Top 14 analyse Brive - Bayonne : le CAB se rassure pour débuter 2015
Publié le mardi 6 janvier 2015 à 05:00

Après avoir chuté sur la dernière marche de 2014, Brive ne voulait pas connaitre le même accroc sur la première de 2015. Le maintien est à l'ordre du jour lors de ce match entre le CAB et l'Aviron Bayonnais et la défaite est interdite dans les deux camps. Devant son public, Brive s'impose au terme d'un long combat et se donne un peu d'air au classement. Prochain match : à Clermont.

img-accroche-analyse-match-top14-brive-bayonne

 

Il fallait repartir du bon pied sous peine de se tirer une balle dans ce dernier et de repasser dans la zone rouge. Malgré des conditions de jeu délicates, le CAB a pu compter sur son pack et Gaëtan Germain pour l'emporter 25 à 9 contre Bayonne. Avant le dernier bloc de Challenge Cup, il y a un dernier match de Top 14 à jouer et pas n'importe lequel : le déplacement au Michelin pour défier l'ASM.

Les points positifs

Le pack briviste. Brive enchaine les cols de montagne dans ce secteur depuis quelques semaines. Très bien contre Oyonnax, balayé à Bordeaux et à nouveau au sommet contre Bayonne. Les avants se devaient une revanche à eux-mêmes après le match raté à Bordeaux. Surtout que Bayonne est un gros adversaire et que bon nombre d'équipes ont souffert face au pack bayonnais. Mais le CAB a pris le match par le bon bout. Dès les premières minutes, la mêlée corrézienne a pris le dessus sur son homologue qui n'a trouvé d'autres solutions que de se mettre à la faute. La touche tourna aussi à l'avantage des brivistes qui après quelques lancers "de réglages", fit une grosse moisson (1 lancer perdu, 4 récupérés). Après la conquête, le jeu. Se jouant avec des conditions humides, le jeu s'est naturellement recentré et les gros ont été mis à contribution. Emmené par une 3e ligne de gala (Hauman - Murphy - Koyamaibole), le CAB a joué sur ses forces et fait reculer la ligne défensive adverse pour donner de la liberté aux 3/4. Les avants ont provoqué bon nombre de fautes et la sanction est tombée en seconde période : cartons jaunes pour Monribot et Lapeyrade. Durant cette période de l'année et même jusqu'à la fin de la saison, Brive aura besoin de son pack au top de sa forme pour aller chercher le maintien en Top14.

img-contenu-analyse-match-top14-brive-bayonne-1

Les avants brivistes avaient les clés de la victoire dans leurs poches

Gaëtan Germain. Si les avants ont réussi un gros match, un autre joueur a concrétisé leur travail. 1 essai, 1 transformation et 6 pénalités (le tout à 100% de réussite) : Germain a engrangé les points samedi. Précis dans ses tentatives, il a mis son club dans le bon sens et l'a maintenu devant au cœur de la seconde période. Avec son long jeu au pied, l'arrière briviste a fait reculer les bayonnais dans leur camp. Ballon en main, il a tenté de faire avancer les siens et trouver des brèches dans la défense. Après un bon travail de Briatte et Tuatara, c'est lui qui conclut l'attaque. Cet essai permet de créer un break fatal. Seul petit accroc à la performance de Gaëtan : il lui manque un drop pour réaliser le poker.

La gestion du match. Brive devait réagir après sa défaite à Bordeaux. Brive a attaqué fort la rencontre et a poussé à la faute Bayonne. Après avoir mené 9-0, le CAB a eu besoin de souffler un peu et Bayonne est petit à petit revenu dans le match. Pendant ce long temps faible, Brive a fait le dos rond et a repoussé chaque tentative bayonnaise. Les joueurs ont tenté d'occuper le camp adverse et rendre difficile les relances basques. Mais Bayonne n'a pas su saisir sa chance. Au contraire de Brive. Profitant du carton jaune à Monribot, le CAB accélère et inscrit 10 points. Le match fût plié à 10 minutes de la fin. Ne restait plus qu'à assurer tranquillement la victoire.

Les points négatifs

La charnière. Si le paquet d'avants a avancé et que la ligne de 3/4 a fait beaucoup avec le peu de munitions mises à sa disposition, la charnière a eu du mal à imposer le bon rythme au match. Les ballons ont eu du mal par moment à sortir des regroupements, les avantages n'ont pas été mis à profit au large. Le jeu au pied a manqué de longueur. A titre de comparaison, Fernandez a gagné son duel contre Bezy et a été beaucoup plus dangereux. Au cours du temps faible en seconde période, le public a montré de plus en plus son envie de voir le jeu s'accélérer. Malheureusement, il n'a pas été écouté. Au moins, la charnière remplaçante provoque le carton jaune qui change la physionomie de la rencontre.

img-contenu-analyse-match-top14-brive-bayonne-2 

Bezy sonné, la charnière a vécu un jour sans samedi

Le goal average.La victoire était importante à obtenir et elle a été obtenue. Mais à partir des matchs retours, la notion de goal-average particulier rentre en jeu. Mais goal-average particulier, késaco ? En cas d'égalité à la fin du championnat, le premier critère est la double confrontation. Après les points obtenus lors des rencontres, on prend en compte l'écart au score. Défaits 23-6, les brivistes partaient avec un retard de 17 points. Si pendant une heure, il était difficile de penser refaire le retard, une supériorité numérique a tout changé. Menant 22-9, Brive bénéficie d'une pénalité. Que faire ? Prendre les 3 points ? Chercher la touche pour tenter de marquer un 2e essai ? Le banc veut la 2e option mais dans la précipitation, Arnaud Méla montre les poteaux avant de se rétracter ... mais trop tard. Brive gagne 25-9 mais n'a remonté que 16 des 17 points d'écart concédés au match aller. En cas d'égalité, Bayonne sera devant le CAB. Si c'est pour la 9e place, pas de souci. Par contre, si c'est pour la 12e place aïe, aïe aïe. Non, mieux vaut ne pas y penser.

 

En conclusion

On dit souvent : le plus important, c'est de gagner, qu'importe la manière. Ce match contre Bayonne, adversaire direct pour le maintien, rentre dans cette catégorie. Le CAB est allé chercher les 4 points de la victoire derrière un pack dominateur et un buteur parfait. Bayonne a tenté mais s'est montré maladroit dans le dernier geste et repart sans rien de Corrèze (ah si une place de relégable). Mais l'Aviron gardera jusqu'à la fin le goal average particulier en cas d'égalité avec Brive. Un Brive qui doit se frotter à un très gros morceau samedi : l'ASM dans son antre de Marcel-Michelin.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux 25 16 Clermont Ferrand
Résultats Top 14