Brive assure l'essentiel face à Rouen avec le bonus offensif (21-3), le résumé du match
Publié le samedi 13 janvier 2024 à 11:00

Dans une saison, il y a des matchs où seul le résultat compte. Ce vendredi, face à Rouen, Brive fait le plein comptablement mais ne se rassure pas dans le jeu. Le CAB n'a pas montré son meilleur visage mais poursuit sa remontée au classement. On va retenir cela et c'est déjà pas si mal.

Pour ce match, Brive fait marcher la machine à JIFF et effectue plusieurs rotations dans son XV. Rouen prend l'accent briviste avec de nombreux anciens brivistes dans son XV et dans son groupe.

 

Première période : Brive patine

Il ne fait pas bien chaud au Stadium pour cette rencontre et il faut espérer ne pas prendre froid durant ce match. Le début de match est à l'avantage des rouennais qui tiennent le ballon mais sans réellement faire des différences. Il tombe sur une défense solide de Brive qui se permet même d'avancer et de mettre sous pression leurs adversaires. Mais cette situation est valable également dans l'autre sens où Brive ne trouve pas d'espaces dans une défense qui plaque bien et met rapidement au sol. La mêlée briviste a du mal en ce début de rencontre, sanctionnée à plusieurs reprises. Sur une pénalité, cela offre une belle munition d'attaque à Rouen dans les 22 mètres. Mais sur un ruck, le ballon est mal protégé et Julien Blanc en profite pour lancer le contre et ainsi inverser la pression. Brive s'installe dans le camp adverse et arrive enfin à trouver des espaces au large. Les 3/4 tentent de mettre de la vitesse, Mathis Ferté allonge vers Retief Marais, resté sur la touche. Le 3e ligne fixe deux joueurs avant de passer à Taniela Sadrugu qui a le champ libre. Le fidjien fait parler sa vitesse et sa puissance sur 40 mètres. Il est repris devant la ligne. Ferté tente d'y aller mais il est repris in-extremis par la défense. Sadrugu y revient une seconde fois, résiste à trois plaquages et termine derrière la ligne (7-0, 15').

Après un premier quart d'heure sans grandes envolées, en voici une et on espère que cela va débloquer la rencontre. Mais voilà, Rouen s'accroche et va capitaliser tout de suite. Brive se met à la faute à deux reprises et cela offre une pénalité dans les cordes de Franck Pourteau. Le buteur rouennais ne manque pas la cible (7-3, 19'). Brive repart à l'attaque mais il est difficile de faire craquer cette défense et notamment dans l'axe. Brive ne parvient pas à faire des différences, tout en laissant tomber de plus en plus de ballons, à l'image de cet avantage en cours non exploité à la suite d'un en-avant de Jackson Garden-Bachop. Sur la pénalité, face aux perches, le buteur briviste trouve le poteau (ce problème de buteur régulier va se payer tôt ou tard dans la saison) mais Arthur Bonneval prend le rebond offensif. Brive insiste à 5 mètres en cherchant à y aller en force. Rouen sort les barbelés et va obliger le CAB à jouer au large. Garden-Bachop porte le ballon et sert Bonneval ... qui laisse échapper le ballon (25'). Les brivistes sont dans un temps fort et Rouen n'est pas loin de craquer. Les avants insistent à nouveau sur la ligne rouennaise et la défense se met à la faute. On repart sur du jeu d'avants mais personne ne gagne son duel. Cela reste très stéréotypé et au final, c'est Rouen qui gagne le duel avec un grattage de Jimi Maximin (30'). Sur une formation de maul, Soso Bekoshvili se met à la faute. Garden-Bachop connait son deuxième échec de la soirée (34'). Brive a le ballon mais est trop dans l'affrontement, tombant dans le piège tendu par Rouen qui reste solide et solidaire en défense. Les attaquants brivistes commettent également de nombreux en-avants. La partie a du mal à trouver du rythme avec ces nombreux arrêts de jeu. La mi-temps est sifflée et elle va faire du bien à tout le monde. Brive mène mais propose un jeu brouillon, à une dimension, sans changements de rythme. Rouen s'accroche et défend bien jusqu'à présent.

 

Deuxième période : le banc fait la différence

La seconde période repart sur le même rythme avec un Brive qui tient le ballon mais qui ne crée pas de différences. Pour sa part, Rouen semble vouloir tester l'arrière garde briviste avec du jeu au pied dans le dos du premier rideau et cela marche. Brive est en difficulté alors très rapidement, les changements arrivent. Mais Pierre-Henry Broncan se mue en Rassie Erasmus ! La semaine dernière, on avait eu droit aux 6 avants qui arrivent en même temps. Cette fois, on fait mieux : 8 changements d'un coup ! Bon courage aux 4e et 5e arbitres pour gérer tout ça ! Après, l'entraineur briviste a dit que c'était prévu mais on l'a vu aussi passablement agacé avant et c'est aussi une manière de secouer le cocotier et de réveiller son équipe (45'). Ce changement brutal ne porte pas réellement ses fruits avec une touche qui perd deux ballons, une mêlée pénalisée et Rouen qui est tout proche de marquer un essai mais Lucas Costa se retrouve avec des brivistes qui l'empêchent d'aplatir (53'). Brive est passé tout proche de la correctionnelle sur ce coup là. Brive est en difficulté et mis sous pression par le jeu au pied rouennais qui met sous pression Tom Raffy. Heureusement, Asier Usarraga donne de l'air à son équipe avec un solide grattage sur sa ligne des 22 mètres. Après ce temps fort non concrétisé, Rouen se met bêtement à la faute au sol, offrant une touche sur sa ligne des 22 mètres. Brive tente de partir sur un maul. A la lutte avec Soso Bekoshvili et Jean Leleu, Sasha Gué ouvre avec malice une porte dans la défense adverse. Usarraga prend le ballon et s'engouffre dans la brèche. On ne reverra le basque que dans l'en-but (14-3, 62'). Premier essai pour l'ex-castrais avec le CAB et un essai libérateur pour son équipe. 

Les entrants commencent à peser sur cette fin de match. La puissance et l'explosivité des Fraissenon, Usarraga et Moriarty, sans oublier la vista de Carbonneau, tout ceci commence à peser sur le moral de rouennais qui luttent avec leurs armes mais qui commencent à trouver le temps long. Rouen accumule les fautes dans ses 22 mètres et à force, la sanction tombe : carton jaune pour JT Jackson (69'). Brive continue d'insister en force. Francisco Coria Marchetti est bloqué sur la ligne, Léo Carbonneau relève le ballon et lance Ross Moriarty. Le gallois envoie valser Pourteau mais le rouennais se retrouve sous le briviste au moment d'aplatir. Comment est ce possible de ne pas marquer ? (70'). Si l'alignement briviste connait quelques ratés, Rouen se saborde totalement avec un Lucas Malbert totalement désynchronisé. Brive insiste encore et toujours avec ses avants. Derrière une mêlée, Moriarty part, casse plusieurs plaquages mais est repris à quelques mètres de l'en-but. Cela enchaine et Carbonneau lance parfaitement Nathan Fraissenon dans l'intervalle pour l'essai du bonus (21-3, 75'). Le pilier briviste laisse éclater sa rage après cet essai, un essai presque libérateur.

Brive a désormais fait le plus dur et doit bien gérer ces dernières minutes pour éviter de perdre bêtement le bonus offensif. Le quatrième essai est même tout proche. Fraissenon manque son doublé en laissant échapper le ballon à quelques mètres de l'en-but. A la sirène, Rouen veut continuer à jouer même si rien n'est en jeu pour eux, si ce n'est enlever le bonus à Brive. Mais le calvaire en touche se poursuit avec une mauvaise combinaison, bien lue par Saïd Hirèche qui vole cet ultime ballon. Brive s'impose avec le bonus face à Rouen. Le résultat est là mais le contenu est toujours aux abonnés absents du côté du Stadium. Rouen a lutté mais la conquête a été trop défaillante en 2e période.

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais de Sadrugu (15'), Usarraga (62') et Fraissenon (75') ; 1 transformation (15') de Garden-Bachop, 2 transformations (62', 75') de Raffy

1 Reilhes (45' Fraissenon) - 2 Da Silva (45' Boudou) - 3 Abdaladze (45' Coria Marchetti) - 4 Van Eerten (62' Marais) - 5 Delannoy (Cap) (45' Usarraga) - 6 Gué (72' Delannoy) - 7 Marais (45' Hirèche) - 8 Sadrugu (45' Moriarty) - 9 Blanc (45' Carbonneau) - 10 Garden-Bachop (45' Raffy) - 11 Lefranc (75' Blanc) - 12 Galletier - 13 Arnold - 14 Bonneval - 15 Ferté

 

Rouen : 1 pénalité (19') de Pourteau ; 1 carton jaune de Jackson (69')

1 Thomas (51' Fournier) - 2 Maurouard (49' Malbert) - 3 Bekoshvili (63' Diallo) - 4 Astle (Cap) (46' Leleu) - 5 J.Maximin - 6 Costa (72' Fofana) - 7 S.Maximin (77' Maurouard) - 8 Fofana (46' N'Diaye) - 9 Campeggia (56' Delord) - 10 Aubry - 11 Bly - 12 Gontineac (42' Jackson) - 13 Patilla - 14 Velten (56' Descamps) - 15 Pourteau

 

En bref

Après son bon succès du côté de Biarritz, Brive enchaine avec le bas du tableau avec la réception de Rouen. Mais comme on le voit finalement depuis le début de saison, le CAB a du mal à se libérer offensivement à domicile alors que la défense est hermétique. Face à une défense de Rouen solide et qui laissait peu d'espaces, les brivistes ont souvent reproduit les mêmes attaques, au même rythme, facilitant le travail de la défense. Il a fallu attendre l'heure de jeu et la mise à température des remplaçants, entrés tous en même temps un quart d'heure avant, pour voir le CAB faire la différence au tableau d'affichage. Ce n'était pas brillant loin de là mais le travail est fait. Ce succès bonifié permet à Brive de revenir dans les 6. Il faudra cependant faire mieux la semaine prochaine face à Montauban.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14