Brive doit transformer la frustration en force pour les prochains matchs, l'analyse du match
Publié le mardi 30 janvier 2024 à 17:00

Dans une saison, c'est le type de matchs que tout le monde attend. C'est une sorte d'étalonnage pour vraiment mesurer le niveau de l'équipe. Pour un premier gros choc à l'extérieur lors de la phase retour, Brive a manqué de peu le gros coup. Mais il y a encore du travail pour gommer les points négatifs.

Le programme est chargé pour le CAB lors de la phase retour. Ce premier bloc de 2024 a permis à Brive de se replacer dans le wagon de la phase finale. Chaque match à l'extérieur sera une occasion de se jauger et servira de répétition avant un éventuel/probable match à l'extérieur en phase finale. Si phase finale il y a.

 

Les points positifs

Une bonne répétition avant l'heure. Certes, la victoire n'est pas au bout mais au moins, Brive s'est prouvé qu'il pouvait rivaliser face à des concurrents directs à l'extérieur. Depuis le début de saison, le CAB savait qu'il pouvait le faire à domicile comme cela a été le cas en décembre avec les victoires face à Mont de Marsan et Vannes. Mais c'est vrai que jusqu'à présent, le calendrier n'avait pas encore proposé de sérieux challenges à l'extérieur pour le CAB. Lors de la phase aller, il y avait eu Nevers (dans un contexte particulier) et à moindre mesure Aurillac et Colomiers. Mais désormais, tous les déplacements lors de la phase retour seront des gros tests. Et pour ce voyage à Aix-en-Provence, les brivistes ont montré qu'il fallait compter sur eux. Bougés en première période, ils ont résisté et attendu leur heure. C'est eux ensuite qui ont dominé en prenant à deux reprises la tête au tableau d'affichage. S'il n'a pas manqué grand chose, Brive a passé un test pour connaitre sa capacité à répondre présent à l'extérieur. D'autres tests vont se succéder jusqu'à la fin de la saison. Et peut être même en phase finale.

La seconde période. Après une première période difficile, Brive a réussi à mettre la main sur la balle et à imposer son jeu. Brive a notamment su s'appuyer sur sa puissance, la puissance de ses avants, la puissance de certains 3/4 (Arnold et Tuivuaka) et la puissance de son banc. Cette domination, on la voyait en tout début de saison lors des trois premières journées, là où Brive avait un jeu plus axial mais qui faisait beaucoup plus de dégâts. Les deux essais brivistes viennent de ce jeu axial, d'abord sur une structure de maul pour l'essai de Tuivuaka en force puis plusieurs charges dans l'axe pour l'essai de Ferté en bout de ligne. Dommage d'avoir concédé cet essai sur interception car sinon la seconde période était bien menée avec un 15-0 à la suite de cet essai de Provence. La fin de match s'est quelque peu tendue mais Brive a réussi à se reprendre à la suite de l'essai de Vernet pour repasser devant, le tout en infériorité numérique. Cette seconde période a nourri des espoirs et des regrets. Pour ses prochains matchs, Brive doit s'appuyer sur cette période.

 

Les points négatifs

La première période. Si la fin de match laisse énormément de regrets quant à l'issue de la rencontre et le fait de repartir sans victoire ni bonus défensif, il faut aussi se souvenir que Brive a eu un soupçon de chance en première période. Etre mené que 11-6 à la pause est déjà presque un exploit. Pendant 15 minutes, Brive est bloqué dans ses 30 mètres. Il y a le gros début de match de Provence et il y a le vent contre qui annule toute sortie de son camp au pied. Brive n'encaisse pas d'essai parce que Provence est maladroit et se précipite dans ses combinaisons. Finalement, il y aura bien un essai mais la récompense est maigre. On ne peut oublier aussi le carton jaune adressé à Tuivuaka qui aurait pu (dû ?) être la conséquence d'un essai de pénalité. Sur cette période, Brive a su se montrer très réaliste en attaque et très solidaire en défense. Cependant, Brive doit mieux gérer ces situations, surtout en visant la phase finale et la montée en Top 14.

Une occasion manquée. Le match à Provence a montré que Brive pouvait amplement lutter pour la phase finale et viser même plus haut. Mais plusieurs aspects de la rencontre montre également que l'équipe n'est pas encore totalement au point et que certaines choses doivent être travaillées. Le résultats est frustrant car d'un point de vue comptable, il y avait moyen de faire quelque chose de pas mal au classement en battant un concurrent direct, se rapprocher de lui par la même occasion, tenir le rythme de Béziers, se rapprocher de Vannes et maintenir à distance des équipes comme Nevers, Mont de Marsan, Colomiers et Aurillac. Cette défaite dans les arrêts de jeu va également mettre de la pression sur les épaules brivistes avec le programme des matchs à l'extérieur à venir : Grenoble, Béziers et Mont de Marsan. Brive va être servi avec des nouveaux gros déplacements. Cela donnera également une indication sur la qualité de cette équipe qui devra montrer qu'elle est capable de faire quelque chose à l'extérieur.

 

En conclusion

Ce match à Provence peut avoir plusieurs lectures pour le CAB. Une peut dire que jouer la victoire en fin de match est un peu un coup de chance tant Brive a été dominé pendant 15-20 minutes et que tourner à -5 à la pause était bien payé (Provence marquant 2 ou 3 essais et tournant avec une quinzaine de points d'avance n'aurait pas été volé non plus). L'autre lecture qu'on peut avoir est que Brive a résisté à l'orage provençal avant de montrer son visage en seconde période, avec une équipe composée de plusieurs joueurs issus du centre de formation, pas encore installés comme titulaires (hormis Gué, Carbonneau et Ferté). Brive a été à quelques minutes, à une défense près de faire subir sa première défaite à domicile au 2e du championnat. Forcément qu'après tous ces efforts, repartir à vide d'Aix-en-Provence est plus que frustrant mais il faut transformer cette frustration en force et la garder dans un coin de sa tête pour éviter de la revivre dans les prochaines semaines ou prochains mois.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 34
Narbonne 19 20 Montauban
Grenoble Montpellier
Résultats Top 14