Top 14 : Résumé du match CA Brive - Montpellier Hérault Rugby
Publié le dimanche 5 janvier 2014 à 05:00

compoLa météo n'était guère réjouissante au moment de commencer cette année 2014. En difficulté depuis quelques matchs, Brive voyait la zone de relégation se rapprochait dangereusement. Montpellier s'est relancé la semaine dernière en disposant de Biarritz avec le bonus offensif. La victoire ferait du bien à chacune des deux équipes mais laquelle s'en est le mieux sortie. La réponse dans ce résumé.

Brive et Montpellier ont offert un combat de tous les instants durant leur match joué en Corrèze ce samedi 

Pour ce premier match de l'année, les spectateurs sont gâtés : un peu de pluie, un terrain gras, un ballon très glissant, bref un match de rugby en hiver. Mais les entraineurs n'ont pas envie de prendre froid et alignent des formations proches du XV type de chaque côté. Cela promet un rude combat à défaut de jeu au large et de grandes envolées.

Première période : les buteurs alimentent la table de marque

Sur un terrain rendu difficile par les pluies de l'après-midi, les équipes s'observent dans un round d'observation. On se jauge, on s'observe, on se teste à coup de chandelles et de mêlées. Les premières mêlées sont à l'avantage de Montpellier qui fait parler sa puissance dans ce secteur et récupère une pénalité. Paillaugue ouvre le score (0-3, 6'). Mais sur le coup d'envoi, le CAB a la bonne idée de réveiller son public et le meilleur moyen de le faire est d'avancer sur un maul. Cela permet de récupérer une pénalité que ne se gêne pas de transformer Germain (3-3, 9'). Les équipes tentent bien d'envoyer du jeu mais entre les en-avants et la défense agressive adverse, il est compliqué de proposer quelque chose de beau à voir. Mais ce n'est ni la saison ni le moment d'envoyer du jeu à tout-va, il faut gagner. Et ça, les avants corréziens l'ont bien compris. Ils prennent l'axe du terrain, avancent et poussent à la faute la défense du MHR. Germain continue sur sa lancée de la semaine dernière et met le CAB devant pour la première fois (6-3, 20'). Malheureusement, Brive gère mal ses quelques opportunités dans le camp adverse (fautes, balles perdues) et se remet immédiatement sous pression. Montpellier en profite suite à un ballon porté où Paillaugue égalise sur pénalité (6-6, 24'). Chahutée en début de match, la mêlée corrézienne se reprend et désarçonne son homologue. Le sans-faute du buteur briviste se poursuit (9-6, 29'). Et on arrive au moment où la température monte d'un coup et le Stadium se transforme en fournaise. A la suite d'une chandelle, Swanepoel gagne son duel aérien, transperce la défense et s'en va marquer le premier essai du match. Sauf qu'entretemps, Mr Marchat a sifflé une obstruction de Méla sur Bérard. A vitesse réelle, il ne semble y avoir rien du tout, le ralenti n'apporte pas une réponse claire et nette. La bronca s'abat sur la décision de l'arbitre et Paillaugue commet son premier échec (justice ???). La colère du peuple briviste a du mal à retomber suite à ce fait de jeu, qu'importe les joueurs du CAB continuent d'avancer devant et Gorgodze se met à la faute. Auteur d'un 4/4, Germain est parfait dans son rôle de buteur et confirme qu'il est l'un des tous meilleurs du championnat (12-6, 34'). Montpellier repart de l'avant juste avant la mi-temps et essayer de combler ce premier break. Les avants héraultais récupèrent une pénalité que malheureusement Paillaugue ne transforme pas. Score à la pause : 12-6 pour Brive porté par un Germain impeccable dans ses tirs aux buts et une défense très agressive.

Les avants du CA Brive ont offert des pénalités que Gaëtan Germain a transformé en points

Le jeu au pied de Germain et le travail des avants permettent au CAB de mener à la mi-temps

Seconde période : les barbelés sont plantés

La pause ne semble pas avoir refroidi les ardeurs des 30 acteurs. Les plaquages font mal et les défenses continuent de prendre le pas sur les attaques. Mais, amené par une 3e ligne de feu, Brive commence mieux la seconde période et est dans un gros temps fort. Dans les 22 mètres adverses, les avants brivistes pilonnent au raz des regroupements et gagnent mètre par mètre, centimètre par centimètre. Le bulldozer fidjien du CAB, Sisa Koyamaibole, s'extirpe de la mêlée et va aplatir ... sauf que Combezou vient arracher la balle des bras du colosse briviste. L'arbitre revient cependant à une faute préalable. L'addition est donc moins salée pour Montpellier qui aurait pu concéder un essai mais cela ne sera qu'une pénalité de Germain (15-6, 44'). C'est peut-être le tournant du match pour Brive ? La fatigue plus les remplacements vont faire baisser le rythme de la partie. Mené de 9 points, le MHR tente d'accélérer les choses et fait parler les jambes de ses 3/4. Mais la défense du CAB veille tant bien que mal à tuer toute tentative dans l’œuf.

A l'image de Pat Barnard et Dominiko Waqaniburotu, les joueurs du CAB se sont donnés à 100% dans leur match contre Montpellier

A l'image de Pat Barnard et Dominiko Waqaniburotu, la défense briviste a posé énormément de problèmes à l'attaque du MHR

Malgré tout, Ranger commence à avancer de plus en plus sur chacune de ses prises de balle et crée le danger comme sur cette percée plein champ ou cette passe acrobatique que Nagusa ne peut contrôler. A l'heure de jeu, Montpellier s'installe dans le camp briviste et provoque des fautes. Paillaugue étant mal en point, la pénalité se transforme en pénaltouche. Ce n'est que partie remise. Nouvelle pénalité et le jeune Escande, qui vient de remplacer Paillaugue, a la possibilité de replacer son équipe dans le bonus défensif. Mais le jeune montpelliérain trouve le poteau (64'). La tension est palpable et cela ne va pas s'arranger. Buys et Watremez écopent d'un carton jaune pour fautes répétées en mêlées (67'). Mais Brive a une nouvelle possibilité d'accroitre son avance. A 50 mètres sur la gauche, Gaëtan Germain manque de jus sur cette tentative et reste court (69'). Malgré tout, Brive tente de maintenir au maximum Montpellier dans sa moitié de terrain et fait tourner l'horloge. Les hommes de Fabien Galthié sentent que la victoire va leur échapper mais essayent d'aller chercher le bonus. Les avants offrent une nouvelle pénalité à leur buteur mais c'est encore raté pour Escande (78'). Mais il va rester une dernière munition pour eux et elle va suffire. Nouvelle pénalité, cette fois à 40 mètres. Trinh-Duc prend ses responsabilités et offre le point de bonus défensif à son équipe. Un moindre mal. Score final : 15-9 pour le CAB qui renoue avec la victoire après 4 matchs infructueux. La zone de relégation s'éloigne un peu pour Brive.

En bref

On s'attendait à un match dur, âpre, qui allait se gagner devant. On l'a eu et Brive a réussi à dompter les fauves montpelliérains pour renouer avec une victoire qui lui échappait depuis 4 matchs. Compte tenu des résultats de ses adversaires, le CAB a eu la bonne idée de l'emporter avant de recevoir Toulon dans trois semaines. Emmenés par Waqaniburotu monstrueux en défense et perforant en attaque, les joueurs brivistes se sont démultipliés aux quatre coins du terrain pour contrecarrer les plans offensifs du MHR. Place désormais au Challenge européen et un déplacement à Newcastle dès jeudi qui va donner le nom de l'équipe vainqueur de cette poule 3.

 

Il pleut ce soir sur la Corrèze pour le match entre le CA Brive et Montpellier  Sisaro Koyamaibole peut communier avec son public de Brive la victoire du CAB 

Retrouvez les photos de la rencontre Brive - Montpellier dans notre galerie photos 

 

>> Retrouvez notre deuxième article de la journée avec les réactions à l'issue de la rencontre entre Brive et Montpellier <<

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14