European Rugby Challenge Cup : Avant match CA Brive - US Oyonnax
Publié le vendredi 5 décembre 2014 à 12:06

La saison est désormais bien entamée. Nous arrivons à la fin des matchs aller tandis que nous attaquons le deuxième bloc européen. Par la magie des calendriers, Brive et Oyonnax s'attaquent à leur trilogie commune à partir de ce vendredi. Durant les trois semaines qui suivent, ils ne vont plus se quitter. La bataille en trois actes est lancée.

affiche-match-ercc-top14-cabrive-rugby-us-oyonnax
 

Relever la tête

La saison de Brive et d'Oyonnax ne se déroule pas de la même manière que ce soit en Top 14 ou en Challenge Cup. Mais finalement, après plusieurs mois de compétition, l'écart entre les deux clubs n'est si important que ça et comme depuis 3 saisons maintenant, les deux vont se livrer bataille. Laissons de côté le Top 14 quelque temps et évoquons la Challenge Cup.

Traditionnellement, le CAB a pour habitude de s'en sortir en faisant tourner son effectif et en offrant du temps de jeu aussi bien aux différents joueurs de l'effectif pro qu'aux Espoirs amenés un jour à briller en équipe première. Mais cette année, cela ne se passe comme prévu. Opposé dès la première journée au favori de la poule, Gloucester, Brive va se rendre compte de l'écart qui le sépare d'une grosse équipe anglaise qui en plus aligne sa meilleure équipe. Si la pause, rien n'est fait (10-0 pour les anglais), les brivistes vont boire le bouillon au retour des vestiaires. Une pluie d'essais s'abat sur le Kingsholm Stadium et Gloucester balaie la jeune équipe briviste sur le score de 55 à 0. Dur apprentissage pour le CAB qui espère malgré tout montrer un autre visage la semaine suivante. Mais là aussi, l'expérience va faire la différence. Brive a les occasions, Brive attaque mais Brive se fait punir par une équipe italienne de Zèbre, réaliste et efficace en déplacement. Imposant sa supériorité dans les phases de combat, Parme profite des pénalités brivistes pour accroitre son avance au score. Malgré un dernier sursaut d'orgueil du CAB, ce sont bien les italiens qui empochent la victoire. La première de leur récente histoire européenne. Le bonus défensif est une maigre consolation pour Brive qui voit s'éloigner la qualification pour les phases finales de la Challenge Cup.

Nous l'avons vu pour Brive, les deux premières journées se sont mal passées. Oyonnax, lui, a réussi un bon coup hors de ses bases avant de subir la loi du favori. Se déplaçant en Italie en ouverture de la campagne, l'USO voulait faire un coup mais passa tout près de la correctionnelle. Zebre est sans complexe et impose son rythme aux français. Se rendant coup pour coup, Parme mène à la pause 13 à 6 puis 24-13 à l'heure de jeu. Cela se passe plutôt bien pour les transalpins sauf qu'Oyonnax va se réveiller dans cette fin de match. Deux essais par Andre et Cibray ainsi que les coups de pied de Lespinas enclenchent un 20-0 fatal à Parme. Oyonnax l'emporte 33-24, s'est fait peur et finalement manque le bonus offensif d'un rien. Après ce succès inaugural, le gros morceau arrive avec la réception de Gloucester. Les anglais se sont employés mais ils ont pu compter sur une défense de fer qui a repoussé chaque tentative d'Oyonnax. A égalité à la pause, Gloucester fait la différence lors du second acte et s'impose 25-15 et confirme son premier succès contre Brive. Oyonnax devra lutter pour aller chercher la 2e place, peut être qualificative (seuls les trois meilleurs seconds sont qualifiés).

Se jouer trois fois d'affilée n'est pas simple pour Brive et Oyonnax même si tout le monde sait que la rencontre la plus importante est la dernière, celle du Top 14. Avant cela, il y aura un "back to back" à disputer. Oyonnax peut croire en ses chances pour obtenir cette 2e place. Brive doit se créer un miracle et un sans faute pour y accéder. Mais depuis le premier bloc, la dynamique briviste s'est inversée. Le CAB enchaine les bons résultats (victoires contre Castres et à Montpellier, bonus à Grenoble et au Stade Français). Oyonnax est favori mais Brive n'a plus rien à perdre dans cette compétition. Ces équipes-là sont souvent les plus dangereuses.

Le duel : Chris Tuatara-Morrison contre Guillaume Boussès

Le duel entre les deux centres peut valoir le coup d’œil. A 32 ans, Guillaume Boussès est un joueur de rotation dans l'effectif rouge et noir. L'ancien de Bourgoin et du Stade Français tente de retrouver son niveau passé après s'être "perdu" au Racing. Profitant de la montée en Top 14 d'Oyonnax, il s'est relancé dans l'Ain et a disputé 22 rencontres (16 titularisations) la saison dernière. Cette année, Boussès compte 8 matchs pour 6 titularisations. Son expérience sera un plus dans une équipe remaniée mais qui a fière allure. Chris Tuatara-Morrison est le nouveau venu dans l'effectif corrézien. D'abord, il a commencé la saison avec Castres en tant que joker médical de Sivivatu. Après 4 matchs disputés (tous titulaire) et le retour de l'ex-all black, l'australien se voit offrir la possibilité de continuer sa carrière en France à Brive. Joker médical d'Arnaud Mignardi, il va effectuer ses premiers pas contre Oyonnax. Remplaçant numériquement Paul Ah Him, Tuatara-Morrison va tenter d'apporter sa puissance (1m90, 100kg) dans une ligne d'attaque briviste qui ne dit pas non. Les jokers médicaux ont souvent réussi à Brive (Claassen, Acquier, Da Ros entre autres), espérons que cela soit le cas pour Chris Tuatara-Morrison.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - US Oyonnax (coup d'envoi à 19h30, arbitre : Mr Dudley Phillips (Irlande))

Pour le CA Brive : 1 Coetzee - 2 Acosta - 3 Buys - 4 Uanivi - 5 Boukerou - 6 Briatte - 7 Luafutu (Cap) - 8 Sanconnie - 9 Neveu - 10 Sola - 11 Delage - 12 Ma'ilei - 13 Tuatara-Morrison - 14 Radikedike - 15 Mafi

Remplaçants : 16 Da Ros - 17 Lavergne - 18 Peikrishvili - 19 Lebas - 20 Laurent - 21 Sanchou - 22 Septar - 23 Verotamaya

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Oyonnax : 1 Tonga'uiha - 2 Jullien - 3 Guillamon - 4 Fabbri - 5 Lagrange - 6 Bernad  - 7 Andre - 8 Wannenburg - 9 Cibray (Cap) - 10 Smit - 11 Codjo - 12 Luatua - 13 Bousses - 14 Coux - 15 Le Bourhis

Remplaçants : 16 Jenneker - 17 Rapant - 18 Du Preez - 19 Sobela- 20 Domenech - 21 Aziza - 22 Aguillon - 23 Power

Absents : Nemecek, Tichit, Ursache, Hansell-Pune, Denos, Urdapilleta et Tian (repos), Ma'afu, Ngauamo, Fa'asavalu et Paea (vacances), Lassalle et Lespinas (reprise), Clark (hernie discale), Clerc (fracture du plateau tibial), Baiocco (pubalgie), Browne (tendinite cartilage du genou), Missoup (commotion cérébrale), Donguy (contusion genou), Figuerola (contusion tendon d’Achille)

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Lyon 35
2 Bordeaux 34
 
7 La Rochelle 22
8 Brive 22
9 Pau 21
 
13 Agen 16
14 Stade Français Paris 10
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 10
Racing 92 30 34 Bordeaux
Clermont Ferrand 30 13 Agen
La Rochelle 22 13 Castres
Pau 9 19 Toulon
Montpellier 33 8 Lyon
Brive 26 21 Stade Français Paris
Toulouse 45 10 Bayonne
Résultats Top 14