Brive a son match référence, l'analyse du match
Publié le mardi 28 novembre 2017 à 12:00

Le pire pouvait arriver et finalement, c'est tout le contraire qui s'est passé. Brive se déplaçait à Bordeaux et sortait d'un match manqué à Pau. Les brivistes ont tenu la dragée haute aux bordelais et ont obtenu 2 points précieux dans la course au maintien. De bonne augure avant Oyonnax.

Les points positifs

Deux points. Depuis plusieurs saisons, Brive n'a jamais été une terreur à l'extérieur mais il est important de ramener des points hors de son stade. C'est avec ces points là que tu montes au classement. Cette saison, le début de saison catastrophique oblige Brive à aller chercher des points à l'extérieur. Samedi, le CAB a obtenu ses deux premiers points avec ce match nul contre l'UBB. Brive a bataillé, Brive aurait pu prendre plus de points mais au moins la barrière psychologique est cassée. Après les premiers succès à domicile, les premiers points à l'extérieur. En espérant que d'autres arriveront rapidement et pourquoi pas dès le prochain déplacement à Agen.

Le verre à moitié plein. Après le non match à Pau, enchainer avec un autre déplacement qui plus est à Bordeaux faisait peur. L'UBB avait gagné tous ses matchs à domicile jusqu'à présent, marquant au minimum 30 points. Le début de match a fait craindre le pire. Et pourtant ! Brive s'est accroché et a su renverser le cours du match. Brive a tenu tête à Bordeaux, une équipe du Top 6 avec plus de certitudes individuelles et collectives. Les brivistes ont été tout proches d'un exploit en Gironde, quand ils le veulent ils peuvent lutter les yeux dans les yeux face aux grosses écuries. C'est un match référence sur lequel Brive va pouvoir s'appuyer et batir pour le reste de la saison.

Arnaud Mignardi. Le bison est de retour ! En difficulté depuis le début de saison, Arnaud Mignardi est sorti de sa boite au bon moment. Sur cette rencontre, Arnaud s'est retrouvé sur son point fort, la défense, avec un très beau 12/14 au plaquage et une implication totale. C'est surtout en attaque que le centre briviste a fait plaisir à tout le monde. Ce n'est pas le centre le plus offensif de la Terre, ça on le sait, mais quand il le veut, il sait faire les différences comme sur son très bel essai. Au total, offensivement, Mignardi a gagné 41 mètres (en 10 courses), franchi 1 fois et battu 2 défenseurs. A la fin du match, c'était lui qui était au centre du cercle formé par ses coéquipiers. Il est un des cadres de ce groupe. Pourvu que la saison d'Arnaud est réellement commencé ce samedi.

Le bison est de retour !

 

Les points négatifs

Le verre à moitié vide. Comme après tout match nul, il y a toujours des regrets et on se dit souvent qu'on aurait pu faire mieux. Bien sûr, Brive aurait pu perdre ce match sur la tentative de drop de Talebula, Brive a été dominé offensivement (plus de mètres parcourus, plus de franchissements, plus de défenseurs battus pour Bordeaux) mais Brive a su résister en première période pendant la furia bordelaise avant de se montrer plus constant durant le second acte. Les points laissés au pied (voir ci dessous) pèsent lourd dans la balance. Le CAB a marqué plus d'essais que l'UBB qui s'est nourri de l'indiscipline briviste pour rester au contact. Il y avait moyen de faire un gros coup à l'extérieur. Mais pour le faire, il aurait fallu être parfait. Brive a été presque parfait.

L'imprécision. 3/8. 13 points. Voilà ce que les buteurs brivistes ont laissé de côté samedi soir à Chaban Delmas. Samuel Marques affiche un 2/5 face aux perches, Thomas Laranjeira 0/1 et Gaëtan Germain 1/2. Ce sont 5 points en première période et 8 sur la seconde. C'est rare que Brive fasse preuve de cette imprécision dans l'exercice des tirs au but. Après ça arrive, c'est comme ça. L'entrée de Germain en fin de match a amené de la confiance dans l'esprit des supporters brivistes. Mais à cinq minutes de la fin, lui aussi a eu le pied qui tremble avec cette pénalité qui passe à côté. Dans des rencontres serrées, cela se joue sur des détails. Espérons que Brive rectifie le tir face à Oyonnax ce samedi et leur buteur de qualité : Ben Botica.

Le ballon est passé un trop souvent à côté pour Brive samedi

 

En conclusion

Entre le match d'avant et le début de match, les brivistes n'ont rassuré personne. Et puis, par deux coups de patte, Benjamin Lapeyre a remis son équipe dans le bon sens. Dès lors, Brive a joué sans complexe face Bordeaux et a au final obtenu ses deux premiers points à l'extérieur. Cela aurait pu être 4 sans une faillite des buteurs mais cela aurait pu n'être qu'un si Talebula ne se fait pas contrer sur sa tentative de drop. Les brivistes ont fait leur match référence, juste avant un match très important pour la suite de la saison : la réception d'Oyonnax. Engagé dans le maintien et conscient d'être dans ce championnat-là, Brive doit tout faire pour se sauver et ça commence dès samedi. Il faudra faire preuve de la même intensité (offensive et défensive), avec cette fois un peu plus de précision face aux perches.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14