Brive a résisté à Toulon en vain, l'analyse de la rencontre
Publié le mardi 18 février 2020 à 06:00

 

Mis en confiance par ses derniers déplacements, Brive allait à Toulon sans trop de pression mais voulait tenter le coup s'il se présentait. Malheureusement, c'était sans compter sur un RCT pas disposer à faire de cadeaux. Brive a livré un beau combat mais un combat coûteux au final.

Les points positifs

Une rotation intéressante. Pour ce déplacement à Toulon, Brive avait décidé de faire un mixte entre joueurs réguliers et joueurs un peu en manque de temps de jeu. Face à une grosse équipe du RCT, le CAB a souffert mais a su résister et a montré de belles choses par séquences. Le début de match a montré que Brive n'a pas eu peur de son adversaire et a attaqué le match presque parfaitement (malheureusement sans mettre de points). Brive est revenu au score à plusieurs reprises, deux fois à 7 points, deux fois à 10 points. Pour sa première avec le CAB, Pierre Tournebize est à la conclusion d'un superbe mouvement et ne s'est pas manqué pour son premier match avec sa nouvelle équipe. Joris Jurand amène son punch en attaque. Dan Malafosse sort un gros match et commence à retrouver du rythme. Des joueurs se sont montrés à leur avantages, l'état d'esprit est là. Mais face à Toulon, cela n'a pas suffi.

Quelle percée de Tournebize !

 

Des résultats favorables. Lancé dans sa course au maintien, Brive s'est constitué un petit matelas après la victoire in-extremis face à Pau. Cette défaite à Toulon, certes prévisible, pouvait grignoter cette sécurité. Finalement, au bout du compte, les résultats ne sont pas trop catastrophiques et le CAB aurait pu s'en tirer plus mal encore. Bayonne échoue d'un rien à Montpellier et ramène un point de ce déplacement (comme l'avait fait Brive). Le Stade Français poursuit sa remontée en sortant de la zone rouge en l'emportant dans les arrêts de jeu face à La Rochelle. Là où c'est intéressant c'est ce qui s'est passé à Pau et à Agen. La Section perd à nouveau dans les dernières minutes et la série est très mauvaise : 6 défaites consécutives dont 4 à la maison. Agen voulait enchainer après sa victoire à Bayonne mais a manqué sa première période et sa fin de match, offrant une victoire bonifiée à Castres. Le SUA prend un gros coup derrière la tête avant de venir à Brive et reste sur une série de 6 défaites en 7 matchs. Le championnat est encore long mais certaines séries ne sont pas bonnes et des petits écarts sont en train de se créer.

 

Les points négatifs

Trop d'écart de niveau. Malgré des bons résultats à Castres, Bayonne et Montpellier, Toulon représentait un adversaire de tout autre calibre. Si Brive s'est appuyé sur ses armes et sa volonté, en face, c'était tout autre chose. Petit à petit, Toulon a pris la mesure du CAB en conquête et notamment en touche. Le RCT a réussi à alterner entre le jeu d'avants et sa puissance avec la vitesse du jeu des 3/4. Après avoir fixé la défense avec les avants, le ballon est vite parvenu vers le large où le décalage était présent. Les 3/4 ont réussi à mettre de la vitesse pour déborder la défense briviste. Une défense qui s'est aussi fait prendre en plein coeur comme sur l'essai de pénalité avec ce maul écroulé par Peniami Narisia ou avec l'essai d'Eben Etzebeth. Sans réellement forcé son talent, Toulon a disposé d'une courageuse équipe briviste mais qui n'avait pas les armes pour faire plus ce samedi.

Les blessures. Il est loin le temps où l'infirmerie était presque vide. Désormais, elle affiche complet mais cela ne l'empêche pas de se remplir semaine après semaine. On y rentre mais on tarde en y sortir. Déjà privé d'une petite douzaine d'éléments, Brive n'est pas revenu les mains vides de son déplacement à Toulon car 3 nouveaux joueurs se sont blessés. Stuart Olding retrouve ses fantômes passés avec une succession de blessures, cette fois c'est l'épaule. So'otala Fa'aso'o est de nouveau touché à un doigt, comme la saison dernière à Aurillac. Mais la blessure la plus grave est pour Steevy Cerqueira, gravement touché à la cheville, 13 mois après avoir connu une rupture des ligaments croisés à l'entrainement. La liste s'allonge tandis que l'effectif se raccourcit. Il y a encore des possibilités mais ce serait bien que plusieurs joueurs sortent de l'infirmerie pendant les deux prochains matchs à domicile. Tout en croisant les doigts pour que de nouveaux joueurs n'y entrent pas.

Un an après, Cerqueira retrouve l'infirmerie pour plusieurs mois encore

 

En conclusion

Si Brive garde cet état d'esprit là, cela devrait le faire pour le maintien car tous les adversaires n'auront pas le même potentiel que Toulon. Le CAB a bien commencé la rencontre avant de piquer par séquence mais la carapace toulonnaise était trop épaisse. Et pourtant à 18 minutes de la fin, les brivistes reviennent à 10 points et pouvaient espérer une fin de match comme à Montpellier. Sauf qu'en face, Eben Etzebeth en décide autrement. Au classement, Brive ne fait pas une trop grosse mauvaise opération mais va devoir l'emporter face à Agen pour créer un vrai break avec le SUA. Il devra le faire avec une infirmerie à pleine capacité. C'est le moment de voir la profondeur d'effectif du CAB. Aux joueurs sur le terrain de montrer leurs qualités.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 35
2 La Rochelle 31
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Pau 22 6 Brive
Montpellier 35 14 Bayonne
La Rochelle 53 7 Castres
Perpignan 23 20 Bordeaux
Stade Français Paris 12 17 Toulon
Racing 92 46 12 Clermont
Lyon 21 14 Toulouse
Résultats Top 14