Brive a retrouvé l'envie de vaincre, l'analyse du match
Publié le mercredi 10 novembre 2021 à 06:00

Le défi était grand à relever pour Brive mais qui a su trouver les forces nécessaires pour soulever cette montagne. Il en fallait de la force compte tenu de l'adversaire et du contexte autour de cette rencontre. Les brivistes se sont retrouvés sur ce match et peuvent construire dessus.

 

Les points positifs

La victoire. Plus qu'autre chose, il fallait gagner samedi face au Racing 92. La période était compliquée mais peu importe la manière de l'obtenir, la victoire était essentielle. Brive restait sur 4 défaites en championnat dont une à domicile face à La Rochelle. Après la trêve, le calendrier offre deux nouveaux déplacements (Toulouse et Lyon) avant la réception de Clermont le lendemain de Noël. Donc, avec une défaite face au Racing, la série aurait pu monter vraisemblablement jusqu'à 7 défaites de rang et aussi une dernière place au classement. Mais ce scénario ne se produira pas avec cette victoire qui stoppe plusieurs séries. La première est donc la série en championnat et la seconde est la série face au Racing 92 qui restait sur 6 victoires de rang dont 3 au Stadium. C'est un grand ouf de soulagement que les brivistes poussent au moment de se reposer pendant quelques jours.

La solidarité défensive. Entre la mauvaise série de résultats et une liste d'absents longue comme le bras, Brive ne s'avançait pas en pleine confiance face au Racing 92. N'importe quelle équipe à qui il manque au minimum une douzaine de joueurs va être dans la difficulté pour aller chercher une victoire. Samedi, il manquait 19 joueurs au CAB, 10 pour blessure et 9 pour sélection. Dans ces conditions, il fallait une grosse solidarité et une pincée de miracle pour décrocher la victoire. Depuis le début de la saison, la défense est un atout de cette équipe. Et cet atout s'est avéré fort utile notamment en seconde période. Brive n'a pratiquement pas concédé d'occasions d'essai mis à part l'occasion à Bernard Le Roux et l'ultime action à la sirène. Les brivistes ont défendu "comme des chiens", pliant mais ne cédant pas. Il y a eu quelques loupés au plaquage (33 plaquages manqués et 79% de réussite) mais si Brive a reculé, notamment en seconde période, Brive a réussi à remettre la marche en avant pour faire reculer l'attaque du Racing et la faire douter. Brive a été dedans au niveau de l'engagement et des duels de la première à la dernière minute et la victoire en a été la récompense.

Les seconds couteaux. On ne veut pas du tout être méchant en utilisant ce terme mais compte tenu des nombreux absents, Brive a dû faire appel à des joueurs qui n'entrent pas dans la première rotation habituellement. Comme l'a souligné Saïd Hirèche dans les vestiaires à l'issue de la rencontre, c'est tout un groupe qui a gagné, pas seulement les 23 qui ont joué mais aussi les hors groupe et les Espoirs, présents en nombre à l'entrainement pendant la semaine. Deux joueurs ont particulièrement été en valeur samedi face au Racing : Soso Bekoshvili et Esteban Abadie. Bekoshvili connaissait sa 4e rencontre et sa 2e titularisation de la saison. Barré par Luka Japaridze et Pietro Ceccarelli, difficile d'avoir du temps de jeu. Mais samedi, c'était son jour. Le géorgien a fait du bon boulot en attaque (7 courses, 10 mètres parcourus, 2 défenseurs battus), a été solide en mêlée et a été très performant en défense (13/13 au plaquage). Lui, il revient de nulle part ! Blessé aux cervicales à Lyon la saison dernière, Esteban Abadie connaissait sa 2e titularisation après celle à Castres. Et comme face au CO, il a été performant et notamment en défense (en y laissant une arcade au passage !) avec un très beau 13/14 au plaquage. Et cerise sur le gâteau, Abadie rejoint les Barbarians pour remplacer son capitaine Saïd Hirèche. La bonne étoile est là !

 

Le point négatif

L'efficacité offensive. C'est compliqué de demander plus qu'une victoire dans les conditions épiques de préparation de cette rencontre. Mais il va bien falloir se pencher sérieusement sur ce problème offensif. A l'intersaison, Brive s'est séparé de James Coughlan, son entraineur de la défense, et la défense n'a jamais été aussi forte. Tandis que l'attaque a baissé de niveau. A croire que Coughlan était l'entraineur de l'attaque ! Plus sérieusement, en 10 matchs, Brive vient de connaitre son 4e match sans marquer d'essai, son 7e match avec 0 ou 1 essai marqué. Brive est la 12e attaque en nombre de points et d'essais marqués. C'est dommage car avec le niveau de la défense, il y aurait moyen d'être bien mieux au classement. Comme depuis le début de la saison, le CAB a eu ses occasions en première période mais n'est pas arrivé à concrétiser, parfois avec des mauvais choix, parfois avec des fautes offensives. Le retour de plusieurs joueurs après la trêve (notamment les internationaux et peut être certains blessés) doit permettre au CAB de trouver une force offensive constante. Car la défense ne pourra tenir à se rythme toute la saison et elle aimerait bien recevoir un peu d'aide de l'attaque et pas seulement en première période.

En conclusion

Les probabilités d'une victoire de Brive face au Racing 92 étaient faibles, pas nulles mais faibles. Mais le CAB a su faire déjouer les pronostics et décrocher une victoire vitale pour la suite de la saison. Dans la lignée de leur match à Castres, les brivistes se sont appuyés sur leurs valeurs de solidarité et d'engagement. Un engagement vu dès le début du match et qui n'a pas faibli jusqu'à la fin. Brive a manqué d'efficacité offensive mais la résistance défensive a tenu bon pendant 80 minutes. Il n'y a rien de mieux qu'une victoire avant plusieurs jours de vacances durant cette trêve internationale.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Bordeaux 33
 
9 Pau 22
10 Brive 21
11 Toulon 20
 
13 Biarritz 18
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Perpignan 26 24 Clermont Ferrand
Montpellier 25 24 Castres
La Rochelle 36 8 Pau
Biarritz 17 14 Stade Français Paris
Toulon 19 13 Lyon
Toulouse 18 11 Brive
Racing 92 Bordeaux
Résultats Top 14