Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive
Publié le samedi 4 décembre 2021 à 06:00

La parenthèse Top 14 va se refermer aussi vite qu'elle s'est ouverte pour laisser la place aux coupes d'Europe. Avant, il y a une journée à disputer et Lyon reçoit Brive. L'écart est faible entre les deux équipes. Est ce que cela se confirmera sur la pelouse ?

Si on enlève Toulouse et Bordeaux, les 12 autres équipes se tiennent finalement en peu de points. C'est le cas notamment entre Lyon et Brive avec une victoire bonifiée d'écart alors qu'on s'approche de la mi-saison. Suspense total en Top 14 cette saison.

 

Bilan de la saison

Lyon : 5e avec 26 points (5 victoires, 0 nul, 6 défaites)

Brive : 10e avec 21 points (4 victoires, 0 nul, 7 défaites)

 

Lyon fait tout ce qu'il peut pour lutter chaque saison pour les phases finales et plus mais pour le moment, ça ne passe pas. La saison dernière, le LOU termine, vu son standing, a une décevante 9e place. Pas de Champions Cup au programme et les phases finales se feront sans lui. Alors, on repart au travail pour se mêler à la lutter et décrocher ce top 6. La saison commence bien avec une victoire face à Clermont mais les lyonnais n'enchainent pas à Pau. Pourtant en supériorité numérique pendant presque une heure, ils se montrent trop indisciplinés et le bonus défensif est une bien maigre consolation. On se remet à la tête à l'endroit avec la réception de Perpignan alors que deux gros morceaux arrivent au calendrier. Lyon est balayé au Racing en début de match mais profite d'une baisse de concentration pour revenir dans la rencontre. Le LOU échoue à 4 points mais passe tout près de la victoire. Le duel est intense face à Bordeaux mais les lyonnais ne parviennent pas à faire craquer la défense bordelaise. Bordeaux vient frapper un gros coup à Gerland en s'imposant. Après deux défaites, il faut réagir. La réaction arrive tout de suite avec une large victoire à Biarritz, une victoire bonifiée qui fait du bien à la tête. Vient le match référence face à Toulouse. Il faut batailler mais ça y est : Toulouse tombe enfin après 6 victoires consécutives. Lyon fait tomber le leader qui n'est plus invaincu. On aurait tendance à dire que désormais, les lyonnais sont lancés et bien, pas du tout. Le soufflet retombe rapidement avec une défaite au Stade Français et une, plus large, à Montpellier. Les montagnes russes se poursuivent. Si Castres est battu à Gerland, Lyon souffre à l'extérieur en s'inclinant à Toulon. Avant le début de la Challenge Cup, Lyon est dans le bon wagon mais on sent toujours une équipe en rodâge, qui a du mal à mettre son jeu en place et notamment à l'extérieur. Heureusement, Brive est à domicile mais les matchs sont souvent serrés donc méfiance.

Cette saison, il n'y aura pas un Agen ou un Perpignan (d'il y a 3 saisons) pour prendre dès la mi-saison la place de dernier du Top 14 et donc descendre automatiquement en Pro D2. Cette saison, il va falloir lutter jusqu'au bout pour obtenir ce maintien tant ce championnat est serré (12 points d'écart entre le 3e et le 14e). Chaque point vaut de l'or. Brive avait bien commencé sa campagne avec 10 points en 3 matchs et notamment ses deux succès bonifiés face à Perpignan et Pau, deux concurrents directs. Et puis, tout a commencé à se détraquer. L'attaque s'est alors mise en sommeil, incapable de produire quelque chose de correct pendant 80 minutes et notamment en seconde période, et la discipline a été oubliée pendant les vacances d'été. Résultat : Brive peine à avoir des résultats. Si la victoire est là contre le Stade Français, elle n'est pas aussi large qu'espérée. A Toulon, le CAB tente de faire un coup à l'extérieur mais se prend les pieds dans le tapis et oublie de produire quelque chose d'intéressant en attaque. Le désert offensif se poursuit face à La Rochelle qui inflige la première défaite à domicile aux brivistes avant que Biarritz ne se rebelle et donne une correction après l'heure de jeu. La situation commence à être grave tant d'un point de vue des résultats que du contenu des rencontres. A Castres, Brive se retrouve sur certains aspects et ramène un bon bonus défensif. Avec un effectif décimé (20 joueurs absents entre blessures et sélections), le CAB fait preuve d'une énorme solidarité et d'une envie de tous les instants pour stopper sa série de défaites et renouer avec la victoire face au Racing 92. La pause internationale ne va pas permettre de vider l'infirmerie alors il faut compter sur les internationaux pour faire quelque chose à Toulouse. Les brivistes sont devant pendant une heure avant de craquer face à son indiscipline : 22 pénalités pendant le match, 1 carton jaune, 1 carton rouge. Mais Brive a le bonus défensif entre les mains jusqu'à faire absolument n'importe quoi à la sirène et le perdre d'une manière incompréhensible et honteuse. Tous les points vont compter à la fin et avoir 4 points d'avance sur la zone rouge est bien mieux que 3. Les semaines passent et les maux brivistes sont toujours les mêmes. Est ce que la prise de conscience va avoir lieu à Lyon ? Espérons le pour la suite de la saison.

 

Les hommes forts

Même s'il a du mal à franchir le pallier, Demba Bamba reste une force de la nature, difficile à affronter. Romain Taofifenua amène de la puissance, du combat et fait du bien à son équipe. Dylan Cretin abat à chaque match un gros travail et couvre énormément de terrain, tout comme Beka Saghinadze qui n'aura pas mis longtemps à s'habituer au Top 14. Léo Berdeu s'installe comme l'ouvreur titulaire du LOU et réalise un gros début de saison en étant le meilleur réalisateur du championnat (119 points, 3 essais). La paire de centres Charlie Ngatai - Pierre Louis Barassi est très complémentaire et fait mal aux équipes tant en attaque qu'en défense. Beaucoup de vitesse et de puissance aux ailes avec Tavite Veredamu et Josua Tuisova.

Brive n'a pas trop le choix dans sa composition d'équipe. Vano Karkadze va amener son dynamisme en attaque et en défense. Luka Japaridze vit un changement de stature important en cette année 2021 avec une place de titulaire au CAB et ses premières sélections avec la Géorgie. Tevita Ratuva va amener de la taille et donc plus de problèmes à la touche lyonnaise pour manoeuvrer le contre briviste. Un contre particulièrement performant à Toulouse avec 10 touches volées dont 6 pour le seul Retief Marais. Avec la suspension d'Enzo Hervé, Tedo Abzhandadze va pouvoir montrer ses qualités sur plusieurs matchs d'affilée. Pour faciliter l'entente, Vasil Lobzhanidze l'accompagne à la charnière. Joris Jurand espère à nouveau trouver des espaces dans la défense adverse. Après-midi de première avec la première feuille de match de l'ouvreur des Espoirs Tanguy Lacoste et quasiment première avec le retour à la compétition pour Nico Lee, blessé au pied avant la 2e journée.

 

Bilan et confrontations

Lyon (à domicile) : VVDVV

Clermont (28-19), Perpignan (47-3), Bordeaux (15-20), Toulouse (25-19), Castres (30-23)

 

Brive (à l'extérieur) : DDDDDD

Montpellier (39-17), Bordeaux (29-10), Toulon (13-9), Biarritz (37-9), Castres (23-22), Toulouse (18-11)

 

Les deux équipes ont des trajectoires opposées mais plusieurs résultats sont serrés et cela aurait pu s'inverser, dans un sens comme dans l'autre. Des points en moins d'un côté, des points en plus de l'autre.

Lyon s'appuie sur Gerland avec 4 des 5 victoires obtenues cette saison acquises à domicile. Mis à part Perpignan, les autres rencontres ont été serrées mais c'est passé pour Lyon. Pour Brive, la victoire se fait attendre à l'extérieur, tout comme les points. Le CAB a laissé passer sa chance de marquer des gros points à l'extérieur à plusieurs reprises. Attention à ne pas le regretter à la fin.

Depuis que le LOU a déménagé à Gerland, cela se passe mieux face à Brive. Avant 2017, ça allait bien pour le CAB (1 victoire, 2 matchs nuls en 4 matchs). Depuis 2017, c'est 3 victoires en 3 matchs pour Lyon. La saison dernière, les lyonnais l'avaient emporté 24 à 7 lors de la 24e journée.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Lyon - Brive (coup d'envoi à 15h, arbitre : Mr Jonathan Gasnier)

 

Pour Lyon : 1 S.Taofifenua - 2 Marchand - 3 Bamba - 4 Lambey - 5 R.Taofifenua - 6 Cretin - 7 Saghinadze - 8 Taufua (Cap) - 9 Doussain - 10 Berdeu - 11 Veredamu - 12 Ngatai - 13 Barassi - 14 Tuisova - 15 Arnold

Remplaçants : 16 Charcosset - 17 Rey - 18 Mayanavanua - 19 Geraci - 20 Pélissié - 21 Regard - 22 Laporte - 23 Gomez Kodela

Absents : Goujon (cheville), Couilloud (mollet), Sopoaga (genou), Nakaitaci (genou), Mignot (adducteurs) et Bastareaud (genou)

 

Pour Brive : 1 Tapueluelu - 2 Karkadze - 3 Japaridze - 4 Zafra - 5 Ratuva - 6 Marais - 7 E.Abadie - 8 Voisin (Cap) - 9 Lobzhanidze - 10 Abzhandadze - 11 Muller - 12 Galletier - 13 Tuicuvu - 14 Tournebize - 15 Jurand

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Brennan - 18 Paulos - 19 Giorgadze - 20 P.Abadie - 21 Lacoste - 22 Lee - 23 Ceccarelli

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : LOU

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 14
2 Montpellier 14
 
11 Pau 8
12 Brive 7
13 Bordeaux 6
14 Perpignan 5
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
Perpignan 19 13 Toulon
Bayonne 20 15 Bordeaux
Lyon 33 27 Stade Français Paris
Montpellier 43 17 Pau
Castres 12 6 Brive
Toulouse 37 10 Racing 92
Clermont 22 13 La Rochelle
Résultats Top 14