fidjien et ses 105 kgs plongent dans l'en-but et Brive inscrit le premier essai de la rencontre. C'est également le premier essai du CAB en première période cette saison.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-8

Mais l'arbitre demande la vidéo pour juger de la validité de l'essai. Après l'en-avant un peu plus tôt dans l'action, un nouveau coup de pouce va être offert à l'équipe corrézienne : Galala met le pied en touche juste avant d'aplatir. Malgré tout, l'arbitre vidéo, Mr Gilles Cogne, juge que le pied effleure le terrain sans le toucher. L'essai est finalement accordé.

 

 Décortiquons le premier essai du Racing :

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-9

La seconde période commence mieux pour le Racing. La rentrée rapide des internationaux Ben Arous, Szarsewski et Masoe apporte une nouvelle dynamique. Mais à l'heure de jeu, Brive est toujours devant. Dans ses 22, Thomas Laranjeira se dégage et allonge au maximum son coup de pied et trouve Brice Dulin qui va relancer juste devant ses 22.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-10

Arrivé à la ligne médiane, l'arrière international français accélère et crée la première brèche sur cette action. Il dépose Wilhelm Steenkamp et Arnaud Mignardi et déchire le rideau défensif briviste.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-11

Dulin est finalement repris à 25 mètres. Sur une action à priori anodine, Dulin a permis à son équipe de gagner 50 mètres et de se retrouver bien placé dans le camp du CAB. Maxime Machenaud décide d'écarter au large.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-12

Le Racing balaie le terrain et revient vers la droite où va avoir lieu le deuxième franchissement. Alors que la défense n'offre pas d'espace et gagne même quelques mètres sur l'attaque, Dubarry fixe Laranjeira et Masilevu. Cette fixation libère le couloir pour Chavancy qui va se rapprocher de l'en-but briviste.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-13

Le centre est repris à 5 mètres, les brivistes ne sortent pas assez rapidement de la zone du ruck. L'arbitre signale un avantage en cours pour le Racing. Machenaud décide de jouer et de profiter de ce temps fort.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-20

Le demi de mêlée saute sa cellule proche, ce qui est bien vu. Cela fixe trois défenseurs qui ne pourront pas intervenir sur Rémi Talès qui va avoir plusieurs possibilités : attaquer la ligne et tenter sa chance ou bien écarter au large et jouer le surnombre.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-15

En fait, le nouveau ouvreur du Racing fait un peu des deux. Il décide d'attaquer la ligne mais est pris. Sauf qu'il parvient à libérer le ballon et sert d'une façon peu académique Dimitri Szarsweski.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-16

Le talonneur français profite d'une défense un peu trop élastique du duo Jgenti - Koyamaibole. Le troisième ligne centre briviste a les yeux rivés sur Rokocoko qui apporte une solution à son coéquipier. L'international va se servir de cet appel pour s'engouffrer dans la porte.

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-17

Giorgi Jgenti ne parvient pas à fermer l'intérieur de Koyamaibole et Szarsewski s'en va jouer le 2 contre 1 face à Sevanaia Galala. Szarsewski et Ben Arous contre Galala : comment tout ceci va se terminer ?

 

img-contenu-palette-match-top14-racing-brive-18

Cela va se terminer le plus simplement possible. Dimitri Szarsewski joue le 2 contre 1, fixe Galala et sert sur un plateau Eddy Ben Arous qui marque le premier essai du Racing dans cette rencontre. Les racingmen sont complètement relancés.

Conclusion

Les deux essais ne sont pas construits de la même façon mais ont un point commun : la multiplication des temps de jeu. Pour Brive, l'essai intervient au bout du 9e temps de jeu. L'essai de Galala venait conclure et récompenser un gros temps fort des visiteurs. C'était également le premier essai briviste en première période de la saison. En ce qui concerne sa validité, on y reviendra dans notre rubrique arbitrage. Pour le Racing, l'essai est marqué après 7 temps de jeu. Les brivistes ont privilégié les percussions et un jeu proche du ruck. Les racingmen ont opté pour un jeu large-large, en balayant tout le terrain et en offrant de la continuité au jeu grâce à plusieurs passe après contact et surtout beaucoup de mouvement et de disponibilité.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14