Les bleus et Aaron Grandidier-Nkanang réussissent leurs débuts à Hong-Kong
Publié le lundi 7 novembre 2022 à 16:00

Week-end faste pour les équipes de France présentes un peu partout dans le monde. Si le focus a été donné aux bleus et aux bleues, il ne faut pas oublier les bleus du Sevens qui ont lancé parfaitement leur circuit mondial avec un joueur auteur d'une performance historique.

Il y a du rugby à tous les niveaux. Du XV, du XIII, la coupe du monde féminine, les matchs internationaux, le Top 14, la Pro D2 ... Mais il ne faut pas oublier le VII qui faisait sa rentrée des classes et lançait son circuit mondial ce week-end. La France a réalisé quelque chose de grand.

Direction Hong-Kong pour la première étape du circuit mondial. C'est le retour dans la mèque du rugby à VII après plusieurs éditions annulées en raison du Covid. Sixièmes à la coupe du monde, les bleus se mettent en ordre de marche pour les jeux olympiques en France avec un groupe jeune, encadré par les cadres rôdés au Sevens. Premier (et seul) match du vendredi face à la Grande Bretagne. Match maitrisé du début à la fin et une victoire large 34-0. Toujours bon pour le goal average. Titulaire, Aaron Grandidier-Nkanang réalise une grosse performance avec un triplé, deux passes décisives et deux pénalités obtenus sur grattage. Le début d'un tournoi XXL pour le briviste.

 

La qualification en quarts se joue sur le samedi. Face à l'Uruguay, agréable surprise à la coupe du monde, les bleus sont sérieux et font le boulot, en donnant également du temps de jeu à tout le monde. Entré en cours de match, Grandidier a faim et inscrit un doublé. Vient alors le gros morceau de la poule : l'Afrique du Sud. Battus par la Grande Bretagne, les sud-africains doivent s'imposer pour terminer premiers. Les bleus restent sur 14 défaites de rang mais vont parvenir à casser cette série noire et ils s'imposent sur le score de 19 à 17. Il a fallu des rebonds chanceux et une dernière défense héroïque mais la France termine en tête de sa poule. Des nouvelles d'Aaron ? On est sur les bases de quelque chose d'historique avec un nouveau doublé face à l'Afrique du Sud. 7 essais en 3 matchs. Le record du tournoi ? 11.

 

Nous sommes le dimanche et la course à la médaille commence. Premier adversaire : les Etats Unis. La France gère sa rencontre mais reste vigilante à un retour des américains toujours emmenés par la légende Perry Baker (doublé). Sauf qu'en face, un autre joueur inscrit un doublé : Aaron Grandidier-Nkanang. On en est déjà à 9 avec encore deux matchs à jouer.

 

Fidji - Samoa d'un côté et France - Australie de l'autre. Les français affrontent les tenants du titre du circuit mondial et ils vont avoir des regrets. Menés 7-0, ils bénéficient d'une double supériorité numérique à cheval sur la mi-temps. Malheureusement, il n'y aura qu'un essai inscrit, par l'intermédiaire de ... Grandidier (qui d'autre !). En prolongation, un plaquage sans ballon offre la pénalité de la gagne à l'Australie et Maurice Longbottom envoie les siens en finale. Cruel pour la France.

 

Petite finale entre la France et les Samoa. Les samoans sont les habitués de cette finale mais point positif pour les bleus, ils s'inclinent à chaque fois. Le match est serré entre les deux équipes avec une ouverture du score par Uaina Sione, un doublé pour Stephen Parez et un essai de Motu Opetai. 12-12 à la pause, tout reste à jouer. En début de seconde période, Aaron Grandidier-Nkanang entre en jeu et sur son premier ballon, bien servi par Jefferson-Lee Joseph, il fait parler sa vitesse pour inscrire son essai, le 11e dans ce tournoi, record égalé. Vaa Apelu Maliko marque mais l'essai n'est pas transformé. Une dernière défense, les bleus tapent en touche et la médaille de bronze est dans la poche !

 

Marqueur sur chacun des matchs du tournoi, Aaron Grandidier-Nkanang réussit une performance historique à Hong-Kong. Il égale, avec 11 essais, la marque de Vilimoni Delasau (2000) et Brent Russel (2002). Ces deux joueurs termineront d'ailleurs meilleurs marqueurs du circuit avec 83 essais pour Delasau et 46 essais pour Russel. Le briviste a été la conclusion d'un groupe de qualité qui se construit et grandit. Et pour terminer ce week-end en beauté, Aaron Grandidier fait partie de l'équipe type du tournoi ! Maintenant, à confirmer à Dubaï début décembre.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Stade Français Paris 32
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon Racing 92
Résultats Top 14