Brive pris au piège tactique agenais, l'analyse du match
Publié le mardi 26 décembre 2017 à 06:00

Ce match à Agen avait été coché depuis bien longtemps et tout le monde savait l'importance du résultat. Si Brive a bien attaqué la partie, cela ne s'est pas déroulé comme prévu par la suite. Tombé dans les filets tactiques du SUA, le CAB va vite devoir relever la tête et trouver des solutions.

 

Les points positifs

La 3e ligne. Samedi, la 3e ligne du CAB a été au four et au moulin. Certes, en attaque, elle n'a pas pu faire de différences avec le peu de ballons qu'a eu Brive mais en défense, elle s'est envoyée. Dans le combat, elle a réussi 50 plaquages contre seulement 2 manqués. Saïd Hirèche a été parfait avec un 13/13 au plaquage, Poutasi Luafutu 10/11, Fabien Sanconnie 21/22 (!) et Petrus Hauman 6/6. Mais si Agen a connu des difficultés en touche et dans le jeu sol, c'est en grande partie à cause de l'activité de cette 3e ligne briviste qui a récupéré plusieurs ballons (dont celui de l'essai de pénalité) et des pénalités. La 3e ligne a fait son boulot samedi mais cela n'a pas été suffisant pour ramener un résultat d'Armandie.

Nadir Megdoud. Ceux qui suivaient les Espoirs la saison dernière ont remarqué quelque chose chez cet ailier venu de Massy à l'intersaison et international U19 et qu'il mériterait d'être testé en équipe première. Cela est arrivé cette saison. Auteur d'une bonne présaison, le staff a décidé samedi de faire confiance à Nadir Megdoud à Agen après deux bons matchs contre le Connacht. Le jeune ailier a été le joueur le plus performant du CAB offensivement avec 27 mètres parcourus, 1 franchissement, 3 défenseurs battus et 1 passe après contact en 5 courses. Si défensivement, il a souffert (3/7 au plaquage et en partie fautif sur le 2e essai agenais), c'est quand même lui qui amène le seul essai briviste de la rencontre. Ballon gratté par Sanconnie, tapé à suivre par Marques, Megdoud devance Lamoulie qui n'a d'autre choix que de percuter l'ailier du CAB. Résultat : essai de pénalité + carton jaune. En confiance, le jeune ailier briviste fait sa place dans l'effectif et commence à chambouler la hiérarchie sur les ailes du CAB.

 

La flèche Megdoud !

 

Les points négatifs

L'attaque. Comment voulez-vous gagner un match en produisant si peu offensivement ? A part tomber contre une équipe encore plus mauvaise que vous, c'est impossible. En 80 minutes, Brive n'a parcouru que 151 mètres, avec 81 passes et 71 courses. A titre de comparaison, Agen c'est 349 mètres, 136 passes et 116 courses. Brive n'a pas eu le ballon et quand il a eu, il s'en est souvent débarassé au pied. Face à l'occupation écrasante d'Agen (70%), Brive n'a fait que défendre dans son camp et a fini par craquer. Le secteur offensif et plus particulièrement les 3/4 est le point faible du CAB depuis plusieurs saisons mais rien ne semble être fait pour solutionner le problème. Dans un rugby de plus en plus offensif et en mouvement, le CAB paie actuellement son retard, son très grand retard.

Le manque d'adaptation. Agen ne voulait pas se manquer sur cette rencontre et avait parfaitement préparé son plan de jeu. Un plan de jeu que n'a pu contrarier le CAB. Un CAB qui n'a pas su s'adapter aux conditions de jeu agenaises. En première période, Brive évoluait avec le vent dans le dos et le jeu au pied d'occupation de Samuel Marques a constamment fait reculer le SUA. Sauf qu'à la pause, face au vent de face, cette tactique n'était plus viable et qu'il aurait mieux fallu conserver le ballon à la main au lieu de le rendre trop facilement à Agen. Mais là où les brivistes se sont fait rouler dans la farine, c'est dans le secteur des mauls. Alors que les agenais avaient fait le choix de ne pas les défendre (Brive s'est fait sanctionner sur le premier maul), les brivistes ont choisi de le faire mais cela s'est révélé très improductif. Au lieu de se faire pénalisé à chaque fois, Brive aurait du ne pas défendre sur les mauls, comme Agen en première période. Au micro de Canal +, Jean Baptiste Péjoine n'a pas apprécié cette non-combativité. Mais ce n'était pas de la non-combativité, c'était juste de la tactique et à ce petit jeu, Agen a surclassé Brive.

Brive est tombé dans le piège d'Agen sur le secteur du maul

 

La discipline. Dans un match à l'extérieur, c'est un point très important si vous voulez ramener un résultat. Malheureusement, Brive a de nouveau péché dans la discipline. Pénalisé dans le secteur de la mêlée, Brive a surtout souffert sur la défense des mauls. Agen a insisté dans ce secteur et a poussé à la faute le CAB. Et c'est Mike Tadjer qui a payé la note collective avec un carton jaune. Au final, Brive a commis 16 pénalités contre seulement 7 à Agen. Mais d'un côté, plus vous défendez, plus vous avez de chance de vous mettre à la faute.

 

En conclusion

Match après match, Brive affiche régulièrement les mêmes défauts et rien ne semble vouloir changer. Face à un concurrent direct, le CAB n'a pas su répondre au défi tactique du SUA qui s'impose logiquement à la maison. Avant de recevoir successivement Montpellier et Toulon, voilà Brive de retour à la 13e place. Face à la grogne grandissante des supporters, les joueurs et le staff de Brive vont vite devoir trouver des solutions pour se remettre à gagner car la situation devient critique car le style de jeu inquiète tout comme les solutions qui semblent peu nombreuses. Mais nous allons tenter de rester positif, en disant qu'il reste 13 matchs et que comme le dit le proverbe : tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux 25 16 Clermont Ferrand
Résultats Top 14