Brive balayé à Lyon (41-0), le résumé du match
Publié le dimanche 5 décembre 2021 à 11:00

Le classement était un peu trompeur pour Lyon et Brive. Peu de points d'écart mais les deux équipes n'évoluent pas dans la même catégorie et n'ont pas le même objectif en fin de saison. Ce match de la 12e journée a confirmé cela et de façon très forte. Brive a pris une sacrée claque.

Pour ce match, Lyon ne chamboule pas l'équipe qui s'est inclinée à Toulon avec trois changements. Brive change la moitié de son équipe par rapport à Toulouse avec les présences sur le banc de Lacoste et Lee.

 

Première période : un dernier quart d'heure fatal

Brive attaque comme il faut la rencontre. Sur le coup d'envoi, le ballon est capté et les avants déroulent un maul qui avance sur 20 mètres. Pénalité sur la ligne médiane. Malheureusement, Tedo Abzhandadze manque la cible (1'). Les brivistes cherchent à attaquer en ce tout début de match mais la défense lyonnaise est déjà bien présente. Lyon, à la suite d'une pénaltouche dans les 22 brivistes, se montre très dangereux, se rapprochant de la ligne mais Joris Jurand intercepte une passe à 5 mètres de son en-but (6'). Le LOU repart à l'attaque et trouve une brèche le long de la ligne de touche. La défense briviste recule et se met à la faute au sol. Léo Berdeu peut ouvrir le score mais manque sa tentative (10'). Brive sait aussi utiliser le petit côté avec Abzhandadze qui s'échappe, on tente de pousser le ballon au pied mais ça relance du côté lyonnais avant de se donner un peu d'air. Sur la relance, Jurand est plaqué haut par Demba Bamba. La tentative part bien ... mais les arbitres ne lèvent pas les drapeaux pour Abzhandadze et Brive (15'). Si on assiste à un match défensif, le score va enfin se débloquer. Bamba fait plier Wesley Tapueluelu en mêlée et cette fois, Berdeu trouve la cible (3-0, 22'). Brive repart à l'attaque et utilise la puissance de Tevita Ratuva, malheureusement, le 2e ligne perd le ballon en passant au sol. A la suite d'un échange de jeu au pied, les brivistes remportent le duel en ayant une touche dans le camp lyonnais. Le lancer est perdu et la cavalerie (lourde) se met en marche. Josua Tuisova rentre en force dans la défense, les soutiens sont là et ça enchaine très rapidement. Tavite Veredamu accélère et sert Charlie Ngatai qui conclut cette action de presque 80 mètres (10-0, 26').

 

Alors que le match est entré dans le dernier quart d'heure de la première période, Lyon a fait sauter le verrou corrézien et les vagues déferlent. Nouvelle accélération et Brive se met à la faute et concède une pénaltouche à 5 mètres. Heureusement, le lancer n'est pas droit et prive Romain Taofifenua d'un essai (30'). Mais le LOU n'est pas rassasié. L'attaque allie à nouveau vitesse et puissance. On avance dans l'axe grâce aux frères Taofifenua mais aussi Bamba. Le pilier passe à Pierre-Louis Barassi qui conclut malgré les plaquages brivistes (17-0, 35'). Si la discipline allait plutôt bien jusque là, Brive retombe dans ses travers. Sur une pénalité vite jouée, Andrés Zafra commet deux fautes en une : pas à 10 mètres et croche-pied. Résultat : carton jaune pour le 2e ligne (39'). La sanction est immédiate : pénaltouche à 5 mètres, prise de balle, maul et essai pour Jordan Taufua (24-0, 40'). Brive a tenté des choses en début de période mais a totalement explosé dans le dernier quart d'heure face à la puissance lyonnaise, encaissant 3 essais. Le match semble déjà joué.

 

Deuxième période : un long calvaire

Une bonne nouvelle arrive dès le retour des vestiaires : le retour au jeu de Nico Lee, absent depuis presque 3 mois. Lyon maintient la pression et en supériorité numérique, les avants remportent le duel en mêlée. Berdeu réussit la pénalité (27-0, 45'). Brive est KO debout et n'arrive pas à conserver le ballon, un ballon trop rapidement rendu au pied. Lyon semble ralentir la cadence sans toutefois s'endormir en défense. Après Lee à la pause, le staff décide d'apporter du sang neuf avec pas moins de 5 changements (53'). Le CAB écarte au large mais la dernière passe n'est pas permise. Jurand est tout près de franchir mais ne parvient pas à servir Setariki Tuicuvu qui a un boulevard devant lui. La possession est briviste, le ballon navigue sur la largeur mais les joueurs ne trouvent pas la profondeur et ne franchissent pas. Petit à petit, la défense avance et va parvenir à récupérer le ballon. Le contre est alors lancé. Ngatai voit le décalage sur l'aile opposée et adresse une transversale à Toby Arnold qui crochète les derniers défenseurs pour marquer un nouvel essai lyonnais (34-0, 61'). Ce n'est peut être pas le meilleur moment pour connaitre ses débuts en Top 14 mais Tanguy Lacoste entre en jeu pour sa première avec le CAB (62'). Brive souffre de plus en plus et a totalement perdu le fil de la rencontre. Lyon occupe le camp briviste mais manque de précision dans ses multiples attaques. Mais toutes les attaques ne seront pas manquées. Brive se jette également dans la gueule du loup ! Nouveau ballon perdu en attaque et le contre va faire mal. Jean-Marc Doussain joue au pied dans le camp briviste. Axel Muller est passif sur l'action en se faisant piéger par le rebond en premier et en laissant Tuisova prendre le ballon en second. L'ailier passe les bras pour Beka Saghinadze qui marque le nouvel essai du LOU (41-0, 70'). Alors que tout se passe bien pour Lyon, arrive alors le point noir de l'après-midi. Sur une attaque, Josua Tuisova envoie son coude dans le visage à Tedo Abzhandadze. Carton rouge logique pour le lyonnais (73'). Ce carton rouge va offrir la seule occasion d'essai des brivistes dans ce match.

Brive cherche à sauver l'honneur à 5 mètres de la ligne d'en-but. Les avants s'y collent mais ne franchissent pas. Après une faute lyonnaise, on opte pour une mêlée à 5 mètres. On tente sur toute la largeur du terrain mais la défense lyonnaise reste organisée (au contraire de l'attaque briviste) et parvient à gratter le ballon et la pénalité. Quelque chose ne tourne pas rond dans cette équipe qui est en train de couler en silence (76'). Les dernières minutes s'écoulent et alors que Brive récupère le ballon à la sirène, Thomas Acquier ne veut pas revivre le scénario de la semaine précédente à Toulouse et ordonne à Vasil Lobzhanidze de taper en touche, histoire d'arrêter le calvaire. Une claque, une fessée, appelez ça comme vous voulez mais Brive devient de plus en plus inquiétant chaque semaine. Espérons que les deux semaines européennes vont permettre de trouver des solutions avant la venue de Clermont importantissime et capitale pour la suite de la saison.

 

Fiche technique

 

Lyon : 5 essais de Ngatai (26'), Barassi (35'), Taufua (40'), Arnold (61') et Saghinadze (70') ; 4 transformations (26', 35', 40', 61') et 2 pénalités (22', 45') de Berdeu, 1 transformation (70') de Pélissié ; 1 carton rouge pour Tuisova (73')

1 S.Taofifenua (55' Rey) - 2 Marchand (55' Charcosset) - 3 Bamba (55' Gomez Kodela) - 4 Lambey (64' Geraci) - 5 R.Taofifenua (64' Mayanavanua) - 6 Cretin - 7 Saghinadze - 8 Taufua (Cap) (71' Lambey) - 9 Doussain - 10 Berdeu (64' Pélissié) - 11 Veredamu (62' Tuisova) - 12 Ngatai (66' Regard) - 13 Barassi - 14 Tuisova (50' Laporte) - 15 Arnold

 

Brive : 1 carton jaune pour Zafra (39')

1 Tapueluelu (53' Brennan) - 2 Karkadze (53' Acquier) - 3 Japaridze (53' Ceccarelli) - 4 Zafra - 5 Ratuva (53' Paulos) - 6 Marais - 7 E.Abadie - 8 Voisin (Cap) (62' Giorgadze) - 9 Lobzhanidze (53' P.Abadie) - 10 Abzhandadze - 11 Muller - 12 Galletier (68' Tournebize) (70' Lobzhanidze) - 13 Tuicuvu - 14 Tournebize (MT Lee) - 15 Jurand (62' Lacoste)

 

En bref

Il y a une semaine, il y avait de la frustration après ce voyage à vide du côté de Toulouse alors qu'à minima, un bonus défensif était sécurisé. Après ce match à Lyon, pas de frustation car pour avoir de la frustration, il aurait fallu avoir un match à raconter. De match, il y en a pas eu. Dès que Lyon a décidé d'accélérer et de faire parler sa puissance, Brive a été renversé comme un fétu de paille. La situation devient critique avec une nouvelle prestation indigente en attaque. Cela fait depuis le début de saison que cela dure et il serait temps de s'en rendre compte et de trouver des solutions. Il reste 14 journées pour sauver le club et éviter une descente en Pro D2 qui tend les bras avec le jeu proposé depuis des semaines par le CAB.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 14
2 Montpellier 14
 
11 Pau 8
12 Brive 7
13 Bordeaux 6
14 Perpignan 5
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
Perpignan 19 13 Toulon
Bayonne 20 15 Bordeaux
Lyon 33 27 Stade Français Paris
Montpellier 43 17 Pau
Castres 12 6 Brive
Toulouse 37 10 Racing 92
Clermont 22 13 La Rochelle
Résultats Top 14