Qu'est ce qui se passe à Brive ?
Publié le mercredi 29 octobre 2014 à 04:00

La défaite historique à domicile contre les Zèbres de Parme (une première à domicile contre un club italien), un stadium quasiment vide, des joueurs têtes basses ... Le CAB montre un visage bien terne en ce début de saison malgré quelques bonnes sorties. Que se passe-t-il dans la maison briviste ? Comment voit on le CAB de l'extérieur ? Voici un article réflexion sur ce début de saison.

Brive en plein doute en ce début de saison

Rémi qui écrit la majeure partie des articles du site et qui est proche du groupe et assiste aux entrainements a fait l'analyse du match de challenge Brive - Zèbre Parme en début de semaine. Voici un article sur la vision du CAB vu de l'extérieur. N'hésitez pas à la fin de l'article à exprimer votre sentiment également sur ce début de saison.

 

Qu'est ce qui a changé au CA Brive ?

Seulement trois victoires en 11 matchs (9 de championnat et 2 en Challenge), le bilan victoires du CAB n'est pas au beau fixe en début de saison. Malgré une série de matchs amicaux plus qu'encourageante et une victoire bonifiée en match d'ouverture du championnat sur le promu rochelais, une première place anecdotique et tous les voyants sont au vert pour les noirs et blancs.

Cependant voila, une défaite contre les jaunards dans un match non maitrisé, deux défaites sans bonus défensif à Lyon et Bayonne (deux concurrents directs au maintien), une déroute à domicile contre Toulon, une indiscipline chronique, une conquête chahutée à presque tous les matchs ... et c'est l'équipe qui semble plonger dans le doute.

La conquête

La conquête, élément clé de la saison passée est le sujet de toutes les interrogations.

Comment se fait il que pratiquement le même cinq de devant soit moins souverain d'une année sur l'autre ?

Seul Julien Le Devedec manque à l'appel. Pour nos joueurs, il n'y a pas d'explications et ce n'est pas l'absence de Julien qui explique ces soucis en conquête comme le confirme le capitaine Arnaud Mela dans Bleu Blanc Noir. La mêlée est souvent chahutée (en infériorité ou non) pourtant c'est bien celle-ci sur laquelle on pouvait s'appuyer pour nous remettre dans le droit chemin ? Pourquoi ne tient-elle plus cette année la cadence ? Espérons que les joueurs trouvent la solution.

img-accroche-resume-match-top14-brive-clermont

La touche souvent mise en difficulté

 

L'indiscipline

L'indiscipline reste pour l'équipe LE point noir de ce début de saison. On compte les matchs que Brive a disputé en intégralité à 15. L'équipe cumule 13 cartons jaunes pour 1 carton rouge devançant son dauphin Castres d'un carton jaune. Justement, ce week-end c'est Brive - Castres pour un match électrique tant au niveau de l'enjeu (classement) que de l'animosité qui règne entre les deux équipes depuis l'année passée et le match retour à Pierre Antoine.

Il va falloir que l'équipe se discipline réellement à commencer par samedi (malgré le climat qu'il va y avoir autour du match) sinon elle ne pourra pas rivaliser notamment à l'extérieur. Une bonne mêlée pourrait en partie régler le problème des cartons jaunes notamment.

 

Le physique

Depuis le début de saison, les joueurs semblent rincés physiquement. Contre La Rochelle, Clermont et Toulouse, à de nombreuses reprises nous avons vu les joueurs poser les mains sur les genoux. Il faut bien avouer aussi que jouer en infériorité numérique n'aide pas vraiment ... Poutasi Luafutu dont on attend beaucoup souffre physiquement. Il paie certainement son année d'inactivité à Bordeaux Bègles. Didier Casadeï y va plus durement après la déroute à Gloucester sur certains joueurs.

Certains avaient le genou à terre au bout de 20 minutes, Ils savent qu'ils doivent travailler encore plus pour rivaliser un jour avec ces équipes-là.

 

L'engouement du public

Le public est et reste toujours derrière son équipe. Mais, on ne ressent plus cette aura qu'il y avait à Amédée-Domenech la saison passée. On va prendre un exemple, le match de Toulouse. L'année passée, un Stadium à guichets fermés malgré une pluie battante et un CAB de tous les fronts qui se bat, s'arrache, et avance avec rage et fierté. Un public en liesse qui entame une ola de plusieurs minutes. Cette année, même match, grand soleil et Brive l'emporte grâce à un exploit de Masilevu mais pas de guichets fermés et surtout un public content de la victoire mais sans plus (pas de ola). Pourtant c'est un exploit de battre Toulouse (malgré le mauvais début de saison des toulousains).

Les groupes de supporters. On pense que c'est une très mauvaise idée d'avoir déplacé le Kop Cabiste en dessous de l'amicale. Pourquoi ? Car chacun est indépendant, chacun a sa culture et personne n'encourage le CAB de la même manière. Le Kop avait plus de visibilité en tribune Sud qui est la meilleur exposition qu'il y ait dans le stade.

Gaillard Man ? Où es tu ? Où sont les petits messages de Gaillard Man ? Il n'y en a eu qu'un seul contre La Rochelle et ensuite plus rien. C'est dommage, il y avait un réel attachement du public pour ce super héros (qui on espère reviendra nous faire rire).

Gaillard Man tout seul en tribune sud

Gaillard tout seul en tribune sud, on compte sur toi pour les petits messages !

 

L'ERCC et les jeunes

Le challenge est souvent une bonne compétition pour retrouver de la confiance et redonner le sourire au club et surtout aux joueurs. Chaque année, Brive arrive à accrocher les phases finales de cette compétition avec des jeunes qui montrent vraiment de belles choses et du courage. Mais cette année, outre la défaite en Angleterre malgré une très bonne première mi-temps, la défaite de vendredi bien qu'historique à Amédée-Domenech n'est pas forcément une bonne chose pour l'ambiance de groupe. Sans manquer de respect aux italiens qui ont mérité leur victoire, il semble qu'il n'y ait plus la même envie que l'année précédente chez certains joueurs.

Vendredi soir, nous n'avons pas senti de révolte. La conquête a été approximative et la mêlée chahutée une fois de plus. Les joueurs n'avaient pas de solutions hormis deux, trois bonnes séquences offensives et l'équipe a souvent avancé grâce à des exploits individuels de Radikedike, Mafi ou Neisen en fin de partie mais trop tard.

Certes les Zébres et Gloucester, c'est beaucoup de sélections internationales dans les deux clubs mais contre les Zèbres le match était largement à la portée de l'équipe. Cette même équipe qui est allée jusqu'en quart de finale l'année dernière, nous avait habitué à plus d'enthousiasme ...

Les brivistes sortent tête basse sous les applaudissements des italiens de Parme

Les Zèbres de Parme qui applaudissent les brivistes à la fin du match ERCC

 

Le club va préparer Castres dans la morosité du groupe tout entier. Ce n'est pas forcément une bonne chose. Cette défaite face aux Zébres est révélateur d'une chose. Il semble (vu de l'extérieur) que quelque chose soit cassé dans cette équipe. On ne sent pas l'équipe soudée comme l'année passée (que ce soit en Top 14 ou en Challenge Cup).

Il faut maintenant que le groupe se reprenne. Il nous faut un match référence et il faut espérer que ce soit contre Castres samedi pour partir à Montpellier avec plus de sérénité.

 

Des raisons de positiver

Malgré ses doutes, le CAB a des moyens de positiver. Les trois derniers matchs de Top 14 peuvent en témoigner tout comme la réussite au pied toujours aussi précieuse de notre canonnier Gaëtan Germain.

Parmi les victoires, la plus belle prestation de Brive reste contre Bordeaux Bègles. Ce match aurait pu être parfait si le banc avait été performant sur ce match pour conserver le bonus offensif. Les deux autres victoires contre La Rochelle et Toulouse sont de bonnes prestations mais contre La Rochelle, Brive prend la mesure de l'adversaire à 15 contre 13 et contre Toulouse on se dirige tout droit vers un match nul si Benito d'un éclair de génie ne nous offre pas la victoire.

Le match au Racing est le match des valeurs retrouvées. Un CAB qui joue, qui entreprend qui marque et qui force le respect auprès des supporters du Racing.

Le dernier match à Grenoble est un crève-cœur tant le CAB a été proche du match parfait à l'extérieur pour l'emporter.

Est ce que le CAB est sur la bonne voie ? Samedi, c'est le vice-champion de France, au plus mal aussi (12ème place), qui se présente à Amédée-Domenech. Ce match sera plus que capital dans le contexte actuel. Une défaite et c'est une série plus que négative qui se poursuit dont il devrait être compliqué de se relever.

 

Mais nous serons là pour les encourager samedi soir. On espère tous que l'on va se maintenir en Top 14. L'année passée, la première ola était contre Castres. Est ce un signe d'un nouveau départ ? Nos joueurs ont une revanche à prendre sur Castres et le match retour de l'année passée. Attention par contre à ne pas tomber dans la provocation et prendre des cartons qui pourraient bien fausser le match. De la discipline les gars !

Allez Brive !!! Vivement samedi.

 

Article rédigé par Mickaël Delteil .

Suivez Mickaël sur twitter en cliquant sur twitter et Google + en cliquant sur Google+

 

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14