Brive doit s'appuyer sur le positif pour Agen, l'analyse du match
Publié le mardi 1 décembre 2020 à 06:00

En une semaine, Brive va passer d'un pôle à l'autre. Avant Agen, il y avait ce match à La Rochelle. Chacun joue dans une cour différente et si le CAB a cherché à rivaliser avec le leader du Top 14, le résultat final est logique. Désormais, on s'appuie sur le positif pour construire les succès de demain.

Les points positifs

La conquête. Depuis le début de la saison, la conquête briviste est sur courant alternatif. Mais samedi à La Rochelle, Brive a enfin réussi à mettre toutes les pièces dans le bon ordre. La touche a poursuivi son bon passage actuel en étant propre sur ses propres lancers et volant plusieurs munitions aux rochelais. Les deux derniers essais démarrent de touches dans les 22 mètres adversaires. Les brivistes avaient également connu son lot de misères en perdant des munitions dans les zones de marques. Cette fois, ces munitions ont été gagnées et il y a eu essai derrière. Le point noir en ce début de championnat est la mêlée. Il y a un an, Brive avait connu une sale soirée à Deflandre. Là, les 80 minutes ont été bien meilleures et le CAB a tenu la distance dans ce secteur, sans connaitre de gros passages à vide. Brive a enfin son match référence dans le secteur de la mêlée. L'arrivée de Goderzi Shvelidze et surtout une prise de conscience ont permis aux brivistes de relever la tête en mêlée. Une bonne mêlée et une bonne touche : voilà enfin une partition de qualité de la part de la conquête du CAB.

Des joueurs du banc. Ces dernières semaines, Brive a souvent failli en seconde période et notamment en fin de match. Face à une équipe de La Rochelle qui a la mauvaise habitude de baisser de pied en seconde période, le CAB a réussi une bonne deuxième période et surtout une grosse fin de match. Marquer des essais à La Rochelle à Deflandre est une chose relativement rare (seul Nanai Williams avait marqué un essai) et Brive en a marqué 3 dont deux dans les 10 dernières minutes. Surtout, les brivistes ont pu compter sur un banc efficace. Wesley Douglas et David Delarue sont les marqueurs d'essais en fin de match. Les entrées de Hayden Thompson-Stringer et Peniami Narisia ont amené de la puissance et de l'avancée. Alors que cela avait été plus compliqué lors des derniers matchs, Brive a pu compter sur un banc performant pour relever la tête en seconde période et finalement faire match nul lors de la seconde période (12-12).

Les remplaçants vont faire du bien au CAB et notamment en fin de match

 

Les points négatifs

L'entame de match. Si La Rochelle connait des coups de mou en seconde période, ce n'est pas vraiment le cas en première période. La Rochelle construit généralement ses succès sur de grosses entames. Brive était prévenu et s'il voulait espérer quelque chose, il devait soigner son entame et résister comme l'avait fait l'équipe du côté de Bordeaux. Malheureusement, tout est allé de travers dès les premières minutes. Les offensives rochelaises provoquent des brèches dans la défense et le danger se rapproche trop rapidement dans l'en-but. En 10 minutes, Brive encaisse deux essais, écope d'un carton jaune et en plus va perdre ce joueur puni sur blessure. Les 14 points d'écart au final sont aussi ceux de la mi-temps mais aussi de ces premières minutes. Face à une équipe comme La Rochelle, leader du Top 14, cela ne pardonne pas d'accumuler autant de retard en si peu de temps. Dès samedi, Brive devra soigner son entame de match pour ne pas donner inutilement de la confiance à une (autre) équipe qui en manque.

Le jeu offensif. C'est un paradoxe dans cette rencontre. Oui, Brive marque 22 points à La Rochelle et devient l'équipe qui a marqué le plus de points à Marcel Deflandre. Le CAB marque aussi 3 essais lors de cette rencontre. Alors on pourrait dire que l'attaque de Brive a bien fonctionné. Mais en fait, cela n'a pas vraiment été le cas. Pendant une grande partie de la rencontre, Brive bute sur une défense et ne parvient à créer des différences. Si en face des joueurs comme Leyds, Rhule ou Sinzelle sont tranchants et mettent le feu dans la défense, ce n'est pas le cas de Brive. Les attaques sont souvent trop lisibles, comme sur cette attaque interceptée par Sinzelle et qui débouche sur l'essai d'Alonso Munoz. On ne retrouve plus ces avants qui mettent régulièrement l'équipe dans l'avancée. Les 3/4 manquent de joueurs pouvant faire régulièrement la différence sur des actions individuelles. Pour se sortir de ce mauvais pas cette saison, Brive va devoir trouver des solutions pour posséder un jeu d'attaque plus efficace. Actuellement, le CAB est à sa place mais on espère que des solutions vont être trouvées.

Attention danger avec un lancement de jeu trop lisible par l'adversaire

 

En conclusion

Il n'y avait pas grand chose à espérer du côté de La Rochelle. Même si, sur le papier, l'équipe était compétitive, le Stade Rochelais est une équipe supérieure au CAB et qui évolue avec beaucoup plus de confiance. Les brivistes encaissent une 6e défaite de rang et n'arrivent pas à se sortir de cette avant-dernière place. Avant de se rendre à Agen dans un match pas encore capital mais très important pour le maintien, Brive a, malgré tout, des satisfactions à sortir de ce match comme la conquête et la réaction en fin de match. Le CAB n'aura pas le droit à l'erreur à Armandie samedi.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Stade Français Paris 53
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 36
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 22
Lyon 41 30 Clermont Ferrand
Stade Français Paris 46 32 Pau
Toulouse 34 16 Racing 92
Bayonne 23 26 Castres
Toulon 34 17 Agen
Brive La Rochelle
Bordeaux Montpellier
Résultats Top 14