Derrière les poteaux : Brouillon bonifié #47
Publié le mardi 12 février 2019 à 06:00

Vendredi, le match entre Brive et Massy n'a pas été une poésie. D'ailleurs, le rugby n'est que rarement une poésie malgré la présence (plus rare que par le passé) de poètes ! Les brivistes ont fait le boulot face aux massicois mais il reste du travail pour arriver à de beaux alexandrins.

 

C’est sous le ciel obscur et les grandes lanternes

Que les joueurs foulèrent l’herbe verte et grasse

Mais on trouva sur le pré des joueurs lents ternes

Bien nombreuses et mauvaises étaient les passes.

 

Le petit poucet ne venait pas pour ses fautes expier

Et l’ogre zébré se souvenait du premier match perdu

Il était décidé cette fois à ne faire qu’une bouchée

Car une nouvelle défaite ferait bien trop de raffut

 

Galala très vite servit son pote Le Bourhis

Qui galopa et se hâta d’inscrire cinq pions

Déjà un premier essai dans la bourriche

Pourtant loin d’être échauffés étaient les arpions

 

Mais Massy asticote et malmène les brivistes

Et la défense corrézienne se trouve en peine

Un essai visiteur arrive en bout de piste

Et l’arbitre l’annule c’est bien notre veine

 

Dix à zéro, comme on dit « la tête à Toto »

Les zèbres se prennent pour des champions

Ils font des cadeaux et des boulettes à gogo

Ils confondent souvent vitesse et précipitation

 

On chante on piétine et on râle en tribune

Déjà que perdre à l’aller était bien honteux

On ne veut plus se cailler pour des prunes

Alors on encourage toute la bande d’affreux

 

Encore un essai de manqué par Joris Jurand

Il échappe à nouveau l’ovale et précieux ballon

Que c’est énervant tous ces en-avants

Car on craint d’encore passer pour des cons

 

Le CAB tente sa chance avec son ailier argentin

Mais l’arbitre estime que le puma a rampé

Par le sifflet strident s’est fait croquer le coquin

Pour prendre le large les zèbres devront patienter

 

Pour ne pas voir rouge le referee sort le jaune

Adressé à l’arrière de Massy le sieur Rabut

C’est pour des fautes répétées que ce soir on le sonne

Il faut bien reconnaître qu’il y a de l’abus

 

Cela crée des trous pour le centre Seva Galala

Qui sert une offrande pour son ouvreur irlandais

Le stade proclame sa joie et entame la lambada

Enfin le voilà ce deuxième essai tant espéré

 

La seconde mi-temps est toujours timorée

La touche mes amis est encore foutue

Les locaux manquent de prendre un essai

Par chance les gros poussent jusque dans l’en-but

 

On respire un peu car le break est fait

Mais bon sang de bon soir il y a d’la casse

Olding et Lebas se sont fait dézinguer

Alors que Massy était presque dans la nasse

 

À Brive on revient aux fondamentaux

Touche, prise de balle et maul pour aller à dame

Même si c’est tristounet et un peu rétro

Il faut sortir les rames et réciter ses gammes

 

Le match s’achève dans une sorte de confusion

Mais dans la sacoche tombe le bonus offensif

La victoire c’est mieux que boire le bouillon

Les noirs et blancs sont toujours réactifs.

 

Sébastien Vidal, Chroniqueur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Lyon 35
2 Bordeaux 34
 
7 La Rochelle 22
8 Brive 22
9 Pau 21
 
13 Agen 16
14 Stade Français Paris 10
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 10
Racing 92 30 34 Bordeaux
Clermont Ferrand 30 13 Agen
La Rochelle 22 13 Castres
Pau 9 19 Toulon
Montpellier 33 8 Lyon
Brive 26 21 Stade Français Paris
Toulouse 45 10 Bayonne
Résultats Top 14