Brive doit et va apprendre de cette défaite, l'analyse du match
Publié le mardi 20 octobre 2020 à 06:00

A part dans les années 90 sinon un Brive - Toulouse, c'est le match entre David et Goliath. Parfois, comme la saison dernière, c'est David qui gagne. Samedi, c'était Goliath. Le CAB n'avait pas le droit à l'erreur pour l'emporter. Il en a fait et doit s'incliner, contre plus fort.

Les points positifs

La réaction de l'équipe. Comme l'a évoqué à la fin du match Thomas Laranjeira, les brivistes n'ont pas baissé les bras. Malgré une entame de match compliquée, Brive est revenu à plusieurs reprises proche au score mais n'est pas parvenu à passer devant. Mené 19-9 à la pause puis 22-9 en tout début de seconde période, le CAB va enfin réussir à percer le verrou toulousain. Tout part derrière une mêlée. Tout est bon, les passes, l'appel à vide de Seva Galala et enfin la prise d'intervalle d'Eneriko Buliruarua. Même s'il y a 16-22, on se met à y croire du côté de Brive. L'espoir n'a pas changé de camp mais on se dit pourquoi pas. Pendant quelques minutes, Brive est mieux, plus entreprenant mais il va gâcher quelques occasions qui auraient pu mettre du doute dans la tête des toulousains. Passé cet orage, Toulouse reprend sa marche en avant. Brive aurait pu lâcher mais il s'est accroché et a joué avec ses moyens.

Brive n'a pas lâché et a su montrer de belles choses



 

Les points négatifs

L'entame et l'efficacité. Brive aime bien attaquer fort ses rencontres. Cela avait été le cas contre Bayonne et Pau. A Bordeaux, c'était plus l'aspect défensif qui avait été mis à l'honneur. Face à Toulouse, Brive a patiné tant en attaque qu'en défense. Le CAB a toujours couru après le score et à chaque fois qu'il recollait un peu au score, Toulouse reprenait de la marge et se détachait à nouveau. Brive n'a pas démérité mais Toulouse a été plus efficace sur de nombreuses facettes du jeu. Les brivistes ont eu la possession, l'occupation et cassent presque autant de plaquages que leurs adversaires mais ces mêmes adversaires ont dominé le jeu au sol, ont beaucoup plus franchi, ont parcouru plus de mètres offensivement, ont mieux plaqué et ont surtout marqué 5 essais (pour 1 seul côté briviste). Pour gagner face à ce Toulouse là, il fallait s'approcher du match parfait et espérer un relâchement côté Toulouse. Cela n'a pas été le cas, la leçon est dure mais espérons qu'elle soit bénéfique pour le CAB.

La touche. Non, ce n'est pas notre obsession mais la touche se retrouve (trop) souvent dans les points négatifs des rencontres du CAB. On commence à être à court d'arguments et d'explications. Depuis plusieurs années, Brive n'a pas un alignement performant et même si les joueurs changent, si les entraineurs changent, le problème reste toujours le même. En fait, Brive est plutôt bon entre les 22 mètres mais se montre fragile dans les 22 mètres (offensifs et défensifs). Le premier essai de Toulouse vient d'une touche perdue. En seconde période, le CAB a manqué l'occasion à deux reprises de recoller au score mais encore une fois, les lancers ont été perdus alors que les brivistes avaient deux très bonnes positions d'attaque. Sur ce match, Brive a surtout perdu les ballons tout seul avec des lancers et des prises de balle non assurés. Où est passé cet alignement du CAB qui faisait des dégâts il y a quelques années ?

Ni le bon moment ni le bon endroit pour perdre une touche

 

L'arbitrage. A la demande générale (!!!), on va évoquer l'arbitrage ! Disons que le public briviste n'a pas forcément apprécié la performance de Mr Minéry. Mais soyons réalistes aussi : Toulouse était supérieur à Brive et n'a pas eu besoin de l'arbitrage pour l'emporter. Les supporters toulousains ont dans le viseur Joris Jurand. Ce geste face à Chelsin Kolbe est dangereux et totalement inutile (si Kolbe sort blessé à la hanche, Jurand peut tout aussi bien y laisser le genou) et aurait dû être sanctionné (comme tous ces gestes qui consistent à plonger sur le marqueur alors que l'essai est aplati). Mr Minéry partait pour jaune + pénalité après avoir vu la vidéo mais il s'est (on l'a) déjugé pour ne pas sanctionner le geste du briviste. Les brivistes ont peu goûté les actions de la fin de la première période, d'abord le double plaquage sur Marais (avec un plaquage sans vraiment y mettre les bras de Faumuina) et l'action sur Laranjeira. Les brivistes réclament un plaquage haut, les toulousains plaident que leur joueur se baisse au maximum (pourtant contre Marais, il s'était vraiment baissé). L'arbitre ne signalera rien du tout et les brivistes rentrent aux vestiaires frustrés. En seconde période, c'est le 4e essai qui fait parler. Il y a d'un côté le carton jaune de So'otala Fa'aso'o et de l'autre la poussette dans le dos sur Enzo Hervé. De l'avis d'un arbitre, le carton jaune est sévère et la poussée dans le dos peut se siffler. Si Fa'aso'o prend jaune, on pourra peut être regretter que Cros ne prenne pas la même sanction pour une faute volontaire (maul écroulé). Disons que pour son premier match de Top 14, Mr Minéry n'a pas connu son meilleur match. Encore une fois, le sort du match ne s'est pas joué sur l'arbitrage.

 

En conclusion

A la vue des compositions, on se doutait que ça allait être très compliqué. Toulouse a frappé dès la moindre erreur briviste. Brive a couru après le score et n'avait pas forcément les armes pour bousculer le bloc toulousain. Il y a bien eu cette lueur d'espoir en début de seconde période mais cela aurait limite un petit miracle même d'obtenir le bonus défensif. Alors certes, ce n'est pas la même démonstration que le Racing 92 la saison dernière mais c'est une leçon de réalisme. Cela montre aussi le chemin qui reste à parcourir au CAB pour passer du statut "maintien" au statut "Europe".

 

Images : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 La Rochelle 30
2 Toulouse 24
 
12 Castres 11
13 Brive 10
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 9
Castres 29 30 Bordeaux
Pau 16 22 Toulouse
Agen 9 38 Toulon
Bayonne 29 20 Montpellier
Brive 19 23 Racing 92
Stade Français Paris 35 13 La Rochelle
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14