Le CAB joue à se faire peur (très peur), l'analyse du match
Publié le mardi 5 décembre 2017 à 06:00

La course au maintien va être longue, avec de nombreux chamboulements et des duels directs. Samedi, Brive et Oyonnax s'affrontaient en Corrèze. Si le CAB s'est imposé, cela ne s'est pas avéré si facile que ça. Il faudra être très solide pour assurer sa place dans le prochain Top 14.

Les points positifs

Sortir de la zone rouge. Au vu de la journée, Brive se devait de sortir de la zone rouge. En recevant Oyonnax et avec Agen en déplacement à Clermont, le CAB n'avait d'autre choix que de gagner une place au classement. Cela a été compliqué, surement plus compliqué que prévu mais Brive assure le minimum en l'emportant face à la lanterne rouge, concurrent direct au maintien. Cette victoire ne solutionne pas tout, Oyonnax repart avec un bonus défensif, un point qui pourrait compter au moment du match retour et du goal average particulier entre les deux équipes. Mais l'essentiel est fait, à savoir gagner et finalement enchainer une troisième victoire de suite à domicile. La prochaine rencontre sera à nouveau un choc d'en bas : Agen - Brive. Le CAB saura s'il passe Noël dans la zone rouge ou juste au dessus.

Les cadres se montrent. En tout début de saison, l'équipe était perdue et cherchait à structurer sa nouvelle chaine de commandement. Les départs de Guillaume Ribes, Arnaud Méla, Jean Baptiste Péjoine notamment ont laissé des trous dans le leadership. A Bordeaux, Arnaud Mignardi a fait son match référence. Il a confirmé contre Oyonnax avec une performance défensive de mammouth : 22 plaquages réussis (sur 24) ! François Da Ros a sorti un très bon match avec un 7/7 sur ses lancers en touche et une grosse activité en défense (15/18). Benjamin Lapeyre apporte du dynamisme sur son aile avec 62 mètres parcourus (en 10 courses) et 3 défenseurs battus. Et comment ne pas signaler Saïd Hirèche. Très présent en défense (10/10 au plaquage), le capitaine s'est envolé pour récupérer la balle de match d'Oyonnax.

Saïd "Superman" Hirèche !

 

Benito Masilevu. Dommage qu'il fonctionne par cycle. Après une magnifique première saison, Benito Masilevu a eu du mal à confirmer. En prenant du poids musculairement, il a perdu l'explosivité qui faisait sa force. Lors de la deuxième partie de saison dernière, Brive a pu compter sur lui au sein du trio d'ailiers (avec Takudzwa Ngwenya et Benjamin Lapeyre) qui s'est dégagé dans le sprint final. En début de saison, il ne rentrait pas forcément dans les plans du staff mais il a su être patient. Et depuis 3 matchs, le fidjien est en confiance. Contre Oyonnax, Benito vient de marquer son 3e essai en autant de rencontres. Cette fois, c'est vraiment un pur essai d'ailier, un contre un, cadrage débordement d'école. Samedi, Masilevu a parcouru 38 mètres (en 6 courses), effectué 2 franchissements et battu 3 défenseurs. Sur cette séquence, les stats ne sont pas monstrueuses mais finalement constantes : 3 matchs, 3 titularisations, 20 courses, 136 mètres parcourus (6.8 mètres par course), 4 franchissements, 6 défenseurs battus, 3 essais, 14 plaquages réussis (sur 17). Continue comme ça Benito !


Benito "tchic tchac" Masilevu !

 

Les points négatifs

Manque de maitrise. Alors qu'on avait vu un Brive joueur et plaisant à voir jouer la semaine dernière à Bordeaux, ce match contre Oyonnax fut tout autre. Nous n'avons pas senti un Brive libéré mais plutot un Brive tendu. En fin de match, c'était presque un Brive petit bras qui cherchait plus à préserver sa maigre avance au score qu'à creuser définitivement l'écart. Brive n'est jamais parvenu à distancer Oyonnax qui à force de jouer est toujours revenu et est même passé devant vers l'heure de jeu. C'était déjà limite contre le Stade Français, c'est encore le cas contre Oyonnax. A domicile, il va falloir que le CAB prenne les choses en main et impose son tempo et son jeu sous peine de revivre les mésaventures du début de saison.

Gaëtan Germain. Si des joueurs sont en train de retrouver leur meilleur niveau, d'autres sont dans le doute. Gaëtan Germain fait partie de ce groupe. Après sa tentative manquée à Bordeaux, 3 autres sont venues se rajouter à la liste samedi. Si la première manque juste un peu de distance (l'échec est pardonnable), les deux dernières font plus parler. Dans la même situation, Germain vient de manquer ses 3 dernières pénalités dans les dernières minutes d'une rencontre. Les saisons précédentes, le buteur briviste aurait surement passé ces pénalités. Est ce qu'il est toujours un peu blessé au dos ? Est-il en manque de confiance à cause d'un début de saison passé à l'infirmerie ? Est-il un peu déstabilisé par l'émergence à son poste de joueurs comme Benjamin Lapeyre et Thomas Laranjeira, plus efficaces dans le jeu ? Si Brive veut se maintenir, il lui faudra un buteur fiable et efficace. Germain l'a prouvé par le passé qu'il pouvait l'être, à lui de se servir de cette nouvelle concurrence pour redevenir indiscutable.

Germain a perdu sa précision dans les derniers instants

 

En conclusion

En plus d'avoir eu froid, les supporters ont eu mal au coeur. Après le Stade Français, nouveau match à domicile à suspense (on peut aussi rajouter le déplacement à Bordeaux dans cette catégorie "stressante"). Le CAB a pourtant bien commencé la rencontre mais n'a jamais su faire le break face à une équipe d'Oyonnax plus qu'accrocheuse qui repart avec un bonus défensif mérité. Si les brivistes commencent à retrouver plusieurs cadres qui enchainent les bonnes performances, d'autres sont dans le doute et sont loin d'être à leur meilleur niveau. Il faut désormais profiter du double affrontement contre le Connacht (3 victoires en 7 matchs en Pro 14) pour se roder et redonner confiance à tout un groupe avant le gros affrontement à Agen lors de la 13e journée.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 56
2 Racing 92 54
 
11 Stade Français Paris 27
12 Brive 25
13 Agen 23
14 Oyonnax 14
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 17
Toulon 43 5 Stade Français Paris
Oyonnax 30 43 Montpellier
Brive 16 21 Pau
Agen 25 52 Toulouse
Lyon 36 10 Clermont Ferrand
Bordeaux 6 7 Castres
Racing 92 19 12 La Rochelle
Résultats Top 14