Soir de fête à Nevers mais Brive n'était pas invité (36-18), le résumé du match
Publié le samedi 18 novembre 2023 à 06:00

Quand un match spécial a lieu, avec des célébrations pour fêter quelque chose, le spectacle n'est pas toujours au rendez-vous et/ou le résultat aussi. Mais ce n'était pas le cas ce vendredi avec Nevers qui a fêté dignement ses 120 ans. Brive repart avec les soutes bien remplies et encore plus de doute dans la tête.

Pour ce match, Nevers retrouve des titulaires pour cette réception mais a du déplorer deux blessés avant la rencontre. Brive modifie la moitié de son équipe de départ pour espérer un déclic et relancer la machine.

 

Première période : Brive se crucifie tout seul

Le Stade du Pré Fleuri a revêtu ses habits de fête pour célébrer les 120 ans du club. Mais Brive veut se relancer et attaque bien la partie. Jeu au pied sur Hugo Bouyssou, Stuart Olding met la pression, suivi par ses coéquipiers, contre ruck gagnant et pénalité pour le CAB. Olding ouvre le score (0-3, 2'). Après quelques minutes compliquées, Nevers parvient à mettre la main sur le ballon et pousse à la faute les brivistes. Première pénaltouche, premier maul et faute briviste. On se rapproche à 5 mètres, même tactique avec un maul dominateur et cette fois, ça va au bout avec l'essai de Hugues Bastide en force (5-3, 7'). Les neversois sont dans leur match alors que les brivistes subissent de plus en plus, à l'image de ce dégagemet d'Olding, au fond de son en-but qui trouve malgré tout la touche mais sans enlever la pression à sa ligne défensive (12'). Sur ses quelques ballons offensifs, le CAB n'arrive pas à produire quelque chose de dangereux et se précipite dans ses enchainements. Heureusement pour Brive, l'alignement neversois vit un calvaire avec déjà 3 ballons perdus après à peine 20 minutes. Derrière un ballon volé, Brive récupère une pénalité mais Olding manque la cible (22'). On entre alors dans un temps faible du match durant lequel personne ne veut prendre des risques et joue au pied systématiquement. Un jeu d'échecs. Olding est actif et relance à la réception d'une chandelle. Il trouve un espace et porte le danger avec Vasil Lobzhanidze au soutien. Le jeu rebondit et Nevers se met à la faute face aux poteaux. Mais pendant ce temps là, on s'occupe de Stuart Olding dont la tête a cogné fortement le sol. Minerve en place, l'ouvreur briviste est évacué sur civière (25').

Pour rassurer tout le monde, on fait une avance rapide dans le match : il sera sur le banc avec ses coéquipiers pendant la 2e période. Mais revenons à nos moutons. Tom Raffy prend donc le relais au poste de buteur et réussit la pénalité (5-6, 26'). Brive tente de mettre une défense agressive pour perturber l'attaque de Nevers mais c'est une défense qui se met aussi à la faute dans les rucks. L'USON en profite pour revenir dans les 22 brivistes et utiliser son point fort. Comme en début de match, c'est la 2e tentative, qui part de moins loin, qui va faire mouche. Le maul neversois avance et s'écroule sur la ligne. Mr Lasausa accorde l'essai de pénalité (12-6, 32'). Pour la faute, c'est Issam Hamel qui écope du carton jaune. Pas le retour souhaité pour l'ancien neversois. La lutte au sol est intense entre les deux équipes qui s'échangent les pénalités après deux très bons grattages. Pour Brive, la pénalité est tentée mais manquée par Raffy (36'). Si Nevers semble le plus tranchant, Brive est toujours au contact et va essayer de faire mieux avant de revenir au vestiaire même si c'est en infériorité numérique. Les brivistes tiennent le ballon dans les 22 nivernais mais ne font pas fructifier leur avantage en cours. A la suite d'une pénaltouche à 5 mètres, les avants corréziens pilonnent la ligne. Ca défend fort à Nevers et ça ne craque pas. Rahboni Warren-Vosayaco est stoppé sur la ligne. Dans ces situations, il faut être patient et ne pas se précipiter. Mais voilà, le CAB se précipite. Julien Delannoy décide de sortir le ballon de la zone ... sauf que derrière, personne n'était prêt (Vasil Lobzhanidze échangeait avec ses 3/4 et donc ne regardait pas le ruck) et Nevers lance le contre. Shaun Reynolds se saisit du ballon et c'est parti pour un sprint de 80 mètres vers l'en-but briviste. L'ouvreur résiste au retour de Mathis Ferté pour aplatir en coin (19-6, 40+2'). A la pause, Nevers a potentiellement le bonus offensif et a su faire parler la puissance de ses avants. Brive avait l'occasion de mener à la pause mais cet essai en contre risque de fragiliser encore un peu plus le moral de l'équipe qui n'avait pas besoin de ça actuellement.

 

Deuxième période : Nevers déroule

Brive est de retour à 15 pour débuter la seconde période mais est resté au vestiaire. Sur la première attaque, Nevers en termine avec le suspense. Nevers attaque au large et Bouyssou lance Steven David dans l'intervalle. Le 3e ligne est repris mais le décalage est fait avec Arthur Mathiron qui marque en coin (26-6, 43'). Brive est tout proche de sombrer totalement avec le dégagement contré de Raffy par Elia Elia mais Ferté sauve l'essai devant le talonneur de Nevers. Arnaud Méla décide de presque tout changer avec six changements d'un coup d'un seul. Mais cela n'arrange pas les choses avec une faute de Tevita Ratuva que Rudy Derrieux convertit en points (29-6, 53'). Nevers déroule son rugby et gagne les collisions. Jason Fraser déménage tout le monde sur son passage et voilà l'USON avec une nouvelle pénaltouche à 5 mètres. Le maul avance et s'écroule sur la ligne. Enfin, plutôt sur les brivistes qui se sont sacrifiés dans les règles pour ne pas encaisser un 5e essai (59'). Mais malheureusement, l'inévitable arrive. Nouvelle faute briviste et touche à jouer dans les 22 mètres. Si Bouyssou est mis sous pression par Léo Carbonneau, cela ouvre le petit côté. L'ancien aurillacois s'en sort et joue sur ce côté là. Fraser joue le 2 contre 1 et décale Mathiron. Un dernier crochet pour effacer Warren-Vosayaco et c'est le doublé pour le champion du monde U20 (36-6, 62'). Alors qu'on entre dans le dernier quart d'heure, le score est très lourd pour un CAB absent des débats en cette seconde période. Mais à l'orgueil, les brivistes font sauver l'honneur. Depuis leur camp, Mathis Ferté et Rahboni Warren-Vosayaco accélèrent avec notamment un coup de pied à suivre de l'australien. Sous pression, Nevers perd le ballon à 5 mètres de son en-but. Carbonneau sort vite le ballon vers ses extérieurs. Raffy arrive et sert Ratuva qui parvient à aplatir en coin (36-11, 67').

Mais cet essai pique au vif Nevers qui remet le main sur le ballon et s'installe à nouveau dans les 22 brivistes. A deux reprises, les neversois ne font pas forcément les meilleurs choix au moment de conclure. Dans ses dernières minutes, Mathiron se verrait bien s'offrir un triplé mais cet ultime essai ne viendra pas. Après avoir ouvert la marque, Brive va la clôturer. Depuis ses propres 22 mètres, le CAB relance. Taniela Sadrugu met l'équipe dans l'avancée. Après un passage au sol, Carbonneau saute petit côté vers Ferté. Le long de la ligne de touche, l'ailier briviste efface un premier défenseur avant de poser un cadrage débordement sur Jaminet qui ne peut que constater les dégâts avec un essai en coin, son 6e au total pour Mathis Ferté, son premier à l'extérieur (36-18, 80').

En seconde période, il n'y a pas eu de match tant la domination de Nevers a été implaquable. Nevers enchaine une 2e victoire cette saison mais au Pré Fleuri, c'est un 6/6 avec 4 bonus offensifs. Pour Brive, la claque est dure à prendre mais le résultat est logique. Le CAB chute au classement et termine ce 3e bloc cataclysmique.

 

Fiche technique

 

Nevers : 5 essais de Bastide (7'), de pénalité (32'), Reynolds (40+2') et Mathiron (43', 62') ; 3 transformations (40+2', 43', 62') de Reynolds et 1 pénalité (53') de Derrieux

1 Mataradze (48' Kitutu) - 2 Elia (72' Maïau) - 3 Kundiona (57' Mudariki) - 4 Van der Merwe - 5 Polutele (58'-72' Chachanidze) - 6 Bastide (50' Kazubek) - 7 David (58' Plataret) - 8 Fraser - 9 Bouyssou - 10 Reynolds (62' Menoret) - 11 Mathiron - 12 Derrieux (Cap) (75' Zenon) - 13 Loaloa - 14 Zenon (60' Paris) - 15 Jaminet

 

Brive : 2 essais de Ratuva (67') et Ferté (80') ; 1 pénalité (2') d'Olding, 1 pénalité (26') et 1 transformation (80') de Raffy ; 1 carton jaune de Hamel (32')

1 Brennan (48' Abdaladze) - 2 Hamel (56' Da Silva) - 3 Van Der Merwe (48' Coria Marchetti) - 4 Van Eerten (48' Sadrugu) - 5 Delannoy (48' Ratuva) - 6 Marais (74' Delannoy) - 7 Hirèche (Cap) (48' Moriarty) - 8 Gué (64' Van Eerten) - 9 Lobzhanidze (58'-74' Galletier) - 10 Olding (25' Warren-Vosayaco) - 11 Lefranc (34'-MT Da Silva) - 12 Galletier (48' Carbonneau) - 13 Johnson - 14 Ferté - 15 Raffy

 

En bref

On savait que ce déplacement allait être compliqué et compte tenu de ce qu'il s'est passé en début de semaine, à savoir l'éviction de Patrice Collazo, Brive ne s'est pas préparé dans des condtions optimales. Pierre-Henry Broncan a certainement vu la rencontre et il y a beaucoup de travail à faire. L'équipe n'est plus dangeuresement balle en main et subit en défense, notamment devant avec deux essais identiques. Les problèmes offensifs du CAB sont résumés sur cette action à la sirène : Brive domine devant, insiste devant et doit continuer à le faire. Mais voilà, on se précipite et on fait le mauvais choix. Un essai juste avant et juste après la pause et voilà le match est plié pour Nevers. Les deux essais brivistes, en fin de rencontre, sont anecdotiques. Brive continue de creuser, on ne sait pas s'il va trouver du pétrole mais cette équipe est de plus en plus inquiétante. On va souhaiter bien du courage à PHB pour trouver la solution sinon la saison pourrait tourner au vinaigre.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 78
2 Béziers 76
 
7 Nevers 64
8 Brive 62
9 Colomiers 60
 
13 Soyaux-Angoulême 50
14 Biarritz 49
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 27
Provence Rugby 46 22 Mont de Marsan
Soyaux-Angoulême 22 12 Brive
Montauban 26 36 Vannes
Nevers 34 15 Colomiers
Aurillac 27 7 Béziers
Valence Romans 38 21 Agen
Dax 29 16 Rouen
Biarritz 19 46 Grenoble
Résultats Top 14