Top 14 analyse Brive - La Rochelle : la victoire des fondamentaux
Publié le mardi 20 septembre 2016 à 12:06

Brive s'est relevé après son accident du côté de Grenoble. Et pourtant, ce ne fut pas simple de battre La Rochelle qui arrivait avec le statut de leader invaincu du Top 14. Les brivistes se sont appuyés sur ce qui fait leur force depuis plusieurs saisons pour sortir victorieux de ce duel face aux rochelais. Une victoire bonne pour le moral global des troupes.

Les joueurs du CA Brive attendent la tentative de transformation du premier essai du Stade Rochelais dans le match opposant Brive à La Rochelle 

Les points positifs

Une réaction d'orgueil. Samedi, ce n'est pas une mais deux réactions d'orgueil que Brive a fourni. Il a fallu se ressaisir après la défaite à Grenoble dans un premier temps et il a fallu combler un déficit de 12 points après la première période. Il y avait de quoi être un peu inquiet mais ce groupe a un esprit de combattant et l'épisode de la Pro D2 n'y est sûrement pas pour rien. Le groupe s'y est forgé cette carapace et les joueurs savent se remettre dans le droit chemin en faisant des choses simples, ce qu'ils savent faire tout simplement. Petit à petit, Brive est revenu dans la rencontre et a repris les commandes de la rencontre. Dans les dernières minutes de la rencontre, les brivistes ont géré les dernières poussées des rochelais. Cette victoire était importante pour le moral des troupes mais aussi pour valider le très bon début de saison du CAB qui est actuellement 4e avec 14 points. Du moment que ce groupe garde ce mental et reste les pieds sur terre, la saison peut être belle. Tout aussi belle qu'il y a un an.

La mêlée. La vérité d'un week-end n'est pas celle du suivant. Grenoble l'avait démontré en étant balayé à Lyon et en redressant la tête contre Brive. Les brivistes ont été dominés dans les Alpes mais ont su réagir contre le leader rochelais. Les premières pierres ont été mises en première période avant que l'effort ne soit récompensé en seconde période. Si Brive est revenu dans la rencontre, il le doit en grande partie à l'effort de sa mêlée qui a tout renversé dans le second acte. Sur cette rencontre, le CAB a remporté ses 9 mêlées tandis que ses adversaires n'en gagnaient qu'une sur cinq. Il y a aussi eu le carton jaune récolté par Corbel. Sur les 5 pénalités réussies par Germain, 3 sont obtenues grâce à la mêlée. Sans cette domination, Brive n'aurait peut être pas gagné ce match mais la mêlée est un point fort du CAB qui cherche la bonne carburation et tente de trouver les bons réglages face aux nouvelles directives des arbitres.

Le CA Brive et le Stade Rochelais se sont offerts d'intenses duels dans le secteur de la mêlée fermée

La mêlée a grandement contribué à la victoire du CAB samedi

 

 

La discipline. Brive n'a pas pris de cartons samedi ! Enfin un match sans devoir à 14 (ou moins) ! Les brivistes avaient du mal dans ce secteur depuis le début de saison mais contre La Rochelle, ils se sont bien comportés. Seulement 6 pénalités concédées (contre 16 aux rochelais) mais il y a malgré tout un petit bémol : 3 de ces fautes ont été converties par Brock James. Après 5 journées, le CAB reste donc à 10 jaunes et 1 rouge. Il faut reproduire cette attitude dimanche à Montpellier sous peine de se faire punir par le pied des buteurs montpelliérains (Paillaugue, Catrakilis et Steyn).

 

Les points négatifs

Une fin de période compliquée. Et pourtant, Brive a bien entamé la rencontre. Suite au carton jaune adressé à Boughanmi, les brivistes inscrivent une première pénalité puis un essai juste à la fin de la supériorité numérique. Si le match était loin d'être fini, mener 10-0 après 20 minutes de jeu face au leader invaincu du Top 14 c'est une bonne chose. Mais la suite va se gâter. C'est peut être réducteur de dire ça mais La Rochelle va marquer 3 essais sur 3 attaques. Le premier est magnifique avec la passe au pied de James, le travail de Rattez et la finition de Barry. Cependant les deux autres sont offerts par la maison. Un coup de pied contré qui débouche sur l'essai de Murimurivalu puis à quelques instants de la pause, un ballon perdu dans un ruck et Rattez qui se faufile le long de la ligne de touche pour marquer le 3e essai. En un peu plus de 15 minutes, Brive a encaissé un 22-0 et était dans les cordes. Heureusement que les têtes se sont relevées à la mi-temps car comme l'a dit Nicolas Godignon, l'addition aurait pu être lourde à la fin.

 

Manque de tranchant. Samedi, Brive a eu le ballon, a multiplié les passes et les courses mais n'a pas pu trouver de failles dans la défense de La Rochelle. Les défenseurs ont multiplié les plaquages (109 au total pour 93% de réussis) mais ont finalement concédé peu de terrain. Avec 118 passes et 121 courses, les brivistes n'ont parcouru que 228 mètres. Malgré 14 passes après contact, il n'y a eu que 3 franchissements et 8 défenseurs battus. Il est vrai que les 18 balles perdues n'ont pas aidé à transformer cette possession de balle en danger réel sur la défense adverse. Une action est peut être symbolique de cette possession stérile. A la 69e minute de jeu, Brive mène 26-25 et récupère le ballon à 35 mètres de son en-but. Après des charges successives de Koyamaibole, Germain, Pointud et Sanconnie, le jeu se situe sur les 40 rochelais. Dès lors, pendant 2 minutes, Brive va enchainer une douzaine de temps de jeu, balayer le terrain en largeur mais sans jamais franchir cette ligne et parvenir à enchainer dans la profondeur. Au bout de cette action, Bezy tapera une chandelle qui débouchera sur la dernière pénalité réussie par Germain. Le CAB s'est peut être épuisé dans ce jeu d'affrontement ou alors a-t-il privilégié cette option pour mobiliser la défense et diminuer la vitesse des 3/4 rochelais ?

Guillaume Ribes et Lucas Pointud proposent une solution à Teddy Iribaren pour aider leur équipe du CA Brive à battre le Stade Rochelais

Brive a eu du mal à percer le coffre fort rochelais

 

En conclusion

On attentait une réaction après le non-match à Grenoble et on a assisté à un match au scénario improbable. Brive commence par un 10-0 avant d'encaisser un sévère 22-0 en 1/4 heure. 22-10 à la pause pour La Rochelle : une victoire briviste tenait du miracle. Et ce miracle a eu lieu avec des brivistes transformés qui se sont appuyés sur leur mêlée pour recoller au score et passer devant. Entre temps, l'attaque a amené sa pierre à l'édifice avec un très bel essai signé Mignardi. Tout n'a pas été parfait mais l'état d'esprit corrézien s'est révélé encore une fois et permet à Brive de décrocher sa 3e victoire en 5 matchs. Avant d'aller à Montpellier, les 14 points au compteur sont une très bonne chose. Et si on en rajoutait d'autres dimanche après-midi ?

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
La programmation TV de la J8 du Top 14 vendredi 20 septembre 2019 à 15:40
Top 14 Lyon - Brive : analyse du match mardi 17 septembre 2019 à 11:00
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14