Brive paie cher ses erreurs du côté de Bayonne (30-17)
Publié le dimanche 19 août 2018 à 06:00

Bayonne - Brive ou un match qui sent bon le Top 14 mais qui est finalement de la Pro D2. Les deux équipes ne veulent pas manquer leur entrée. L'une est satisfaite de ce premier résultat, l'autre beaucoup moins.

Pour ce match, Bayonne s'appuie sur une équipe expérimentée et solide. Brive aligne une composition avec de nombreux membres de la dernière campagne en Top 14.

 

Première période : Brive ne concrétise pas

Après une minute d'applaudissements pour rendre hommage à Louis Fajfrowski et Pierre Camou, le match débute entre Bayonne et Brive. Et le CAB commence très mal la rencontre. Après un premier ballon volé en touche, le deuxième est beaucoup plus couteux. A une dizaine de mètres de son en-but, François Da Ros lobe Damien Lagrange. Derrière, Van Jaarsveld se jette sur l'offrande et s'en va marquer le premier essai du match (5-0, 4'). La réaction ne se fait pas attendre. Brive lance son attaque et Franck Romanet tente de déborder sur son aile. Le jeu rebondit à l'opposé, Arnaud Mignardi sert Stuart Olding qui prend l'intervalle. L'irlandais, en vitesse, élimine le dernier défenseur et marque son premier essai sous les couleurs brivistes (5-5, 7').

Olding inscrit un essai pour sa première avec le CAB

 

Bayonne revient dans le camp briviste et y multiplie les temps de jeu. La défense briviste résiste plutôt bien au près et parvient à reprendre la ligne d'avantage. Mais l'Aviron reprend l'axe pour faire reculer la défense. Le ballon est écarté vers les extérieurs. Tandis que ses coéquipiers fixent par leurs appels les défenseurs brivistes, Willie du Plessis passe dans le dos et prend le trou pour aplatir en coin (12-5, 12'). Brive ne veut pas se laisser détacher. Guillaume Namy et Thomas Laranjeira combinent sur l'aile mais sont stoppés à quelques mètres de la ligne. Derrière, la transmission n'est pas assurée et cela se termine par un en-avant. Le pack briviste débute alors sa domination dans le secteur de la mêlée et obtient plusieurs pénalités. Au lieu de prendre les points, on insiste. Les joueurs tentent d'y aller en force mais la défense locale met les barbelés. La faille ne se trouve pas. Dominiko Waqaniburotu pense y aller mais, pris en duo, il perd la balle. Le CAB manque là une belle occasion de recoller au score (20'). Le jeu est plaisant et les deux équipes sont joueuses. Sur une poussée bayonnaise, Waqaniburotu est sanctionné d'un plaquage un peu haut. Bustos Moyano réussit la pénalité (15-5, 29'). Brive est dans le camp bayonnais et obtient une pénalité pour un hors jeu. Dans l'axe à une quarantaine de mètres, Samuel Marques manque l'occasion de rapprocher le CAB au score (32'). Mais Brive reprend sa domination territoriale et gagne une munition sur un très beau contre ruck qui se transforme en pénaltouche à 5 mètres. Mais les brivistes gaspillent une nouvelle munition en permettant à Battut de bloquer la sortie de la balle de ce maul (37'). A la sirène, Brive a eu une dernière possibilité. Les avants gagnent deux pénalités, l'une sur mêlée, l'autre sur un maul écroulé. Le CAB multiplie les temps de jeu dans les 22, sans trouver la faille dans une défense très hermétique mais qui finit par se mettre à la faute. Marques joue rapidement la pénalité, tout en malice, et s'en va marquer le 2e essai briviste au pied des poteaux (15-12, 40+5'). Première période plaisante avec déjà 4 essais inscrits. Le résultat aurait pu être meilleur pour Brive sans ce premier essai offert à Bayonne et avec un meilleur réalisme en attaque.

 

Deuxième période : un carton qui change tout

Bayonne revient fort de la pause. Mignardi fait faute sur un jeu au pied. Du Plessis rate la pénalité (45'). Olding montre à nouveau ses qualités techniques et est stoppé devant les 22 par la défense bayonnaise. Le jeu rebondit mais Matthieu Ugalde n'ajuste pas sa passe lobée vers Laranjeira et Namy (48'). Le CAB pousse à la faute l'Aviron dans le jeu au sol et Marques gagne dix mètres de plus en jouant rapidement. Malheureusement, le demi de mêlée briviste manque la pénalité de l'égalisation (53'). On arrive à l'heure de jeu et la valse des changements bat son plein. Le match est toujours aussi serré et cela peut basculer d'un côté comme de l'autre. Bayonne se montre menaçant dans les 22 brivistes. Marques tente de gratter la balle dans le ruck mais se fait sanctionner. Sous les poteaux, Tedder sort le CAB du bonus défensif (18-12, 63'). Arrive alors le tournant du match. Rentré en jeu il y a moins de 5 minutes, Luka Goginava écope d'un carton jaune pour une percussion sur Tisseron (64').

Goginava n'a pas marqué des points pour sa première avec Brive

 

Derrière, le choix est simple et efficace : pénaltouche, maul et essai. Arganese concrétise cette poussée collective (23-12, 65'). Les brivistes prennent un coup derrière la tête et multiplient les erreurs : mauvaises transmissions, énervement. Le match échappe à Brive qui paie cher ses errements. Au moment où Goginava est de retour, Bayonne accélère. Très beau jeu au pied de Tedder dans le dos de la défense briviste, Talebula prend la balle au bond et marque son premier essai sous ses nouvelles couleurs (30-12, 76'). La victoire n'échappera plus à Bayonne qui va aller chercher le bonus offensif dans ces dernières minutes. Finalement, Brive lance une dernière attaque et multiplie les temps de jeu dans les 22 bayonnais. A la sirène, David Delarue aplatit sous les poteaux pour un essai qui ne change rien quant à l'issue de la rencontre (30-17, 80+1').

 

Fiche technique

 

Bayonne : 4 essais par Van Jaarsveld (4'), Du Plessis (12'), Arganese (65') et Talebula (76') ; 1 transformation (12') et 1 pénalité (29') de Bustos Moyano, 1 transformation (76') et 1 pénalité (63') de Tedder

1 Iguiniz (59' Boniface) - 2 Van Jaarsveld (61' Arganese) - 3 Mousset (35' Taufa) - 4 Bergounioux (40' Oulai) - 5 Jaulhac (71' Bergounioux) - 6 Koster (71' Taofifenua) - 7 Battut (Cap) - 8 Taofifenua (56' Collet) - 9 Saubusse (72' Nabias) - 10 Du Plessis (54' Tedder) - 11 Duhau - 12 Barthelemy (74' Du Plessis) - 13 Muscarditz - 14 Tisseron - 15 Bustos Moyano (40' Talebula)

 

Brive : 3 essais de Olding (7'), Marques (40+5') et Delarue (80+1') ; 1 transformation de Marques (40+5) ; 1 carton jaune pour Goginava (64')

1 Devisme (60' Goginava) - 2 Da Ros (40' Acquier) - 3 Bamba (63' Thomas) - 4 P.Marais - 5 Lagrange (49' Lebas) - 6 Waqaniburotu (71'-74' Devisme) - 7 R.Marais - 8 Fa'aso'o (60' Giorgadze) - 9 Marques (76' Delarue) - 10 Ugalde (76' Mignardi) - 11 Romanet (40' Bikadua) - 12 Olding - 13 Mignardi (63' Le Bourhis) - 14 Namy - 15 Laranjeira (Cap)

 

En bref

Voyage à vide pour Brive du côté de Bayonne. Le CAB avait les moyens de faire mieux mais pour cela il fallait être meilleur. Meilleur dans la concrétisation de ses actions, meilleur en touche, meilleur en discipline et meilleur dans les transmissions. Voici les axes de travail pour le prochain match et les semaines à venir. Après, tout n'est pas noir à Brive avec une grosse mêlée, des intentions de jeu et un Stuart Olding qui a quelque chose en plus en lui. La Pro D2 n'est pas un championnat facile et Brive vient de l'apprendre à ses dépens.

 

Images : Canal +

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14