Top 14 Grenoble - Brive : un bonus défensif au goût amer (26-22)
Publié le lundi 21 mars 2016 à 05:00

Après des résultats semblables face aux mêmes adversaires, Grenoble et Brive veulent mettre de la distance entre leurs deux parcours. L'environnement grenoblois réussit plutôt bien aux brivistes depuis une dizaine d'années même si les affrontements ne sont pas nombreux. Suffisant pour contrarier des grenoblois déterminés pour l'emporter à nouveau au stade des Alpes ?

img-accroche-resume-match-top14-grenoble-brive

Pour ce match en retard, disputé au lendemain de France - Angleterre, Grenoble rappelle ses cadres laissés au repos pour le déplacement à Toulon. Pour sa part, Brive effectue 8 changements dans son XV avec notamment le retour de Lucas Pointud.

Première période : interception fatale

Pris par l'émotion d'un début de match en l'honneur de Serge Kampf, Grenoble laisse la maitrise du jeu à Brive qui va en profiter. Après plusieurs semaines d'absence, Lucas Pointud se signale immédiatement en provoquant le plaquage haut de Roodt. Germain ouvre le score d'une pénalité lointaine (0-3, 3'). Mais la réaction grenobloise ne se fait pas attendre. Profitant d'une faute au sol des brivistes, Wisniewski a la possibilité d'égaliser mais manque ce premier coup de pied (5'). Partie remise pour l'ouvreur grenoblois qui bonifie le travail de sa mêlée pour égaliser (3-3, 9'). Les deux équipes ne veulent pas fermer le jeu sous ce beau soleil printanier mais pour le moment, les défenses laissent très peu d'espaces et à l'image de Sanconnie, elles récupèrent même des pénalités. Depuis la ligne médiane, Germain fait parler sa puissance pour redonner 3 points d'avance aux siens (3-6, 14'). Brive est indiscipliné et laisse Grenoble s'installer dans son camp. Mauvaise idée qui va être payée cash. Derrière un maul bien structuré, Heguy s'échappe et trouve McLeod qui lance Estebanez dans la défense briviste. L'ancien cabiste casse plusieurs plaquages et échoue finalement à quelques centimètres de l'en-but. En soutien, Setephano relève la balle et inscrit le premier essai de la rencontre (10-6, 17'). Brive est venu avec des ambitions et ne veut pas se laisser distancer au score aussi rapidement. Après une faute au sol du FCG, Gaëtan Germain fait à nouveau parler sa puissance pour transformer cette pénalité (10-9, 21'). Mais Grenoble va profiter des cadeaux de l'indiscipline briviste pour reprendre un matelas au tableau d'affichage. Wisniewski répond à Germain (13-9, 27'). On s'approche de la mi-temps quand la rencontre va connaitre sa bascule. Masilevu déboule sur son aile et met la pression sur la défense grenobloise juste devant son en-but. Sanconnie pousse à la faute le FCG. Choix cornélien pour le CAB : prendre les 3 points ou tenter d'enfoncer le clou ? Arnaud Méla choisit la mêlée et veut scorer de gros points durant ce temps fort. La mêlée se passe bien et les avants tentent de faire la différence. Cette première vague est repoussée alors on tente de franchir la ligne avec les 3/4. Sur un renversement de jeu, Ugalde revient petit côté où il y a un surnombre. L'ouvreur tente une passe sautée vers Masilevu mais se fait intercepter par Aplon. On ne reverra plus l'ailier sud-africain si ce n'est dans l'en-but briviste. Grenoble fait le break sur ce coup de poignard (20-9, 31'). Brive vient de prendre un sacré coup derrière la tête et souffre en cette fin de mi-temps. Les attaques sont trop imprécises à mesure que les en-avants se multiplient et le CAB est en train de voir s'éloigner la victoire qu'il était venu chercher. A la sirène, Grenoble a même l'occasion d'accroitre son avance au score mais Estebanez manque cette dernière pénalité. On en reste donc à ce score de 20 à 9 pour Grenoble face à Brive.

 

Deuxième période : Brive ne veut pas abandonner

La seconde mi-temps commence mal pour le CAB. Grenoble est définitivement dans la rencontre et pousse à la faute des brivistes qui n'y sont plus. Wisniewski fait payer cette indiscipline au prix fort (23-9, 45'). Mais les changements apportés à la pause par l'encadrement briviste apporte du mieux surtout dans le secteur de la mêlée. Brive revient dans les 22 grenoblois et ne veut pas laisser échapper une nouvelle occasion de marquer un essai. Les avants prennent leurs responsabilités et pilonnent la ligne. Le FCG se met à la faute mais on insiste côté briviste avec des pénaltouches et à force d'essayer, ça paie enfin. Fabien Sanconnie est stoppé sur la ligne, le ballon ressort sur Ugalde qui se faufile entre 3 défenseurs isérois pour aplatir entre les poteaux. Le match est complètement relancé (23-16, 51'). Mais avec un buteur de la trempe de Jonathan Wisniewski, il faut éviter de se mettre à la faute dans son camp. Brive ne retient pas la leçon et offre 3 nouveaux points au buteur de Grenoble (26-16, 54'). Cependant, Grenoble se montre également indiscipliné et laisse le CAB dans la rencontre. Mignardi provoque la faute iséroise et Germain transforme (26-19, 55'). Si l'attaque ne parvient pas à créer suffisamment de différences, Brive peut compter sur sa mêlée qui récupère plusieurs pénalités. Mais au moment où on a le plus besoin de lui, Gaëtan Germain craque en manquant cette pénalité (61'). Le CAB accentue sa pression sur la défense grenobloise qui se met régulièrement à la faute notamment en multipliant les plaquages hauts. Masilevu en provoque notamment plusieurs qui amènent au carton jaune d'Aplon (68'). Mais Brive n'en profite pas avec un nouvel échec pour Germain qui vient de laisser échapper 6 points. On peut également rajouter un drop manqué par Bezy face aux perches à l'entrée des 22 mètres et le CAB est en train de laisser filer une victoire qui lui tend les bras alors que Grenoble est clairement dans le dur en cette fin de match. Au plus fort de la tempête, le FCG peut compter sur un homme, Jonathan Wisniewski, qui distille plusieurs coups de pied chirurgicaux dans le camp briviste. Les cabistes s'épuisent à remonter le terrain mais parviennent tout de même à remettre constamment les locaux sous pression mais le temps s'écoule. Walter Desmaison écope d'un nouveau carton jaune (76') et Grenoble est à 13 encore pendant quelques minutes. Brive s'installe dans les 22 isérois et récupère une nouvelle pénalité. Germain décide d'assurer le bonus défensif (26-22, 79'). Il va rester une dernière chance pour les brivistes s'ils veulent obtenir la victoire. Le jeu est stoppé sur la ligne médiane à la suite d'une nouvelle faute du FCG mais le CAB va mettre un genou à terre. Sur cette dernière action, Peet Marais et Fabien Sanconnie se blessent sérieusement au coude. En supériorité numérique, Brive se retrouve alors en infériorité numérique ! L'attaque de la dernière chance est lancée mais la défense de Grenoble récupère une pénalité dans le camp briviste. Après quelques instants de tergiversation, Aplon tape en touche et Grenoble l'emporte difficilement face à Brive sur le score de 26 à 22. Le CAB était venu pour la victoire, il repart finalement avec le bonus défensif.

 

Fiche technique

 

Grenoble : 2 essais de Setephano (17') et Aplon (31'), 4 pénalités (9', 27', 45' et 54') et 2 transformations de Wisniewski ; 2 cartons jaunes : Aplon (68') et Desmaison (76')

1 Taumalolo (63' Barcella) - 2 Heguy - 3 Edwards (66' Desmaison) - 4 Hand (52' à 57' Percival) - 5 Roodt - 6 Setephano - 7 Diaby (60' Vanderglas) - 8 Grice - 9 McLeod - 10 Wisniewski - 11 Aplon - 12 Estebanez (40' Hunt) - 13 Farrell - 14 Mignot - 15 Gengenbacher (Cap)

 

Brive : 1 essai de Ugalde (51') ; 5 pénalités (3', 14', 21', 55' et 79') et 1 transformation de Germain

1 Pointud (68' Shvelidze) - 2 Ribes (40' Da Ros) - 3 Jourdain (40' Buys) - 4 Snyman - 5 Méla (Cap) (40' Marais) - 6 Hirèche - 7 Waqaniburotu (60' Hauman) - 8 Sanconnie - 9 Péjoine - 10 Ugalde (66' Bezy) - 11 Masilevu - 12 Tuatara-Morrison (60' Petre) - 13 Mignardi - 14 Namy (73' Mafi) - 15 Germain

 

En bref

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Brive à Grenoble. Il y a un an, les brivistes manquaient la transformation de la victoire. Ce dimanche, ce ne sont que 4 points qui séparent les deux équipes. Le CAB rentre dans le rang en enchainant un cinquième match sans victoire et affiche les mêmes symptômes qui commencent à devenir inquiétants : première période manquée, indiscipline et manque de réalisme offensif. A cela vous ajouter une réaction trop tardive en seconde période et vous obtenez un bonus défensif plein de regrets et de frustration. La victoire se fait attendre depuis fin janvier. Peut être le retour contre Castres samedi ?

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
Top 14 Lyon - Brive : analyse du match mardi 17 septembre 2019 à 11:00
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Groupe du CAB jeudi 12 septembre 2019 à 18:00
La programmation TV de la J7 du Top 14 jeudi 12 septembre 2019 à 14:55
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14