Reportage Olivier Caisso : la descente aux enfers - 2/3
Publié le mercredi 16 décembre 2015 à 05:00

Quand tout se passe bien, c'est souvent à ce moment là qu'arrive une tuile. Mais après grimpé cette pente ascendante, Olivier Caisso va voir le sol s'ouvrir sous ses pieds et plonger dans un enfer qu'il n'avait absolument pas prévu. Cependant, tel un phénix, il va renaitre de ses cendres et tenter de déployer à nouveau ses ailes pour reconquérir à nouveau le territoire de l'ovalie.

img contenu kopcabiste soutienalex soutiencaisso 

Brive a réalisé un joli coup de force avec cette finale d'accession remportée face à Pau. Peu de clubs relégués de Top 14 sont remontés dans cette division aussi rapidement. Mais désormais, il faut se préparer à ce nouveau championnat, qui n'a certes pas énormément changé en un an, mais qui se densifie saison après saison.

L'objectif était bien évidemment le maintien. Notre situation n'était pas évidente car nous étions la 2e équipe à monter (après Oyonnax) et donc le recrutement est tardif. Malgré tout, nous pouvions créer la surprise car peu d'équipes nous attendaient et nous allions surfer sur la vague de la ProD2

Ceci est un objectif collectif cohérent vis à vis du statut du club et dans ses cordes car Brive a gardé malgré la descente une ossature estampillée Top 14 et a repris de la confiance, perdue avec la descente. Mais concernant les objectifs d'Olivier Caisso, que veut-il faire ?

Je suis un joueur d'équipe donc je vais chercher à apporter le maximum à l'équipe. J'ai fait une belle saison en ProD2, en ayant participé à l'ensemble des 32 rencontres. Je ne veux pas que ce soit un feu de paille. Je cherche la confirmation en Top 14 de cette saison en Pro D2

Et le début de saison est un début rêvé pour un promu. Les bons résultats s'enchaînent tout comme les victoires à domicile. Y compris contre les gros. Le groupe respire la sérénité, semble hermétique à la pression. Et tous ces points accumulés rapidement ne seront plus à prendre par la suite. Brive est tranquille.

img-contenu-portrait-olivier-caisso-deuxieme-partie-4

Promu, Brive pose des problèmes à tout le monde, y compris à l'extérieur comme au Stade Français

Puis vient cette rencontre à Grenoble. Rapidement réduit à 14 (carton rouge à Sanchou pour un plaquage cathédrale), Brive s'accroche pendant une heure pour décrocher un valeureux match nul. Qui aurait même pu se transformer en victoire en 2e période tant les grenoblois semblaient perdus sur le terrain face à ces 14 guerriers corréziens dont faisait parti Olivier

Cela a été un gros match. Être réduit à 14 aussi rapidement n'est pas facile mais on s'est accroché et on a réussi à ramener 2 gros points à la maison. Pour ma part, j'ai réussi un de mes meilleurs matchs en Top 14. Physiquement, j'étais au top. Le résultat plus la performance individuelle me donnent un boost de confiance énorme

Le début de saison est rêvé mais en une semaine, sans prévenir, le CAB et son 2e ligne vont prendre deux uppercuts.

Le premier est l'annonce de la grave blessure subie par Alexandre Barozzi, l'ancien pilier du CAB. Une mêlée qui s'écroule et les cervicales qui lâchent. Le deuxième arrive quelques jours après et c'est Olivier qui le raconte

Je vais passer des examens à l'hôpital. Normalement cela ne devait pas durer bien longtemps mais finalement j'y reste 1h30. A l'issue de ces examens, les médecins me disent que j'ai un problème aux ganglions mais qu'un traitement suffira à traiter le problème. Direction Limoges où j'ai droit à une ponction et à une biopsie

Entre les examens et l'annonce des résultats, le temps devient infini. Avant de lui annoncer la nouvelle, les médecins informent d'abord sa femme et à ce moment, Olivier détecte quelque chose

Ma femme m'avait accompagné. Dans l'attente des résultats, elle était anxieuse, tout comme moi. Puis elle est allé discuté avec les médecins. A son regard, à son attitude, j'ai senti que quelque chose n'allait pas. Et puis vient le moment où on te l'annonce : cancer et chimiothérapie. Le monde s'écroule autour de toi immédiatement. La première question qui te vient à l'esprit est qu'est ce qui m'arrive ? J'étais dans la forme de ma vie. Je ne comprenais pas

img-contenu-portrait-olivier-caisso-deuxieme-partie-1

Voici le traitement miracle, encore plus fort que les soins médicaux : la famille !

 

Puis vient le programme de soins s'étalant sur 6 mois : d'abord 4 basé sur la chimio puis un de repos et pour terminer 1 de rayon

C'est très dur de se retrouver dans cet état mais je n'étais pas seul dans cette aventure. J'ai reçu beaucoup de soutien, de la part des supporters mais également de ma femme qui m'a soutenu durant toute cette épreuve. Cette épreuve, je ne l'ai pas traversé seul mais à plusieurs ce qui rend plus facile le passage de certains gros obstacles. Tout n'a pas été facile mais au bout du compte, j'y suis arrivé

img-contenu-portrait-olivier-caisso-deuxieme-partie-2

Le rugby et l'entrainement toujours présent malgré la maladie et les soins

 

Oui car finalement, la guérison fût plus longue que prévu à se dessiner. Le premier traitement ne donne pas les résultats escomptés. Place au 2e traitement, plus dur cette fois mais là encore, un scanner montre que le corps ne réagit pas au traitement. Le joueur, tout comme l'équipe médicale, se posent des questions et tentent de trouver une solution au problème. Mais comme la chanson "You'll never walk alone" (qui résume finalement bien la situation d'Olivier), " à la fin de la tempête, il y a un ciel doré ". Fait à base d'anticorps, le 3e traitement fonctionne. Le 1er juillet, c'est le sprint final. La dernière étape, le dernier étage de la fusée. Pendant 3 semaines, l'autogreffe est très dure physiquement mais le joueur tient bon et voit enfin le bout du tunnel. Ça y est, Olivier Caisso a vaincu la maladie et peut enfin renouer avec sa passion, son métier : le rugby.

img-contenu-portrait-olivier-caisso-deuxieme-partie-3 

Je suis de retour, enfin !

 

Merci à Olivier pour ses photos personnelles

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Olivier CAISSO
Deuxième ligne
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 8
Montpellier Toulouse
Brive 30 9 Bordeaux
Agen Stade Français Paris
Pau Castres
Toulon Bayonne
La Rochelle Racing 92
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14