Matthieu Voisin « Il faut qu'on grandisse »
Publié le lundi 29 novembre 2021 à 06:00

A quelques instants près, les réactions auraient été bien différentes, notamment du côté briviste. Cette fin de match va laisser des regrets à Brive qui repart de Toulouse sans récompenser les efforts fournis pendant 80 minutes. Frustrant.

C'était le grand écart entre Toulouse, leader et candidat à sa propre succession, et Brive, 10e et en lutte pour le maintien. Les équipes ont de nombreux absents et les équipes ne sont pas les équipes type au moment du coup d'envoi. Peut être une chance pour Brive de réaliser un coup.

Les deux équipes s'observent en début de match et si Toulouse a la main sur le ballon, c'est difficile de se montrer dangereux avec une faillite totale en touche. Malheureusement, Brive ne parvient pas à bonifier toutes ces munitions gratuites. Brive mène 6-3 et la première période bascule en quelques minutes. Le Stade Toulousain se voit refuser un essai inscrit par Lucas Tauzin et quelques minutes après, Brive, sur sa seule occasion d'essai, marque en coin grâce à Joris Jurand.

Après une ultime pénalité de Ramos repoussée par le poteau, c'est bien Brive qui mène à Ernest Wallon sur le score de 11 à 3. Thomas Ramos ne cherche pas d'excuses et note la bonne prestation des brivistes qui méritent de mener à la pause. Enzo Hervé note le réalisme de son équipe mais sait qu'il faudra changer des choses pour tenir face à Toulouse en 2e période.

T.Ramos : on est pris sur les touches donc on ne peut pas mettre en place notre jeu. On a à faire à une équipe costaud, agressive, qui joue sans complexe. Ils jouent simple quand ils viennent chez nous. Nous, on fait des fautes et on reste chez nous. Ils sont devant et c'est mérité.

 

E.Hervé : On a été assez réalistes, on a su marquer à chaque fois qu'on rentrait dans leur camp même si on a eu très peu d'occasions. On n'a pas cédé en défense mais si on reste sur ce rythme là en 2e période, on risque avoir du mal. Il va falloir être plus discipliné et qu'on sorte de chez nous plus proprement.

 

Il est évident que le scénario de la première période ne va pas se reproduire et que Toulouse va s'adapter. La possession et l'occupation sont encore plus toulousaines et les brivistes sont très indisciplinés. Après avoir privilégié les pénaltouches, Toulouse est pragmatique et prend les points. La botte de Ramos fait la différence et à l'abord du dernier quart d'heure, Toulouse prend les commandes pour la première fois de la rencontre.

A la sirène, le CAB récupère un dernier ballon et peut sécuriser son bonus défensif mais tente une action qui n'a pas vraiment de sens (Brive est à 14, à 70 mètres de l'en-but adverse ...) et la punition arrive : pénalité et perte du bonus défensif. Dans la voix de Matthieu Voisin, la déception et la colère sont présentes. Cette dernière action va laisser des traces.

On avait le choix entre remporter ce match avec un essai du bout du monde ou jouer la sécurité en tapant en touche. Il faut qu'on grandisse par rapport à ça. Un point aurait été important pour la suite de la saison.

 

C'est récurrent cette saison, ça nous met dedans aujourd'hui avec, au delà des pénalités, ce carton rouge et ce carton jaune. On joue à 13, on encaisse des points, on joue dans notre camp. On sait que contre des grandes équipes comme le Stade Toulousain, ça fait la différence.

 

On les a fait douter, on sort à la mi-temps à 11-3, on mène. On les a embêté en touche avec pas mal de ballons contrés. En mêlée, on a eu toutes nos possessions et on les a mis à la faute. Il faut garder ça pour la suite, corriger cette discipline qui nous fait défaut ce soir et les derniers matchs aussi.

 

 

Jeremy Davidson ne comprend pas certaines décisions de Mr Cardona et notamment le carton rouge adressé à Enzo Hervé. Brive a bien marché en touche et en défense. L'engagement a été total mais non récompensé au final.

 

A Toulouse, la victoire est là et on va retenir ça. Mais le contenu est à revoir et notamment comprendre ce qui s'est passé en touche. Tout ne peut pas être beau dans une saison et il faut savoir gagner ce type de matchs sans forcément y mettre la manière. C'est ce qui fait la différence entre une grande équipe et une équipe moyenne.

S.Guitoune : ces matchs-là, il faut savoir aussi les gagner. Ca a été compliqué. On avait la main sur le ballon mais ça a été compliqué en conquête ce soir. Mais bon, ça fait partie des matchs, de la saison. Il faut savoir gagner ces matchs-là. Ils font une belle saison, félicitations à eux pour le match qu'ils ont fait ce soir. Il faut continuer à bosser. Brive nous a bien étudié, ils étaient là sur les phases de conquête. Faut leur dire chapeau à eux. On a su trouver des solutions en 2e période et ça a payé.

 

T.Flament : c'était un match compliqué, on n'a pas joué de la manière dont on voulait. On peut être satisfait de prendre 4 points. On retient le positif ce soir.

 

 

 

Que ce point aurait fait du bien. D'une part, il aurait récompensé l'effort effectué pendant 80 minutes par toute l'équipe et d'autre part, compte tenu des résultats de la journée, il aurait maintenu Biarritz et Perpignan à 4 points, soit une victoire d'écart. Pour son 4e déplacement en 5 matchs, le CAB se déplace à Lyon et cela s'annonce à nouveau comme un déplacement très compliqué.

 

Image : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14