Brive débute d'une très belle façon sa saison, l'analyse du match
Publié le mardi 8 septembre 2020 à 06:00

Brive a réussi sa première journée de Top 14 et s'en va occuper le fauteuil de leader. Face à Bayonne, le CAB a montré un visage plus que séduisant en première période avant de retomber quelque peu dans ses travers après la pause. Début de saison rime souvent avec réglages.

Les points positifs

La victoire. Après tant de mois d'attente, le seul fait de revenir au stade et d'assister à une rencontre de rugby était déjà une victoire. Le contexte est particulier et un retour à la normale n'est vraiment pas pour de suite donc tout le monde va devoir prendre son mal en patience et s'adapter à la situation. Brive avait quitté le Top 14 après une victoire convaincante (et nécessaire à l'époque) face à Lyon. Brive revient avec une victoire convaincante pour entamer cette saison 20/21. C'est parfait pour bien lancer la saison, une victoire à domicile, face à un concurrent direct qui repart sans rien, un goal-average intéressant en vue du match retour. Et cerise sur le gâteau : Brive est leader du Top 14 à l'issue de la première journée ! Cela risque de ne pas durer alors profitons-en !

La première période. Après un si long arrêt, on pouvait craindre un long round d'observation entre les deux équipes après une si longue pause. Mais finalement, les sensations sont bien revenues et rapidement. Brive prend rapidement le dessus sur son adversaire et déploit un jeu offensif de qualité. On fait parler la puissance des avants, la vitesse des 3/4, la vista de la charnière. Mais aussi la puissance des 3/4 et la technique des avants. Le CAB marque 3 essais bien différents mais le collectif est impliqué partout. Le premier vient à la suite d'un gros temps fort sur la ligne bayonnaise, l'attaque a balayé toute la largeur avant qu'Enzo Hervé s'engouffre dans un trou. Le deuxième essai est une combinaison en touche pour envoyer Mitch Lees marquer en force. Le troisième part d'un petit coup de pied par dessus d'Hervé, récupéré par Nico Lee. Derrière, on écarte rapidement. Lee, encore lui, déchire le rideau avant de trouver Peet Marais en position d'ailier. Le 2e ligne sert Setareki Bituniyata qui crochète Ravouvou pour aller en terre promise. Mis à part deux cadeaux offerts aux bayonnais, les brivistes ont plané sur la période, menant 27-6. Tout était là : attaque, défense, touche, discipline. Que demande le peule ?

Nico Lee a posé de gros problèmes tout au long de la rencontre à Bayonne

 

La touche. Cet alignement nous a donné à de nombreuses reprises des sueurs froides la saison dernière. Les matchs contre Pau et Agen ont été d'une souffrance terrible. Le mois d'août n'a pas rassuré du tout, entre les matchs amicaux et les blessures (Karkadze, Acquier, Narisia). Brive débute son championnat avec deux nouveaux talonneurs : Florian Dufour et Badri Alkhazashvili (tout juste arrivé de Lyon en qualité de joker médical). Si on ne se trompe pas sur les comptes, Brive n'a perdu que 2 ballons (une touche contrée et un mauvais lancer) et la touche a permis de mettre à mal le pack bayonnais. Le 2e essai est une combinaison en touche. Dufour et Alkhazashvili ont été précis dans ce secteur, souvent décrié mais qui a parfaitement répondu présent dimanche soir. Samedi, à Bordeaux, cela risque d'être costaud dans ce secteur. Il faudra chercher à être tout autant précis.

 

Les points négatifs

L'entame de seconde période. Après la mi-temps, deux choses étaient certaines (ou quasi) : Bayonne allait réagir (sinon le voyage retour vers le Pays Basque allait être très très long) et Brive allait manquer sa reprise (comme souvent la saison dernière). A 27-6, le public n'avait pas validé le bonus offensif mais espérait malgré tout vivre une seconde période sans stress. Manqué. Brive est privé de ballons, défend dans son camp et subit les assauts de bayonnais revanchards. La sanction est immédiate : 2 essais (pénalité et Ulugia) et voilà Bayonne de retour aux affaires avec un 14-3 infligé en à peine 15 minutes. La tension et la pression sont en train de changer de camp. Fort heureusement, l'indiscipline basque va aider le CAB à maintenir à distance raisonnable son adversaire du jour et à revenir s'installer sur quelques temps forts dans le camp bayonnais. Brive n'a pas su "tuer" le match après la pause. Malgré l'échauffement au retour des vestiaires, cela n'a pas permis de faire chauffer suffisamment le moteur. A méditer avant les prochains matchs de championnat.

La mêlée. Si la touche a performé dimanche, la mêlée a vécu une partie contrastée. Le huit de devant a gagné plusieurs affrontements (dont certains très importants en fin de rencontre) mais dans l'ensemble, c'est Bayonne qui a remporté ce duel. Les piliers brivistes ont été à plusieurs reprises sanctionnés et cela donne l'impression qu'ils n'ont pas trouvé la clé de l'énigme posée par les piliers bayonnais. Le premier essai bayonnais est le résultat d'une mêlée emportée à 5 mètres de l'en-but briviste qui va déboucher sur un essai de pénalité. Brive n'a pas été tout le temps dominé mais a été plus que bougé dans ce secteur et a perdu son duel. Marc Dal Maso va sûrement bien analyser la performance des siens pour préparer un petit programme avant Bordeaux afin de rectifier le tir en Gironde.

La mêlée du CAB a connu des hauts mais aussi des bas dimanche

 

En conclusion

Brive ne pouvait espérer meilleur démarrage ! Une victoire propre et maitrisée (dans son ensemble) face à Bayonne, concurrent direct dans la 2e partie du tableau et le CAB s'adjuge le maillot jaune au bout de la première journée. Le jeu proposé durant le premier acte a été d'une grande qualité et a été validé grâce à 3 essais. Malheureusement, les brivistes ont souvent du mal à réchauffer le moteur après la mi-temps et Bayonne a bien failli en profiter. Heureusement, les buteurs brivistes (Enzo Hervé et Tedo Abzhandadze) ont été parfaits face aux perches. Place à Bordeaux désormais qui va proposer un sacré challenge au CAB. Sacré challenge mais challenge excitant car Brive n'aura rien à perdre là-bas.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Racing 92 9
2 Pau 8
3 Brive 5
4 Toulon 5
 
13 Lyon 1
14 Montpellier 1
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 2
Pau 33 23 Agen
Racing 92 41 17 Montpellier
Toulouse 39 23 La Rochelle
Bayonne 21 19 Clermont Ferrand
Bordeaux 25 20 Brive
Castres 16 22 Stade Français Paris
Toulon 36 14 Lyon
Résultats Top 14