Brive se pose des questions avant le derby, l'analyse de la rencontre
Publié le mardi 3 septembre 2019 à 06:00

Après deux défaites en Top 14, le doute pointe le bout de son nez à Brive. On se pose des questions et les réponses peinent à arriver. Et vu le calendrier, il va falloir qu'elles arrivent rapidement. Le train est sur le point de partir, le CAB ne doit pas manquer l'embarquement.

 

Les points positifs

La mêlée. Il y a une semaine, c'était du 50/50 : difficile en première période, meilleur en seconde période. A Agen, ça a été meilleur tout au long de la rencontre. Brive a dominé le secteur de la mêlée du début à la fin et cela fait du bien d'avoir du positif dans cette rencontre. Le trio Thompson-Stringer - Da Ros - Doge avait très bien joué à Pau et avait sécurisé un édifice en grande difficulté. Samedi, il a lancé le travail de sape. Mais les regards étaient tournés sur leurs remplaçants et voir leur capacité de réaction. Chauvac - Acquier - Thomas ont poursuivi le travail et offert de précieuses pénalités à l'équipe au cours d'une deuxième période stressante. En fin de rencontre, le pack a mis à plusieurs reprises à la faute son adversaire agenais. Cela aurait pu être décisif si l'équipe avait pu concrétiser cette domination en points. Mais le réveil de la mêlée est bon signe pour la suite de la compétition.

Du début à la fin, la mêlée a tourné à l'avantage du CAB

 

Les points négatifs

La touche. Si la mêlée a réagi et s'est réveillée, la touche est toujours en hibernation. En difficulté face à l'alignement palois (et notamment Antoine Erbani), d'entrée de jeu, Brive s'est mis dans la difficulté en perdant ses premiers lancers. Si le CAB a aussi perturbé l'alignement agenais en récupérant plusieurs munitions, la balance ne penche pas du côté briviste. Avec tous ses ballons perdus, le CAB n'a pu bénéficier de cette rampe de lancement, au contraire d'Agen qui inscrit son essai à la suite d'une touche. Avec la touche, l'autre point noir est le maul. Brive a eu constamment des problèmes à développer et à progresser. L'action symbolique est cette dernière action où Agen vient "pourrir" le maul briviste et enterrer tout espoir briviste de victoire. En souffrance depuis plusieurs saisons, Brive doit au plus vite trouver des solutions pour conserver de précieuses munitions offensives.

Une des nombreuses touches perdues par le CAB à Agen

 

L'animation offensive. Le Top 14 n'est pas la Pro D2. La saison dernière, Brive avait un avantage physique sur les différents adversaires et faisait la différence à ce niveau là. Les avants prenaient le dessus et derrière, tout le monde suivait et jouait en avançant. Quelques mois plus tard, la donne est différente. Les avants ne parviennent plus à faire la différence aussi régulièrement et l'équipe en souffre. Petit à petit, la défense gagne la ligne d'avantage et met sur le reculoir l'attaque briviste. Les 3/4 ont du mal à créer des différences et à apporter suffisament de vitesse pour provoquer des décalages. Les lancements sont facilement lus par la défense adverse. Par moments, comme sur l'essai d'Alex Dunbar, on retrouve le jeu de Brive, avec des avants qui avancent, de la vitesse dans les enchainements. Mais tout ceci est trop éphémère pour apporter du danger constant.

Le calendrier. Zéro point après deux journées n'est pas le bilan comptable idéal pour commencer une saison. La note est un peu plus douce quand ces deux matchs sont à l'extérieur. Mais quand on regarde les matchs à suivre, on aurait tendance à dire que Pau et Agen étaient les matchs les plus abordables de ce début de saison. Désormais, Brive va avoir du lourd à affronter : Clermont, Lyon, Toulon, Toulouse, La Rochelle, Bordeaux. Dans ce groupe, il y a trois matchs à domicile (les trois premiers de la saison) mais du très gros avec Clermont, Toulon et Toulouse. En quête de points, Brive va devoir très vite se retrousser les manches pour faire tomber des gros de ce Top 14 et lancer enfin sa saison. Désormais, c'est à quitte ou double : soit la saison se lance soit elle tourne à la berezina. Brive a connu ce scénario il y a deux ans avec 6 défaites de suite pour commencer le championnat. La saison dernière, la série de Perpignan est montée jusqu'à 15.

 

En conclusion

Après deux matchs, Brive a connu deux défaites. Comme retour, on a connu mieux. S'il est encore trop tôt pour tirer la sonnette d'alarme et ordonner l'évacuation du navire, les feux commencent à passer au orange. Le CAB n'affiche pas le visage conquérant qu'il avait lors de sa domination en deuxième partie de saison de Pro D2. L'attaque est en berne et la touche en souffrance. Tout n'est pas noir (avec la bonne tenue de la mêlée à Agen) mais tout n'est pas blanc non plus. Et c'est alors qu'arrive le derby face à Clermont. Un match charnière qui peut faire basculer la saison du CAB dans un sens comme dans l'autre. Au CAB de faire en sorte que ce derby lance enfin la saison.

 

Image : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 Racing 92 68
 
9 Lyon 56
10 Brive 50
11 Montpellier 50
 
13 Bayonne 40
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Pau 29 35 Racing 92
Bordeaux Castres
La Rochelle Agen
Stade Français Paris Montpellier
Toulouse Bayonne
Lyon Brive
Clermont Ferrand Toulon
Résultats Top 14