Brive ne trouve pas les clés pour le cadenas à Castres (12-6), le résumé du match
Publié le dimanche 25 septembre 2022 à 06:00

La pluie n'est jamais une amie pour voir un match offensif. Quand les défenses ont décidé de poser le cadenas sur une rencontre, vous obtenez le match entre Castres et Brive. Un match serré, avec peu d'occasions de s'enflammer et un résultat au final décevant pour le CAB

Pour ce match, Castres retrouve plusieurs cadres habituels dans son XV de départ. Avec toujours encore plus de blessés, Brive continue de bricoler en faisant appel à 3 nouveaux Espoirs.

 

Première période : Castres gère mieux le vent

Brive ne rentre pas très bien dans le match en se mettant à la faute en touche. Sans trembler, Julien Dumora ouvre le score (3-0, 3'). Les brivistes perdent leur premier ballon en touche mais cela se termine par une mêlée briviste à la suite d'un en-avant castrais. Derrière cette mêlée, le CAB lance le jeu mais l'arbitre siffle une nouvelle faute. Déjà fautif sur la touche, Esteban Abadie est sanctionné d'une entrée sur le côté du ruck. Dumora creuse l'écart (6-0, 8'). Brive commence à entrer petit à petit dans la partie et sur une possession dans le camp castrais, la défense locale est signalée hors-jeu. A 40 mètres, Enzo Hervé réussit la pénalité (6-3, 10').

Ces premiers points donnent des idées aux brivistes qui mettent la main sur le ballon. Castres se montre indiscipliné avec une faute en mêlée puis un plaquage dangereux. Hervé a la possibilité d'égaliser mais sa tentative passe à côté (15'). Plus le temps s'écoule plus les défenses prennent le dessus. Il y a beaucoup de déchet des deux côtés et le match peine à trouver un rythme intéressant. Brive ne parvient pas à faire fructifier ce vent dans le dos en première période. Les 3/4 castrais s'essaient à la relance pour ouvrir des brèches dans la défense adverse mais elle est bien en place et parvient à repousser chaque tentative même si sur certaines tentatives, il faut savoir concéder du terrain et provoquer la perte de balle. Brive est privé de ballon et se retrouve sous pression comme à l'image de cette sortie de mêlée mal maitrisée et pénalisée suite à un excellent grattage d'Asier Usarraga. Castres entre dans les 22 brivistes mais la défense est toujours là mais cette défense est prise à la faute tandis que les passes manquent de précision en bout de ligne à Castres. Qu'à cela ne tienne, Dumora ajoute 3 nouveaux points (9-3, 30'). Sur cette action défensive, Enzo Hervé se fait déblayer mais sa jambe est en porte-à-faux. Nouveau joueur blessé et nouveau jeune lancé dans le grand bain : Tom Raffy, 18 ans (30'). Comme on enchaine les en-avants dans ce match, les mêlées se succèdent et la mêlée briviste est de grande qualité et notamment Wesley Tapueluelu qui a bien changé depuis la saison dernière. Mais si la mêlée et la défense vont bien, ce n'est pas trop le cas pour l'attaque et la discipline. Depuis le début de la rencontre, c'est l'amour fou entre Sammy Arnold et Ludovic Cayre et l'irlandais parle beaucoup, ce qui a le don d'agacer l'arbitre. Castres n'est plus qu'à quelques mètres de l'en-but briviste mais le contre en touche fait merveille à Brive. Juste avant la sirène, Castres déclenche un maul mais Brive est sanctionné. Nouvelle pénaltouche et nouveau contre pour le CAB. Avec une 3e ligne Abadie - Gué - Voisin, il y a du matériel dans ce secteur. Sur cet ultime contre, la partie se met en pause et voit Brive être mené dans un match sans grande envolée mais avec beaucoup de déchets.

 

Deuxième période : la défense est là, pas l'attaque

Elle était annoncée et elle arrive à l'heure : la pluie s'invite à la fête et déjà que le spectacle n'était pas folichon, cela ne va rien arranger. Castres commet une erreur avec une touche directe trouvée alors que le ballon avait été entré dans les 22 mètres. Belle munition à venir pour Brive. Le maul se structure bien, avance et Castres se met à la faute. Première tentative en pro et premiers points pour Tom Raffy (9-6, 43'). Brive s'accroche à Castres avec très peu de munitions. Marcel Van Der Merwe est sanctionné mais la tentative lointaine de Dumora passe à côté (47'). Le staff briviste décide d'apporter du sang neuf en changeant intégralement sa première ligne. Castres cherche toujours à jouer et à se faire des passes mais vu la météo, c'est peine perdue avec un nouvel en-avant. Brive n'arrive pas à créer quelque chose avec le ballon et les entrants font plus du bien au pack castrais qu'au pack briviste. La mêlée briviste est sanctionnée et cette fois, Dumora ne passe pas à côté (12-6, 55'). Le CAB enchaine les fautes et il est rappelé à l'ordre par Mr Cayre. Les brivistes sont au point de rupture mais Dumora n'arrive pas à dompter le vent qui devient capricieux avec l'arrivée de la pluie (58'). Les castrais jouent, entrent dans les 22 mètres mais se heurtent inlassablement sur le mur briviste. Ca plaque bien, ça coulisse bien et quand une ouverture se présente, Matthieu Voisin pose les mains et obtient une pénalité sur un grattage des plus bienvenus (60'). La mêlée briviste a complètement perdu le fil de la partie et se met à nouveau à la faute, attention au carton jaune. Dumora s'élance mais touche le poteau ! (65') Si on ne décrit pas d'attaques brivistes, c'est qu'il n'y en a pas ! C'est une attaque défense qui se produit mais pour le moment, Castres ne fait pas le break, reste sous la menace des brivistes qui peuvent frapper à tout moment. Voisin retrouve des couleurs lors de cette rencontre avec une nouvelle pénalité récupérée, cette fois à l'intérieur d'un maul, comme un vieux briscard qui navigue au coeur avant de mettre les mains sur le porteur de balle (70'). Les minutes défilent et Brive est à portée à la fois d'un bonus défensif et d'une victoire. Mais si la défense réalise un match XXL, cela ne s'est pas transmis à l'attaque qui vit un calvaire. Brive peine à entrer dans le camp castrais mais voilà peut être le coup de pouce du destin. Louis Le Brun tape directement en touche et voilà une excellente munition. Malheureusement, Lucas Da Silva et l'alignement briviste se font contrer et le CAB laisse passer une grosse occasion. A quelques secondes de la fin, Santiago Arata joue au pied mais Vilimoni Botitu part devant le coup de pied de son demi de mêlée. Nous sommes à 45 mètres des poteaux, dans l'axe avec possiblement un vent défavorable. Que faire pour Brive ? La tenter ou jouer la touche pour peut être se rapprocher d'une victoire hold-up ? C'est la première option qui est prise et le jeune Raffy prend ses responsabilités.

Il s'élance mais sa tentative passe à droite et cela scelle la rencontre (80'). Dans un match intense mais pauvre techniquement, Brive revient bredouille de Castres. La défense n'est pas récompensée pour tous les efforts fournis.

 

Fiche technique

 

Castres : 4 pénalités (3', 8', 30', 55') de Dumora

1 Walcker (47' De Benedittis) - 2 Barlot - 3 Azar (47' Hounkpatin) - 4 Nakarawa (MT Maravat) - 5 Staniforth (Cap) - 6 Champion de Crespigny (70' Raisuqe) - 7 Usarraga (47' Babillot) - 8 Delaporte - 9 Fernandez (23' Arata) - 10 Le Brun - 11 Nakosi - 12 Botitu - 13 Cocagi - 14 Palis - 15 Dumora

 

Brive : 1 pénalité (10') de Hervé, 1 pénalité (43') de Raffy

1 Tapueluelu (47'-71' Fraissenon) - 2 Dufour (47' Da Silva) - 3 Van Der Merwe (47'-71' Ceccarelli) - 4 Rixen (61' Papali'i) - 5 Delannoy (70' Rixen) - 6 E.Abadie (Cap) - 7 Gué (73' Bedou) - 8 Voisin - 9 P.Abadie (69' Sanga) - 10 Hervé (30' Raffy) - 11 Muller - 12 Arnold (61' Galletier) - 13 Tuicuvu (76' Arnold) - 14 Grandidier-Nkanang - 15 Jurand

 

En bref

Ce nouveau déplacement de Brive à Castres n'a pas changé la règle des dernières saisons : c'est serré jusqu'au bout. Bon par contre, les essais sont restés quelque part en ville mais pas au stade. Le match a été cadenassé par les défenses et notamment celle de Brive qui a réussi un match XXL. Cela a souvent ressemblé à une attaque-défense, Castres tentant de trouver des espaces et Brive se montrant efficace aux plaquages et patient jusqu'à la faute de main des locaux. Avec la blessure d'Enzo Hervé, la responsabilité du jeu et du but s'est retrouvée sur les épaules de Tom Raffy, ouvreur de 18 ans des Espoirs qui faisait ses débuts en professionnel. A la sirène, il aurait pu se transformer en héros en passant la pénalité du bonus défensif mais Brive va revenir bredouille du Tarn. Il faut clairement faire mieux offensivement pour récupérer des points à l'extérieur.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Stade Français Paris 32
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon Racing 92
Résultats Top 14