Top 14 : Avant match CA Brive - Stade Toulousain
Publié le samedi 5 octobre 2019 à 06:00

Brive - Toulouse ou l'affrontement entre David et Goliath. Redevenu champion de France, Toulouse fait le dos rond pendant la coupe du monde tandis que Brive se verrait bien accrocher un nouveau gros à son tableau de chasse. Histoire de continuer sa série d'invincibilité à domicile.

A une pénalité près, cette affiche aurait été le champion de France de Pro D2 contre le champion de France de Top 14. Brive et Toulouse vont chercher cette victoire qui ferait du bien à chacun des deux clubs en ce début de saison.

 

Bilan de la saison

Brive : 12e avec 8 points (2 victoires, 0 nul, 3 défaites)

Toulouse : 11e avec 9 points (2 victoires, 0 nul, 3 défaites)

 

Petit à petit, Brive est en train de rentrer dans sa saison. Le début allait être compliqué mais tout le monde le savait. Commencer par deux matchs à l'extérieur, qui plus est face à des concurrents directs, n'est jamais facile. Avec un peu plus de maitrise et d'expérience, le CAB aurait pu ramener des points de ces deux déplacements mais Pau et Agen ont eu raison des brivistes. Des brivistes qui se retrouvent quelque peu sous pression au moment d'entamer leur saison à domicile. Brive a besoin de points et d'une victoire alors que Clermont arrive en ville. Pour se (re)lancer, on a connu des adversaires plus abordables. Mais un derby est parfait pour démarrer une saison et Brive réalise un départ canon pour prendre les commandes du match et ne plus les lâcher. Il a fallu résister au retour de l'ASM mais ça y est, le CAB est de nouveau victorieux dans le derby ! Le championnat est enfin lancé et les brivistes ont déjà leurs premiers points en poche. Le déplacement à Lyon n'était pas une priorité et Brive n'a pas existé face au rouleau-compresseur lyonnais. En déficit de matchs à domicile, Brive se doit de l'emporter face à Toulon pour entamer parfaitement ce deuxième bloc. On prend les mêmes ingrédients que contre Clermont et on améliore la recette : départ canon et on ne laisse aucune chance de retour aux toulonnais en répondant aussitôt derrière. Deuxième victoire convaincante de Brive qui fait le travail à domicile. Avant de penser à s'améliorer à l'extérieur, une nouvelle réception est au programme, celle du champion de France toulousain. 3/3 pour débuter la campagne à domicile, ça serait pas mal, non ?

Après des années de disette où le Brennus se promenait à travers la France sans plus jamais faire une halte à Toulouse, le Brennus est enfin revenu sur la place du Capitole. Au vu de la saison, il n'y a rien à dire, tant les toulousains ont récité un rugby de rêve. Désormais, il faut défendre ce titre et il faut le faire en ce début de saison sans tous les internationaux partis à la coupe du monde. C'est donc avec un bel effectif mais malgré tout amoindri que Toulouse débute son championnat. Tout comme Brive, le Stade a fait la demande de commencer à l'extérieur pour terminer la pose de sa nouvelle pelouse. Et comme Brive, les deux premiers déplacements sont compliqués. Du côté de Bordeaux, le contenu est bon et la jeune garde toulousaine ne passe pas très loin d'un exploit en terre bordelaise. Un bonus vient malgré tout récompenser l'effort fourni. On monte en braquet en se déplaçant à Lyon. Face à la défense hermétique lyonnaise, difficile de trouver des espaces. On rentre bredouille de la capitale des Gaules. Toulouse retrouve enfin Ernest-Wallon pour la réception du Racing 92. Jusqu'à l'heure de jeu, tout se passe bien avec une avance confortable. Sauf que le Racing termine plus fort et aurait pu repartir avec autre chose qu'un bonus défensif. Mais ça y est, le compteur est débloqué pour le champion. Un champion qui voyage mal avec un match compliqué du côté de La Rochelle où les locaux survolent la rencontre. Toulouse réussira seulement à les priver du bonus offensif. Face à Pau, Toulouse ne peut respirer tant les palois ne lâchent rien. Toulouse pense avoir fait le break ? Pau revient dans la foulée. Il s'en faut d'un rien pour que Pau réalise un deuxième exploit après sa victoire à Clermont. Toulouse s'en sort d'un petit point mais peine à se rassurer en ce début de championnat. Le champion fait le dos rond en attendant des jours meilleurs qui pour le moment tardent à venir.

 

Les hommes forts

Pour ce match face à Toulouse, Brive est privé de deux pièces maitresses : Peet Marais et Stuart Olding. Mitch Lees, l'inamovible 2e ligne, ne sera pas trop dépaysé puisque c'est un autre sud-africain qui sera à ses côtés, Jan Uys. L'association Blanc - Olding fonctionnait bien et montait en puissance. En tout cas, Julien Blanc s'impose à son poste et sort de grosses performances contre Clermont et Toulon. Il ne fait pas beaucoup de bruit mais Guillaume Galletier se fait sa place dans la ligne de 3/4 du CAB. Gros défenseur malgré un petit gabarit, il marche dans les traces d'Arnaud Mignardi. Après un début difficile, Kitione Kamikamica a sorti un gros match face à Toulon avec notamment son premier essai sous ses nouvelles couleurs. Auteur de 24 points face au RCT, Thomas Laranjeira a réalisé un joli carton, en profitant de l'indiscipline toulounnaise, et se replace dans le classement des meilleurs réalisateurs, 4e avec 46 points, 3 points derrière ... Zack Holmes de Toulouse !

Il manque beaucoup de monde mais Toulouse ne fait quand même pas jouer que les cadets en Top 14 ! Même si pour l'instant, cela ne se concrétise pas, l'alliage jeunesse - expérience est utilisé à Toulouse. Le trio Faumuina - Tekori - Kaino en a vu du pays et apporte beaucoup d'expérience (et de puissance aussi). Rory Arnold et Rynhardt Elstadt seront à surveiller dans le jeu au sol. La charnière Bezy - Holmes amène beaucoup de dynamisme à une jeune mais talentueuse ligne de 3/4. A 21 ans, les Tauzin, Marty et Lebel vont jouer sans complexes car pour eux, c'est maintenant qu'il faut se montrer pour gagner du temps plus tard au moment où les mondialistes seront rentrés et auront besoin de souffler quelque peu. Pita Ahki connait bien Brive puisque dans sa courte expérience au Connacht, le néo-zélandais a joué deux matchs en Challenge Cup, deux matchs contre ... le CAB, deux matchs où il avait brillé.

 

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VV

Clermont (28-21), Toulon (39-17)

 

Toulouse (à l'extérieur) : DDD

Bordeaux (30-25), Lyon (22-12), La Rochelle (28-13)

 

La coupe du monde réduit les écarts et Brive et Toulouse ont des bilans semblables. Tant au classement que sur leur bilan domicile/extérieur.

Le CAB ne doit pas perdre le contact avec ses poursuivants directs au maintien. Il faut donc s'imposer à domicile. Les brivistes ont réussi à leur faire face à Clermont puis face à Toulon. Ils vont chercher à faire la passe de 3. Pour Toulouse, les matchs à l'extérieur sont compliqués. Jamais trop loin mais jamais sans la victoire. Les grains de sable sont dans la machine qui ne tourne pas à 100%.

Si Brive avait l'avantage face à Toulon, ce n'est pas forcément le cas face à Toulouse. Le bilan est quasiment à l'équilibre avec 5 victoires du CAB, 5 victoires du Stade et 3 matchs nuls sur les 15 dernières années. Toulouse a remporté le dernier duel sur le score de 22 à 19. Une victoire qui était devenue rare en Corrèze car Brive restait sur 7 matchs sans défaite face aux toulousains avant ce dernier match (4 victoires, 3 nuls).

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Toulouse (coup d'envoi à 18h, arbitre : Mr Laurent Cardona)

 

Pour le CA Brive : 1 Chauvac - 2 Acquier - 3 Doge - 4 Uys - 5 Lees - 6 Kamikamica - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Blanc - 10 Hervé - 11 Romanet - 12 Galala - 13 Galletier - 14 Muller - 15 Laranjeira

Remplaçants : 16 Da Ros - 17 Thompson-Stringer - 18 Lebas - 19 Voisin - 20 Delord - 21 Dunbar - 22 Jurand - 23 Johnston

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Toulouse : 1 Castets - 2 G.Marchand - 3 Faumuina - 4 Arnold - 5 Tekori (Cap) - 6 Miquel - 7 Elstadt - 8 Kaino - 9 Bezy - 10 Holmes - 11 Tauzin - 12 Ahki - 13 Belan - 14 Marty - 15 Lebel

Remplaçants : 16 Visagie - 17 Hugues - 18 Galan - 19 Cros - 20 Placines - 21 Idjellidaine - 22 Tedder - 23 Van Dyk

Absents : J.Marchand (genou), Aldegheri (genou), Neti (cuisse), Fouyssac (cuisse), Gray (cheville), Madaule (tibia), Mermoz (épaule), Kok (suspension)

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 8
Montpellier Toulouse
Brive 30 9 Bordeaux
Agen Stade Français Paris
Pau Castres
Toulon Bayonne
La Rochelle Racing 92
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14