Résultats Top 14 - 14 ème journée phase retour saison 2014/2015
Publié le mercredi 31 décembre 2014 à 13:44

Comme il est de tradition depuis quelques années, le Top 14 termine son année civile sur un Boxing Day. Un Boxing Day balayé par un vent et des températures hivernales, pas forcément propices aux grandes envolées. En tout cas, les supporters se sont déplacés en masse pour soutenir leur équipe entre deux réveillons. 2014 est morte, vive 2015.

img-accroche-bilan-journee14-top14

 

Toulouse - Racing : 15-9

img-contenu-bilan-journee14-top14-3Les buteurs en action. Entre deux pointures du championnat, la partie a eu du mal à se débrider. Les défenses ont pris le pas sur des attaques sur courant alternatif. Les intentions étaient là tout comme les maladresses. La première période a vu un duel de buteurs, Luke McAlister contre Benjamin Dambielle. Chacun répondait à l'autre aussitôt. A cheval sur la mi-temps, Toulouse fait le break par deux pénalités de McAlister (40', 45') pour mener 15 à 9 et profiter de sa supériorité numérique (carton jaune Le Roux 39'). Dès lors, le match va se cadenasser et malgré une dernière tentative du Racing et une incompréhension avec le banc (les entraineurs voulaient 3 points pour le bonus, les joueurs ont pris la touche pour la victoire), Toulouse l'emporte contre le Racing et se replace au classement.

Trois étoiles : 1- Harinordoquy (ST) 2- Picamoles (ST) 3- Gérondeau (RM)

Castres - Montpellier : 27-9

img-contenu-bilan-journee14-top14-1La défaite de trop. Deux équipes en crise s'affrontent ce samedi à Pierre-Antoine et comme on le dit : malheur aux vaincus. C'est Montpellier qui attaque fort la rencontre avec une première pénalité d'Iribaren (4'). Mais après 10 minutes de domination héraultaise, la machine castraise va se mettre en route et étouffer le MHR. Un essai de Combezou (20') et 11 points de Kockott permettent au CO de virer en tête à la pause 16-6 contre un Montpellier qui perd son rugby, brouillon. La domination continue après la pause mais le CO n'arrive pas à faire sauter le bouchon pour aller chercher le bonus offensif. Combezou inscrit un doublé en fin de match (77') mais Castres ne marque pas le 3e essai synonyme de bonus. Le CO se donne de l'air et envoie Montpellier un peu plus dans la crise.

Trois étoiles : 1- Lamerat (CO) 2- Combezou (CO) 3- Fa’anunu (CO)

La Rochelle - Grenoble : 19-15

img-contenu-bilan-journee14-top14-5Tout le monde est content. Pour ce dernier match de l'année, les deux équipes avaient des objectifs. La Rochelle voulait remporter un dernier match en 2014 et Grenoble voulait ramener des points pour conserver sa place dans le Top 6. Devant son public, La Rochelle domine le premier acte mais n'arrive pas à profiter pleinement des erreurs des visiteurs d'un jour. Eaton (essai 23') et Barraque permettent à l'ASR de mener 13-9 à la pause mais attention à cette équipe grenobloise toujours au contact. La domination des maritimes se poursuit au retour des vestiaires mais Grenoble s'accroche. Wisniewski répond au duo Fortassin - Barraque et le FCG n'est que 19-15 à 7 minutes de la fin. Grenoble multiplie les attaques pour inscrire l'essai de la victoire mais la défense rochelaise repousse chaque tentative pour garder une victoire méritée mais difficilement acquise en fin de match.

Trois étoiles : 1- Botia (ASR) 2- Goujon (ASR) 3- Gourdon (ASR)

Oyonnax - Bayonne : 12-9

img-contenu-bilan-journee14-top14-7Bienvenue à l'hiver. Quand le calendrier tombe et que vous voyez que vous devez aller jouer à Oyonnax en plein hiver, vous vous dites que vous n'êtes pas gâtés. Les bayonnais ont dû se dire ça dimanche. Froid, neige (enlevée du terrain rendant cependant le terrain très gras) : bref, des conditions hivernales. Mais des conditions pas forcément propices à un jeu de mouvement. Les deux équipes ont pourtant essayé mais les défenses veillaient au grain. La rencontre s'est alors résumée à un duel de buteurs en première période : Urdapilleta 9 - Loustallot 9. Le buteur de l'USO rajoute 3 points de plus en seconde période (12-9, 58'). Bayonne va tenter en fin de match et va presque réussir à arracher le nul. Mais des 50 mètres, Bustos Moyano reste court sur sa tentative et Oyonnax remporte un succès important dans la course au maintien.

Trois étoiles : 1- Ma'afu (USO) 2- Haare (AB) 3- Jenneker (USO)

Lyon - Clermont : 16-13

img-contenu-bilan-journee14-top14-4Un LOU à l'usure. Profitant du vent en première période, Clermont tente de s'installer dans le camp lyonnais mais le LOU est bien déterminé à accrocher la tête d'un gros à son tableau de chasse. Lyon domine mais se fait surprendre par Clermont, opportuniste et efficace à souhait. Sur sa seule véritable incursion dans le camp lyonnais, Yato est à la conclusion d'un beau mouvement clermontois. L'ASM mène 10-3 à la pause mais va devoir évoluer avec le vent contre en seconde période. Lyon poursuit sa domination en seconde période et grignote son retard. Porical passe deux pénalités (57', 60') pour ramener son équipe à 1 point. On entre dans les dernières minutes et c'est le siège de l'en-but clermontois. Lyon tente tout pour inscrire l'essai de la victoire mais pour l'instant la défense tient bon. Jusqu'à une inspiration de Lorée qui trouve Porical au large qui envoie Lynn dans l'intervalle marquer l'essai de la victoire à la sirène. Cette victoire fait un bien fou aux lyonnais. Les clermontois repartent bredouilles après avoir mené pendant une grande partie de la rencontre.

Trois étoiles : 1- Smith (LOU) 2- Ratuvou (LOU) 3- Bonnaire (ASM)

Stade Français - Toulon : 30-6

img-contenu-bilan-journee14-top14-6L'affiche de la soirée. La température est glaciale ce dimanche soir à Jean-Bouin mais cela ne semble pas perturber les parisiens qui entament le match tambour-battant. Parisse est à la conclusion d'un très beau mouvement de l'attaque parisienne (peut être entaché d'un écran sur Claassens) et Paris prend le match par le bon bout. Toulon a l'air grippé et surtout indiscipliné. Deux cartons jaunes successifs (Cortese, Bruni) mettent le RCT dans l'embarras et le Stade Français creuse l'écart et mène 16-0 à la demi-heure de jeu. Mais Toulon va réagir pour recoller au score à la pause (16-6). Le RCT a les moyens de revenir en seconde période mais la défense parisienne contre les intentions toulonnaises. Le score reste figé, on semble se diriger vers une victoire 16-6 mais c'est sans compter sur une dernière poussée parisienne. Venus de nulle part, deux essais du Stade viennent gonfler le score et surtout offrir le bonus à Paris. Sinzelle et Zhvania deviennent les  bourreaux des toulonnais. Paris est leader pour terminer 2014.

Trois étoiles : 1- Parisse (SFP) 2- Plisson (SFP) 3- Bonfils (SFP)

Quelques enseignements

7 matchs et 7 victoires à domicile. Cette journée, disputée dans des conditions très hivernales, s'est plutôt résumée à des scores serrés. Profitant de sa victoire contre Toulon et de la défaite de Clermont à Lyon, le Stade Français s'installe en tête du Top 14 au moment de basculer en 2015. Ce trio est également en train de créer un espace avec ses poursuivants directs. Car derrière, c'est serré. Bordeaux revient dans la bagarre avec sa victoire bonifiée tout comme Toulouse qui est aux portes du Top 6. Montpellier n'en finit plus de glisser et n'a plus que 6 points d'avance sur la zone rouge. Une zone où la lutte est intense avec un resserrement des positions. Les équipes à domicile font la bonne opération (Oyonnax, La Rochelle, Lyon et Castres) au contraire des autres (Brive, Bayonne). Mais dès la première journée de 2015, toutes ces positions sont amenées à changer.

img-contenu-bilan-journee14-top14-2

Le classement du Top 14 après la dernière journée de 2014

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux 25 16 Clermont Ferrand
Résultats Top 14