Brive n'avait pas l'envie nécessaire à Aurillac, l'analyse de la rencontre
Publié le lundi 8 avril 2019 à 06:00

Un derby se joue sur le terrain mais aussi dans la tête. Un derby nivelle souvent les valeurs des deux équipes. Vendredi, Brive a perdu le derby à Aurillac mais n'a pas mis les bons ingrédients pour l'emporter. Une défaite sans de grosses conséquences au classement à trois journées de la fin.
 

Les points positifs

Le classement. Le contenu du match et le résultat à Aurillac sont décevants pour Brive mais finalement, ce n'est pas couteux. Certes, Oyonnax l'emporte et prend 4 points d'avance sur le CAB. Mais "Oyo" bat Nevers qui repart bredouille et qu'importe de terminer premier ou deuxième, les deux reçoivent en demi-finale. La veille du derby, un autre derby se jouait et Biarritz vient l'emporter à Bayonne qui prend un bonus défensif, maigre récompense. Après cette 27e journée, il y a toujours 2 points d'écart entre Brive et Bayonne (en la faveur des brivistes) et les deux équipes grattent un point supplémentaire sur Nevers qui s'écroule en cette fin de championnat. A trois journées de la fin, Brive possède 7 points d'avance sur le duo Nevers - Vannes (plus le goal-average particulier). Rien n'est fait mais on s'oriente malgré tout vers un Brive - Bayonne qui va décider qui sera dans les deux premiers du classement. La victoire dans le derby aurait pu permettre de faire un break avec les concurrents directs mais vu qu'il manquait des ingrédients dans la recette, il faut savoir faire le dos rond et se contenter de ce qu'on a.

 

Les points négatifs

Une impasse ? Est ce que cette défaite était prévisible ? Difficile à dire mais il y avait des signes avant-coureurs. Aurillac avait ciblé cette rencontre, plusieurs cadres étaient au repos du côté de Bourg en Bresse et ces cadres étaient là pour Brive. Brive avait pour sa part décidé de faire beaucoup plus tourner que lors des dernières rencontres (9 changements contre 3 ou 4). La reprise de l'entrainement après Mont de Marsan n'a pas été la meilleure de ces dernières semaines. Entre le déplacement à Nevers et celui à Aurillac, ce n'était pas le même CAB. L'adversaire était d'un autre niveau mais on a senti des brivistes bien plus impliqués dans la Nièvre que dans le Cantal. Aurillac avait vraiment besoin de cette victoire alors que Brive pouvait se permettre une défaite. Finalement, après les résultats de la journée, le bonus défensif reste un bon point. Durant cette fin de saison, la réception de Bayonne sera naturellement ciblée comme celle de Carcassonne. Tout comme d'autres clubs, Brive a tendance à sélectionner ces matchs, celui d'Aurillac semble entrer dans cette catégorie et puis avec 4 points pour Aurillac et 1 pour Brive, finalement tout le monde est content et se quitte bon ami.

L'envie. Un derby n'est pas un match comme un autre. Brive connait la situation d'Aurillac : c'est la sienne quand il affrontre Clermont. Pour rivaliser sur le terrain et réduire l'écart technique, vous devez compenser en mettant un surplus d'énergie et d'envie. Dès les premières minutes, les aurillacois ont monté le curseur et ont gagné la bataille de l'envie. Cette bataille fut transposée dans le jeu au sol où chaque ruck représentait un combat. Au fur et à mesure de la rencontre, la supériorité physque et technique du CAB se fit sentir mais Aurillac a mis beaucoup d'envie pour repousser chaque tentative briviste. Avec 3 points de retard, Brive se lance dans une dernière attaque pour soit arracher le nul ou mieux la victoire. Mais l'espoir s'envole sur un dernier contre ruck remporté par Aurillac qui gagne le ballon sur l'envie et valide la victoire sur cette récupération de balle. L'envie était aurillacoise comme elle avait été briviste il y a deux semaines à Nevers où Brive avait défendu comme des morts de faim sa ligne d'en-but pour éviter l'essai de Nevers.

La conquête. En manque d'envie, le CAB n'a pu compter sur sa conquête pour rétablir la situation à Aurillac. La mêlée a tourné à l'avantage d'Aurillac avec un Demba Bamba dans un jour sans. Elle n'a pas autant souffert que contre Vannes ou Bourg mais on était loin de la grande mêlée dominatrice que sait produire le CAB. La touche a perdu plusieurs ballons et cela reste un point noir de cette saison. Surtout il y a cette faiblesse dans les zones proches de l'en-but adverse où le CAB perd beaucoup de munitions, des munitions d'essais. Aurillac a dominé également les mauls, les brivistes ne parvenant pas à trouver la solution adéquate pour les stopper immédiatement. Dans cette phase de combat, l'envie et l'engagement sont primordiaux. Vu qu'ils étaient dans le camp d'Aurillac, normal alors que Brive était en souffrance dans le secteur de la conquête vendredi soir à Jean Alric.

Brive n'a pas trouvé de solutions pour contre la conquête aurillacoise

 

En conclusion

Encore un match à l'extérieur frustrant pour le CAB. Entre les blessures de Marais et Fa'aso'o et la défaite logique, Brive peut finalement se satisfaire de ramener un point en Corrèze surtout quand on regarde les résultats des concurrents directs. Brive n'a pas mis la même implication qu'à Nevers, c'est à laisser croire que ce match n'était pas ciblé et était un joker à griller. C'est risqué mais si les autres équipes font des "impasses", pourquoi pas Brive ? D'ailleurs, Brive n'aime pas se déplacer chez les "petits", lui qui s'est incliné chez les 7 derniers du classement à l'heure actuelle. Les brivistes conservent leur 2e place, l'objectif du club en cette fin de saison. Il est fort à parier qu'on retrouve de la conquête et de l'implication face à Carcassonne vendredi soir et surtout lors de la dernière journée contre Bayonne, une sorte de quart de finale de la Pro D2.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14