Résumé Brive - Zebre Parme : nouvelle soirée difficile pour le CAB en ERCC
Publié le samedi 25 octobre 2014 à 12:32

Le CA Brive retrouve Amédée-Domenech après plusieurs semaines à l'extérieur et Amédée-Domenech retrouve l'Europe. Après une ouverture compliquée à Gloucester, Brive reçoit une équipe de Zebre, également vaincue la semaine dernière contre Oyonnax. Avant de retrouver le Top 14 et le Pro12 la semaine prochaine, une victoire ferait du bien au moral de l'équipe victorieuse. Quelle équipe s'est offerte ce bon moral ? La réponse dans ce résumé.

img-accroche-resume-match-ercc-brive-zebre 

L'automne est en train d'arriver tranquillement dans le paysage, les températures ont commencé à chuter mais pour ce match en soirée, les conditions sont bonnes : pas trop froid, une très bonne pelouse. Le CAB continue de tester ses jeunes tandis que Zebre fait confiance à un groupe expérimenté mené par Mauro Bergamasco.

La rencontre : le réalisme italien finit par payer

Dès le coup d'envoi, les équipes rentrent dans un round d'observation, les joueurs se jaugent, ne veulent pas se livrer inconsciemment. Les défenses sont bien en place et les points de rencontre donnent lieu à de gros combats. Mais rapidement, Zebre va prendre le dessus dans ce secteur pour ne plus le lâcher. Les premières mêlées ne sont pas stables et Mr Hennessy sanctionne le CAB. Padovani ouvre le score (0-3, 5'). Mais si devant, les brivistes ont un peu de mal à imposer leur jeu, derrière ça va beaucoup mieux. Alfie Mafi et Malakaï Radikedike ont de l'essence dans le réservoir et tentent de trouver des espaces dans la défense transalpine. Ils arrivent à faire progresser l'équipe mais pour l'instant les trous se referment par quelques scories par-ci par-là ou par manque de vitesse dans les transmissions. Cependant, le gros point noir de la période (et du match) reste la mêlée. Pas une ne tient debout ! Il est donc impossible de jouer derrière cette phase de jeu et pendant ce temps-là, le chrono tourne. Ce qui devait arriver arriva : Damien Jourdain et Andrea Lovotti écopent d'un carton jaune (26'). Bizarrement, à 7 contre 7 ça va beaucoup mieux et les brivistes prennent le dessus sur leurs adversaires. Cela donc offre des ballons exploitables à l'attaque briviste qui va en profiter rapidement. Omniprésent, Radikedike perce la défense de Zebre et trouve en soutien Riaan Swanepoel qui inscrit le premier essai du match. Il transforme lui-même son essai et Brive semble enfin lancé dans sa partie (7-3, 30'). Sauf qu'un relâchement coupable sur le coup d'envoi permet à Padovani de recoller au score aussitôt (7-6, 31'). Brive tente de se donner de l'air avant la mi-temps mais ce sont les joueurs de Parme qui terminent plus fort la période. Les noirs et blancs multiplient les temps de jeu dans les 22 brivistes, petit à petit cela se rapproche de la ligne fatidique et le puissant Kelly Haimona franchit la ligne et permet à son équipe de virer en tête à la pause (7-13, 38').

img-contenu-resume-match-ercc-brive-zebre-1

Les italiens finissent forts la première mi-temps en marquant un essai avant le repos

Score à la pause : 13-7 pour Zebre. Coriaces dans les phases de combat, les italiens contrarient le plan de jeu corrézien. Les 3/4 ont des jambes mais malgré des prestations encourageantes (Pinet, Radikedike, Mafi), des imprécisions viennent gâcher les offensives brivistes pour l'instant seulement récompensées par l'essai de Swanepoel.

Les italiens reprennent leur domination dans les phases de combat et après un bon maul, poussent à la faute Brive. Padovani enchaine et crée le premier break de la partie (16-7, 43'). Ne voulant pas se laisser détacher, le CAB réagit de la plus belle des manières. Si Zebre utilise la puissance de ses avants, Brive utilise la vitesse de ses 3/4. Poutasi Luafutu casse la défense en raffutant Mauro Bergamasco, Nicolas Bézy et Thomas Sanchou sont au soutien pour servir le TGV Radikedike le long de la ligne de touche. L'ailier fidjien fixe parfaitement le dernier défenseur pour offrir l'essai à Andrew Ma'ilei qui inscrit le 2e essai du CAB (14-16, 46'). Brive semble vouloir appuyer sur l'accélérateur en ce début de seconde période pour prendre le dessus sur une équipe italienne tenace. Radikedike, encore lui, trouve la brèche dans la défense et fixe le dernier défenseur mais une incompréhension avec Sanchou annule une occasion d'essai (52'). Brive veut marquer ce 3e essai qui le rapprocherait de la victoire et du bonus offensif mais à l'heure des changements et de l'heure de jeu, les italiens vont agir en véritables "assassins". Sur une de leurs rares offensives de la période, ils trouvent un trou dans la défense et se rapprochent de la ligne. Le 3e ligne Valerio Bernabo conclut en force cette attaque et Zebre reprend le large (14-23, 64'). Rien ne semble aller droit du côté de Brive. Alors que les deux équipes se retrouvent à nouveau à 14 (cartons pour Lavergne et Chistolini, 70'), le CAB revient dans la partie. Anderson Neisen transperce la défense et envoie Thomas Sanchou marquer l'essai de l'espoir pour les brivistes (21-23, 71'). 10 minutes à jouer et la victoire bonifiée est tout proche. Mais Zebre va vite refroidir l'ambiance en poussant à la faute Brive dans un ruck. Padovani, auteur de 16 points ce soir, continue son festival (21-26, 73'). Les italiens jouent la montre en cette fin de match (et on ne peut leur en vouloir, c'est de bonne guerre !) et leur première victoire européenne de leur toute jeune histoire se dessine à l'horizon. Mais les brivistes vont tenter un dernier baroud d'honneur à la sirène pour accrocher une victoire qui ferait un bien fou au moral. Confirmant sa très belle entrée, Anderson Neisen franchit la défense transalpine et essaie de trouver du soutien à proximité. Il voit cependant son coéquipier des Espoirs Hugo Veyssière sprinter le long de la ligne de touche. L'ouvreur briviste joue le coup de pied par-dessus mais malheureusement le rebond est trop haut pour le 1m78 de l'ailier corrézien. Si le rebond est favorable, il y sûrement essai au bout mais tout ceci n'est que supposition.

img-contenu-resume-match-ercc-brive-zebre-2

Malgré des essais de Ma'ilei et Sanchou, cela ne permettra pas au CAB de s'imposer



Score final : 26-21 pour Zebre. Les italiens décrochent leur première victoire européenne de leur histoire. Plus puissant dans le combat et réaliste à volonté, ils sont su contrecarrer les tentatives d'offensives brivistes au maximum. Malgré une volonté d'attaquer indéniable, le CAB prend un coup au moral mal venu avant de replonger dans le Top 14 et la réception de Castres.

En bref

Avec deux défaites pour commencer cette campagne européenne, le CA Brive peut vraisemblablement dire adieu aux phases finales de la Challenge Cup. Recevant l'équipe de Zebre, il est permis de croire à un sursaut des brivistes à la suite de la défaite à Gloucester. Oui, Brive a produit du jeu, a marqué 3 essais mais il a aussi failli sur les points de rencontre, sur le combat. Les italiens, sans être la meilleure équipe au monde, a réalisé le match parfait à l'extérieur : du combat, de la précision au pied et de l'efficacité dans le jeu.

img-contenu-resume-match-ercc-brive-zebre-3  img-contenu-resume-match-ercc-brive-zebre-4

Retrouvez les photos du match Brive - Zebre dans notre galerie photos

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14