Top 14 analyse Brive - Bordeaux : le CAB sait gagner autrement qu'avec ses avants
Publié le mardi 10 novembre 2015 à 13:24

La venue de Bordeaux pouvait ressembler à un piège pour le CAB. Mais Brive a sorti le plan B pour s'éviter ce piège et poursuivre son excellent début de saison. La fin est encore loin mais les brivistes accumulent points et confiance qui sont importants pour la suite de la saison. Place désormais à la Challenge Cup qui doit maintenir le club corrézien dans sa spirale positive.

Top 14 analyse Brive - Bordeaux : le CAB sait gagner autrement qu'avec ses avants 

Les points positifs

La série continue. Le CAB est sur son petit nuage en ce début de saison. Après 8 matchs disputés, Brive a remporté 5 rencontres et accumulé 22 points qui se transforment en une 4e place ex-æquo au classement. Depuis très longtemps, les brivistes n'avaient pas vécu un tel début de saison et même s'il est trop tôt pour savoir le classement final, tout ceci est positif pour l'avenir. Le CAB peut aussi s'appuyer sur son invincibilité à domicile qui a franchi la barre des 400 jours et 13 victoires consécutives. Il est fort à parier que les brivistes voudront poursuivre la série lors de leur prochaine rencontre à domicile face à ... Clermont.

Le réveil des 3/4.  Depuis le début de la saison, la balance penchait clairement du côté des avants. Mais ce samedi, les 3/4 ont eu la part belle dans la rencontre. Inspirés, tranchants et finalement décisifs, ils ont enfin démontré tout leur potentiel. Si Teddy Iribaren a fait sa part du travail comme depuis quelques semaines (70 mètres parcourus, 1 franchissement et 3 défenseurs battus), il a trouvé du soutien dans la ligne derrière lui avec en tête de pont un Alfie Mafi déroutant (89 mètres parcourus, 3 franchissements, 4 défenseurs battus et 2 passes après contact) et un Guillaume Namy qui retrouve enfin le chemin de l'en-but depuis ... la réception de Bordeaux la saison dernière. Collectivement, Brive a été supérieur à Bordeaux (403 mètres à 227, 11 franchissements à 3, 17 défenseurs battus à 9) et les arrières ont enfin pu se dégourdir les jambes. Il faut que ça continue sur les prochaines rencontres car pour continuer sa bonne série, le CAB aura besoin d'une attaque équilibrée entre avants et 3/4.

Brive Bordeaux : Essai de Guillaume Namy après un an de disette

Le réveil des 3/4 fait du bien à Brive !

La défense. 3 points encaissés, peu d'occasions franches concédées contre un adversaire de qualité et des plaquages saignants. Brive ne se trouve pas parmi les meilleures défenses pour rien. 3e meilleure défense actuellement, la défense briviste est au niveau et résiste aux vagues adverses. Les joueurs font preuve de solidarité, de discipline -pour une fois- (pas de carton jaune !) et d'efficacité au plaquage. Meilleur plaqueur de la rencontre, Petrus Hauman (12/12) ne laisse rien passer tout comme le duo de centres brivistes Galala - Mignardi (13/14). La charnière ne s'est pas non plus échappé et a fait le travail comme tout le monde (6/6). Sans oublier le guerrier Waqaniburotu qui a distribué quelques "cartouches" bien piquantes (6/7). Mais plus la saison va avancer, plus le challenge sera important à relever sachant que les équipes vont se retrouver au complet dans les semaines à venir. Sauf que Brive n'a pas peur de soulever des montagnes.

 

Les points négatifs

La mêlée. Il fallait bien que ça arrive un jour et samedi, ce fût le jour : la mêlée corrézienne est tombée sur un os. Dominants leurs adversaires depuis le début de la saison, les avants brivistes ont trouvé plus que du répondant avec les bordelais. Brive n'a pas pu compter sur son point fort mais a malgré tout trouvé un plan B. Brive a été bousculé en mêlée et sur les points de rencontre par la puissance d'un pack bordelais prévenu et au point tactiquement. C'est une piqûre de rappel pour le CAB qui peut s'attendre à d'autres jours difficiles mais qui va se remettre au travail le plus rapidement possible pour conserver cette domination sur l'ensemble du Top 14.

Top 14 Brive Bordeaux : La mêlée du CAB est sanctionnée

La mêlée corrézienne a souffert samedi contre Bordeaux

L'entame de match. Mis à part le match au Racing, Brive n'aime pas les entames de match, les premières périodes. Le CAB est un bon vieux diesel qui a besoin de se chauffer avant de faire parler toute sa puissance. Excepté le déplacement à Toulouse, les brivistes n'ont pas concédé de gros écarts à la pause et arrivent même à être devant, parfois miraculeusement (cf Agen notamment). Brive marque peu en règle générale (dernière attaque du Top 14) mais n'a marqué qu'un seul de ses 8 essais en première période. Lorsque Brive est remonté en Top 14, il s'appliquait à prendre à la gorge immédiatement ses adversaires pour après gérer son avance. Cette saison, c'est tout le contraire. Il résiste avant de passer à l'offensive en seconde période. Pour l'instant, cette tactique est payante mais s'avère dangereuse. Si l'équipe cherche l'équilibre entre avants et trois-quarts, elle devrait également le chercher entre première et seconde période.

L'arrivée de la Challenge Cup. Voilà qu'arrive la bonne vieille Challenge Cup, la compétition qui fait rêver tous les supporters de rugby en Europe !!! Nous allons voir dans les semaines à venir si la prime promise aux clubs français en cas de qualification en phases finales fonctionne mais pas sûr que ça incite les clubs à changer leur vision de la compétition : laboratoire à jeunes joueurs. Le CAB est bien parti en championnat et est dans une spirale positive. La saison dernière, la campagne européenne a été un fiasco. Nul doute que les brivistes vont chercher à relever la tête. Mais au vu du début de saison, les regards auront du mal à s'orienter pleinement vers cette compétition qui peine à se forger une réelle identité.

En conclusion

Basé essentiellement sur la performance de ses avants, le succès du CAB a connu un changement ce samedi. Les 3/4 sont venus en soutien d'avants contrariés par la performance de leurs homologues bordelais. Brive reste invincible à domicile, solide en défense et réaliste en attaque. Avant le premier bloc européen, les corréziens ont réussi leur début de saison. Place désormais à la Challenge Cup et aux retrouvailles avec Newcastle.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14