Brive doit se servir de ce match à Toulon pour progresser
Publié le mardi 31 octobre 2017 à 06:00

Il y a un an, Brive s'imposait à Toulon à la surprise générale. Samedi, la performance n'a pas été rééditée, le RCT remettant les points sur les i. Brive s'est envoyé sur le terrain pendant 80 minutes mais devra gommer quelques défauts pour enfin sortir de cette zone de relégation.

Les points positifs

Du coeur. Toulon et Brive ne luttent pas dans la même catégorie et sur le papier, rien ne permet au CAB de regarder dans les yeux le RCT. Privé de ballon pendant plus d'une période, Brive a mis énomément de coeur à l'ouvrage pour résister et repousser chaque offensive varoise. Face aux individualités adverses, il a fallu faire preuve de solidarité pour venir aider un coéquipier en difficulté. Pendant presque dix minutes, le temps a paru bien long en triple infériorité numérique. Malgré tout cela, Brive n'a pas coulé et a su relever la tête derrière et faire bien plus que de sauver l'honneur. A l'heure actuelle, Brive doit avoir un état d'esprit parfait pour pouvoir s'en sortir.

La défense. A de rares occasions, Brive a attaqué durant les 50 premières minutes. Brive a surtout subi les assauts du RCT et a défendu comme jamais. Au total, les brivistes ont plaqué à 152 reprises (!). Bien sûr qu'il y a eu du déchet (41 plaquages manqués) mais vu le total très élevé, c'est normal d'avoir du déchet. Dans cette performance collective, on peut noter les belles prestations de Petrus Hauman (11/14) et Saïd Hirèche (17/18). Mais il y a eu un 100% au CAB : Jan Uys et son 19/19. Le CAB doit s'améliorer au plaquage mais l'intensité était là et devra encore être là dans les semaines à venir.

De l'honneur. Mené après une triple infériorité, Brive a relevé la tête dès son retour à 15. Le CAB a inscrit 3 essais en l'espace de 14 minutes et a fait planer un doute dans la tête de leurs adversaires concernant leur bonus offensif. Quand les brivistes veulent et décident de jouer, ils ont les capacités et la technique pour produire de belles offensives. Il faut croire en ses capacités et prendre le jeu à son compte, que ce soit à domicile ou à l'extérieur, que ce soit contre un gros ou contre un moins gros.

 

Les points négatifs

Les cartons jaunes. Le week-end de l'arbitrage a bien porté son nom ! Pour le match qui nous intéresse, 6 cartons jaunes ont été distribués, 2 pour Toulon et 4 pour Brive. Deux font suite au problème général de la mêlée (Karlen Asieshvili et Marcel Van der Merwe). Mais durant les arrêts de jeu de la première période, Brive va payer cher son indiscipline. Si le carton pour en-avant volontaire de Gaëtan Germain ne fait pas trop parler, les deux autres ne plaisent pas à certains supporters brivistes. Et pourtant. Pour le premier, Fabien Sanconnie est pris à deux reprises rentrant sur le côté du maul qui s'écroule à 5 mètres. Carton pour le 3e ligne

Pour le 2e, il y avait deux choix possibles pour le donner. Soit Florian Cazenave pour avoir retenu sans ballon Josua Tuisova. Soit Saïd Hirèche pour un anti-jeu sur la sortie de balle d'Anthony Méric. La 2e option sera choisie

Au moment du carton jaune de Germain, Brive est dans une situation précaire car n'évoluant plus qu'avec 11 joueurs. Un joueur de plus dehors et le match était perdu. Heureusement, Asieshvili était de retour mais Brive allait débuter la seconde période à 12 contre 15.

Le plan de jeu. Est ce que Brive avait fait le choix de laisser la possession à Toulon, de subir pour mieux contrer ou alors a-t-il été contraint de le faire par la supériorité des toulonnais ? Jusqu'au retour des cartons jaunes, Brive n'a vraiment réussi à mettre la main sur la balle et a subi constamment. Par contre, dès qu'il a pu le faire, au coeur de la deuxième période, il a mis en danger Toulon comme les 3 essais l'ont prouvé. Toulon sortait d'un bloc de Champions Cup compliqué et se retrouvait sous pression au moment de recevoir Brive. En subissant pendant la première partie de la rencontre, Brive a donné de la confiance au RCT. Dommage de ne pas avoir mis plus de doutes dans la tête des toulonnais.

 

En conclusion

On pouvait craindre le pire pour ce déplacement à Toulon. Vraiment. On n'est pas passé loin de la catastrophe mais sur la fin du match, Brive a fait plus que sauver l'honneur et a surtout montrer que l'équipe en voulait et qu'elle ne lacherait pas l'affaire aussi facilement. Le CAB a montré une énorme solidarité tout au long du match et pendant une triple infériorité numérique durant laquelle le RCT a naturellement marqué. Une solidarité qu'il faudra montrer et appliquer lors de la prochaine rencontre contre le Stade Français dimanche. Un match où les brivistes n'auront pas le droit à l'erreur et qui pourrait reserrer encore un peu plus le bas du tableau et la course au maintien.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Groupe du CAB jeudi 12 septembre 2019 à 18:00
La programmation TV de la J7 du Top 14 jeudi 12 septembre 2019 à 14:55
Top 14 : Brive 28-21 Clermont - Les réactions mardi 10 septembre 2019 à 09:50
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14