Top 14 : Réactions après CA Brive - Rugby Club Toulonnais
Publié le lundi 27 janvier 2014 à 05:00

reactionMême à froid, l'émotion est toujours là et cette victoire du CAB sur Toulon 23 à 10 est sûrement l'une des plus belles, si ce n'est la plus belle, de la saison. L'armada toulonnaise était présente en Corrèze ce samedi soir mais le rouleau compresseur briviste est passé par là et n'a laissé que des miettes. Ce résultat a rendu fier plus qu'un club et les réactions le prouvent.

A leur entrée sur le terrain, les joueurs du CA Brive ne le savent pas encore mais ils vont réaliser un grand match contre Toulon

 

Guillaume Ribes

Quand j’ai vu notre entame, qu’on prend le ballon, qu’on met des temps de jeu de partout, qu’on avance sur chaque impact, qu’on enquille trois points sur le premier groupé-pénétrant, je me suis dit qu’il ne pouvait pas nous arriver grand-chose. Cela se joue avant tout dans la semaine précédente. Il faut se préparer mentalement au combat, à savoir faire la guerre. Après, il n’y a plus grand-chose à dire, surtout quand tu affrontes les champions d’Europe et trois ou quatre champions du monde. Si tu les fais reculer sur les premiers affrontements, tu as forcément la tête haute.

Arnaud Méla (au micro d'Arnaud Costes)

 Est ce qu'on peut penser au maintien ? Aux demies peut être !!! (rires) Il faut voir les résultats des autres déjà mais bien sûr gagner Toulon à la maison c'est 4 points précieux. Maintenant, tout le monde gagne et on a l'impression de gagner et de faire du surplace. C'est toujours 4 points de plus et il faut espérer que le week-end prochain, Biarritz gagne Oyonnax pour faire un petit écart. On verra bien, c'est un beau résultat malgré tout.

PS : Biarritz ne jouera pas Oyonnax le week-end prochain mais le 15 mars.

Riaan Swanepoel

Nicolas Godignon

Une belle entame réclame un gros investissement sur l’échauffement. Si on est à deux à l’heure dans l’optique d’en garder sous la semelle, on se trompe. Il faut revenir aux vestiaires avec l’impression d’être lessivé. Tout réside dans la capacité à trouver le second souffle rapidement et la lucidité de produire ce que le staff a demandé. Là, c’est exactement ce qu’il s’est passé. Dès le premier temps de jeu. À cet instant, J’ai pensé que c’était très bien parti.

Didier Casadéï

Cela fait quinze jours que je voyais dans le regard des joueurs qu’ils allaient sortir un grand match. Car on avait parfaitement étudié le jeu du RCT et car les mecs étaient remontés comme des ânes. Deux semaines que le rendez-vous dans leur esprit, c’était samedi à 20 h 35. Ils n’attendaient qu’une chose : prendre leur adversaire à la gorge. L’émotion était particulière avant le match. Je suis sorti avec les avants pour aller à l’échauffement et à la clameur du public, j’ai vu des larmes dans leurs yeux. C’est un signe qui ne trompe pas. Mes joueurs avaient la volonté d’entrer tête première dans un angle et de s’ouvrir le crâne. Je savais qu’ils seraient plus agressifs que les toulonnais.

Simon Gillham

Pierre Salviac

Lionel Faure

 

En bonus, le résumé vidéo de Jour de Rugby sur Brive - Toulon

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14