Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive
Publié le samedi 14 septembre 2019 à 06:00

Le Top 14 est sur le point d'achever son premier bloc avant de faire relâche pendant un week-end, de quoi profiter des premiers matchs de la coupe du monde. Leader, Lyon veut enchainer face au promu Brive qui a débloqué son compteur face à Clermont. Duel déséquilibré mais dans le sport, on n'est jamais à l'abri de rien.

Après 3 journées, tout le monde a gagné un match dans ce Top 14. Tout le monde a donc un peu de confiance mais c'est bien Lyon qui en a le plus actuellement. Brive vient d'en récupérer avant ce gros déplacement qui s'annonce.

 

Bilan de la saison

Lyon : 1er avec 13 points (3 victoires, 0 nul, 0 défaite)

Brive : 13e avec 4 points (1 victoire, 0 nul, 2 défaites)

 

Passé au travers des mailles de la coupe du monde, Lyon avait un peu de pression pour débuter le Top 14. Avec un effectif quasiment au complet, les lyonnais devaient prendre des points tout de suite, pour prendre de l'avance sur ses concurrents directs. Car après sa demi-finale la saison dernière, le LOU fait partie des prétendants au titre cette année. Sans faire de folies sur le marché des transferts, Lyon s'est appliqué à rajeunir son effectif. Avec une infirmerie peu garnie aussi, Lyon attaque pied au plancher le championnat. Et c'est le Stade Français qui en fait les frais, étrillé sur le score de 43 à 9. Vient alors un premier test avec la réception de Toulouse. La défense fait le travail avec seulement 12 points encaissés tandis que l'attaque fait ce qui faut pour décrocher la victoire (22-12). Mais le gros test arrive du côté de Toulon. Pour sa première à Mayol, le RCT est attendu et ne peut s'incliner. La défense lyonnaise est plus que solide et permet à l'attaque de frapper sur quelques munitions. Lyon frappe un grand coup en s'imposant à l'extérieur et en continuant sa série victorieuse (3/3 et 13 points sur les 15 possibles). Lyon ne veut pas ralentir au moment de croiser Brive.

Quand vous descendez ou montez dans une autre division, vous ne savez jamais comment va se passer le début de saison. La saison dernière, Brive avait obtenu de bons résultats et avait finalement bien digéré sa descente en Pro D2. Cela a été un peu le sens inverse pour cette saison. Malgré la montée et son plein de confiance, le CAB s'est pris un mur d'entrée de jeu. D'abord Pau puis Agen ont rappellé aux brivistes qu'il faudra faire plus qu'en Pro D2 pour rivaliser en Top 14. Dans le Béarn, Brive n'a pas été assez réaliste et surtout, il n'a pas réussi à profiter de sa longue supériorité numérique. A Agen, le CAB a fait preuve d'inefficacité offensive. Les occasions ont été là mais entre précipitation et imprécision, Brive n'a pas réussi à marquer sur ses temps forts. Vient alors le match de l'année, le derby face à Clermont. La pression est grande sur les épaules des brivistes qui ne peuvent se manquer pour ce premier match à domicile. C'est un CAB bien différent qui apparait sur la pelouse : offensif, percutant, déterminé, solidaire. Auteur d'une première période de feu, Brive a su résister au retour clermontois pour décrocher son premier succès à domicile dans le derby depuis 2014 mais surtout son premier succès de l'année. Ca y est, la saison est désormais lancée au CAB !

 

Les hommes forts

Contrairement aux autres grosses équipes du Top 14, Lyon est très peu impacté par la coupe du monde. Après 3 saisons à Brive, Vivien Devisme se retrouve désormais de l'autre côté et sera titulaire pour la première fois avec Lyon. Non sélectionné, Félix Lambey revient motivé pour aider son club à atteindre les sommets. La 3e ligne va couvrir tous les secteurs : la touche pour Puricelli, la couverture de terrain pour Gill, la puissance pour Bastareaud. A la différence de Brive, la charnière Pélissié - Wisniewski est expérimentée. Charlie Ngatai est l'homme de base de cette ligne de 3/4 qui comporte les feux follets Noa Nakaitaci et Toby Arnold. A l'image de l'équipe de départ, le banc est équilibré et imposant (Chiocci, Fearns, Couilloud).

Ce match à Lyon va être le lieu d'expériences pour Brive. Après avoir joué quelques matchs en Espoirs, Peniami Narisia aura droit à son baptême du feu au talonnage, face à un des meilleurs alignements du Top 14. Esteban Abadie va découvrir le Top 14, aux côtés de son ancien coéquipier du Racing 92, Matthieu Voisin. Voisin mais aussi Mitch Lees et James Johnston devront apporter leur expérience à un pack inexpérimenté. La charnière est très jeune mais Quentin Delord et Enzo Hervé doivent amener leur enthousiasme et leur envie. Auteur d'une très bonne entrée face à Clermont, Seva Galala doit enchainer. Les retours de blessure de Rory Scholes et Franck Romanet vont amener de la profondeur à une ligne de 3/4 un peu décimée en ce début de saison.

 

Bilan et confrontations

Lyon (à domicile) : VV

Stade Français (43-9), Toulouse (22-12)

 

Brive (à l'extérieur) : DD

Pau (33-14), Agen (16-10)

 

Lyon et Brive ne luttent pas dans les mêmes sphères du classement et n'ont donc pas les mêmes objectifs. Le LOU doit faire le plein de points tandis que le CAB ne serait pas contrer grapiller un point de ce déplacement.

Au Matmut Stadium, il est difficile d'y chercher un bon résultat. La saison dernière, Lyon a concédé un match nul et une défaite en championnat. Le LOU reste donc sur 7 victoires consécutives (à cheval sur l'intersaison), série en cours. Pour Brive, la série est différente à l'extérieure. Certes, Brive s'est imposé à Oyonnax pour son dernier match à l'extérieur en Pro D2 (non, la finale de la Pro D2 était sur terrain "neutre" !) mais le CAB s'est incliné pour ses deux premières rencontres à l'extérieur en Top 14. Miracle ou régularité ?

S'il y a des terrains hostiles, il y en a d'autres d'accueillants et pour Brive, Lyon fait partie de cette catégorie. Lors des 5 dernières rencontres, le CAB a décroché une victoire (22-9 en février 2012) et deux matchs nuls (17-17 en janvier 2013 et 15-15 en août 2016). Le LOU a malgré tout décroché la dernière rencontre sur le score de 29-14.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Lyon - CA Brive (coup d'envoi à 18h, arbitre : Mr Vincent Blasco-Baque)

 

Pour Lyon : 1 Devisme - 2 Maurouard - 3 Ric - 4 Lambey (Cap) - 5 Roodt - 6 Puricelli - 7 Gill - 8 Bastareaud - 9 Pélissié - 10 Wisniewski - 11 Nakaitaci - 12 Ngatai - 13 Regard - 14 Mignot - 15 Arnold

Remplaçants : 16 Ivaldi - 17 Chiocci - 18 Oosthuizen - 19 Fearns - 20 Couilloud - 21 Fernandez - 22 Wulf - 23 Gomez Kodela

Absents : Chaume (dos), Palisson (paumette), Goujon (suspendu), Bamba et Tuisova (coupe du monde)

 

Pour le CA Brive : 1 Thompson-Stringer - 2 Narisia - 3 Johnston - 4 Fourcade - 5 Lees - 6 Voisin (Cap) - 7 Abadie - 8 Kamikamica - 9 Delord - 10 Hervé - 11 Namy - 12 Galala - 13 Galletier - 14 Romanet - 15 Scholes

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Asieshvili - 18 Uys - 19 Fa'aso'o - 20 Lebas - 21 Blanc - 22 Ramette - 23 Bekoshvili

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : LOU Rugby

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 8
Montpellier Toulouse
Brive 30 9 Bordeaux
Agen Stade Français Paris
Pau Castres
Toulon Bayonne
La Rochelle Racing 92
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14